RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Une déclaration de Christine Assange, mère de Julian

Il y a cinquante ans, en donnant naissance pour la première fois en tant que jeune mère, je pensais qu’il ne pouvait y avoir de plus grande douleur. Mais je l’ai vite oubliée quand j’ai tenu mon beau petit garçon dans mes bras. Je l’ai appelé Julian.

Je réalise maintenant que j’avais tort. Il y a une plus grande douleur.

La douleur interminable et déchirante d’être la mère d’un journaliste plusieurs fois récompensé qui a eu le courage de publier la vérité sur les crimes et la corruption du gouvernement.

La douleur de voir mon fils, qui a cherché à publier des vérités importantes, être sans cesse sali au niveau mondial.

La douleur de voir mon fils, qui a risqué sa vie pour dénoncer l’injustice, se faire piéger et se voir refuser une procédure judiciaire équitable, encore et encore.

La douleur de voir mon enfant en bonne santé dépérir lentement parce qu’on lui a refusé des soins médicaux et de santé appropriés pendant des années de détention.

L’angoisse de voir mon garçon cruellement torturé psychologiquement pour essayer de briser son immense esprit.

Le cauchemar constant qu’il soit extradé vers les États-Unis et enterré vivant dans un isolement extrême pour le reste de sa vie.

La peur constante que la CIA mette à exécution ses plans d’assassinat.

Le sentiment de tristesse qui m’a envahi lorsque j’ai vu son corps frêle et épuisé s’affaisser à la suite d’un mini-AVC dû au stress chronique lors de la dernière audience.

De nombreuses personnes sont également traumatisées par le fait de voir une superpuissance vengeresse utiliser ses ressources illimitées pour intimider et détruire un seul individu sans défense.

Je tiens à remercier tous les citoyens honnêtes et bienveillants qui, dans le monde entier, protestent contre la persécution politique brutale de Julian.

Continuez à faire entendre votre voix à vos politiciens jusqu’à ce qu’ils n’entendent rien d’autre.

Sa vie est entre vos mains.

Christine Assange

Traduction "dans la douleur" par Viktor Dedaