RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Une pétition internationale pour la levée immédiate du blocus contre Cuba

Cuba est l'un des pays qui contribue le plus à aider le monde à combattre la pandémie de covid-19 : le petite ile de 11 millions d'habitants a déjà envoyé des équipes de médecins, des médicaments, dans plus d'un quart des pays de la planète. Dans toute les Caraïbes, en Amérique Latine, mais pas seulement, du Togo à l'Italie, d'Andore aux antilles françaises en Guadeloupe ses médecins répondent présents. Une action d'humanité d'autant plus exemplaire, que Cuba est frappé depuis des décennies par un blocus criminel mené par les Etats-Unis qui empèche les cubains d'accéder aux ressources, y compris médicales qui leurs sont nécessaires. Il y a quelques semaines Washington a ainsi racheté une entreprise européenne produisant des respirateurs pour s'assurer que Cuba ne puisse pas en acheter. Des transporteurs ont été interdits de livrer des masques frabriqués par la Chine et achetés par Cuba... Oui Cuba aide le monde. C'est pourquoi un appel international est lancé pour appeler en signant une pétition à la léve immédiate du blocus contre Cuba.

signer la pétition en ligne : cliquez ici https://www.mesopinions.com/petition/politique/levee-blocus-contre-cuba/86410

Alors que Cuba envoie des milliers de médecins dans le monde entier – y compris dans l’outre-mer français – afin de soutenir les efforts déployés contre le coronavirus, les États-Unis bloquent les livraisons d’équipement, de médicaments, d’intrants et de carburant qui sont envoyés par d’autres pays dans un geste de solidarité avec le peuple cubain.

Alors que le monde a besoin de solidarité et de coopération fraternelle, les États-Unis ont décidé d’intensifier le déplacement de troupes et de renforcer les blocus illégaux envers le Venezuela, Cuba et d’autres pays.

Alors que le monde entier applaudit le personnel médical, les héros en blouse blanche, Donald Trump demande des applaudissements pour son armée qu’il envoie aux portes du Venezuela.

Le recours à des sanctions comme instrument de politique extérieure pendant une pandémie est particulièrement inhumain et inadmissible. C’est l’esprit de coopération, de multilatéralisme et de solidarité qui devrait prévaloir dans le combat contre le Covid-19.

Le COVID-19 met en évidence les terribles contraintes liées au blocus économique imposé à Cuba par les États-Unis, contre la volonté d’une écrasante majorité d’autres pays clairement exprimée à l’ONU. Le blocus constitue un obstacle majeur à l’acquisition de médicaments, d’équipements et de matériel nécessaires à la lutte contre cette pandémie, ainsi qu’à la possibilité d’apporter et de recevoir l’aide internationale. Le blocus reste le principal obstacle au développement du pays et au bien-être des Cubains. Il s’agit d’une politique cruelle et inhumaine, moralement et politiquement inacceptable. Sous prétexte de défendre les libertés, le gouvernement Trump veut en réalité interdire et écraser toute forme d’alternative à la toxique domination mondiale du tout-profit et de l’argent-roi.

Le coronavirus est le même partout, mais la façon d’y faire face dans chaque pays est différente. La réalité à laquelle nous sommes confrontés exige de faire passer la volonté d’agir et la solidarité internationale avant l’inaction et l’égoïsme. L’humanité est la seule solution efficace : ensemble, nous pouvons réussir.C’est pourquoi nous condamnons fermement le blocus contre Cuba et exigeons sa levée immédiate.

signer la pétition en ligne : cliquez ici https://www.mesopinions.com/petition/politique/levee-blocus-contre-cuba/86410

Premiers signataires :
France

Léon Landini, ancien officier FTP-MOI, Médaille de la Résistance, officier de la Légion d’honneur, décoré par l’URSS pour faits de Résistance, président de l’Amicale Carmagnole-Liberté, président national du Pôle de Renaissance Communiste en France
Pierre Pranchère, ancien résistant FTPF, ancien député de la Corrèze et député honoraire au Parlement européen, ancien membre du comité central du PCF (1964-1990), Croix du Combattant Volontaire de la Résistance, Croix du Combattant de la Seconde Guerre mondiale ; Institut des sciences sociales de l’Université de Moscou 1965-1966, vice-président du Pôle de Renaissance Communiste en France
Georges Gastaud, professeur agrégé de philosophie, secrétaire national du Pôle de Renaissance Communiste en France
Fadi Kassem, secrétaire national adjoint du PRCF, agrégé d’histoire
Charly Bouhana. Président de Cuba Si France
Marie-France Fovet, professeur de philosophie
Gaston Pellet, PRCF, membre du Bureau national de COURRIEL,ancien animateur de France Cuba-Vaucluse
Gilliatt de Staërck, conducteur, responsable national des Jeunes pour la renaissance communiste en France
Aymeric Monville, éditeur, secrétaire de la commission internationale du Pôle de Renaissance Communiste en France
Daniel Antonini, secrétaire adjoint de la commission internationale du Pôle de Renaissance Communiste en France
Vincent Flament, secrétaire du Comité Internationaliste de Solidarité de Classe
Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine, Paris 7, membre du comité central du PRCF
Jean-Pierre Page, syndicaliste, ancien responsable du département international de la CGT
Bruno Guigue, enseignant
Bruno Drweski, Enseignant-chercheur INALCO, Membre du Conseil national de l’ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, des Combattants pour l’Amitié, la Solidarité, la Mémoire, l’Antifascisme et la Paix).
Dr Jean Michel Grangeon, médecin
Philippe Gendrault, Ph.D. Psychologue, psychanalyste
Aurélien Djament, mathématicien, syndicaliste CGT au CNRS, PRCF, Lille
Hubert Cuilleron, professeur agrégé de mathématiques, PRCF
Jean-Claude Houseaux, médecin, PRCF
Gilda Landini-Guibert professeur agrégée d’histoire, classe exceptionnelle
Jean-Luc Pujo, président des Clubs “Penser la France”, rédacteur en chef de politique-actu
Roger Martin, militant communiste (PCF, Vaucluse), écrivain
Jean-François Dejours, professeur de philolosophie et militant syndical
Francis Combes, poète et éditeur
Didier Olmos, membre du comité central du PRCF
André Prone, poète et essayiste
Michel Aymerich, auteur d’un récent livre sur la Chine et créateur d’un blog de coopération internationale avec les peuples qui résistent
Antoine Luci, PRCF, responsable secteur Amérique Latine, enseignant et traducteur d’espagnol, membre de Cuba coopération
Dominique Buisset
Robert Charvin, professeur des universités
Claude Langlet, Rassemblement Communiste (RC)
Michel Decourcelles, Rassemblement Communiste (RC)
Saïd Bouamama, Rassemblement Communiste (RC)
William Roger, Rassemblement Communiste (RC)
Dominique Haquette, Rassemblement Communiste (RC)
Roland Diagne, Rassemblement Communiste (RC)
Fortunato Garcia Garcia, républicain espagnol (Paris)
Rose-Marie Serrano, fille de républicain espagnol (Région parisienne)
Jacques Kmieciak, journaliste, SNJ-CGT, Pas-de-Calais

se joignent, à l’international, à cette pétition :

Tamara Kunanayakam, diplomate, ancienne ambassadeur et Présidente du Groupe de Travail Intergouvernemental de l’ONU sur le Droit au Développement
Angeles Maestro, médecin, porte-parole de Red Roja. Espagne
Julien Hannotte-Morais, secrétaire politique du Parti communiste de Belgique (PCB-CPB)
René Andersen, responsable des relations internationales du PCB-CPB
Carmelo SuÁrez Cabrera, Secrétaire général du Parti communiste des peuples d’Espagne
Teresa Pantoja, responsable du secteur Solidarité et Anti-impérialisme du Comité central du Parti communiste des peuples d’Espagne
Victor M. Lucas Ranz, secrétaire aux Relations internationales du Comité central du Parti communiste des peuples d’Espagne
John Catalinotto, professeur de mathématique ; rédacteur du Workers World, hebdomadaire étasunien
Alessio Arena, Sécretaire central du Fronte Popolare (Italie)
Guido Salza, Responsable international du Fronte Popolare
Monika Karbowska, membre du Parti communiste de Pologne
Marie-Noël Rio, écrivain (Allemagne)

»» https://www.mesopinions.com/petition/politique/levee-blocus-contre-cuba/86410
URL de cet article 36014
  

Même Thème
CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.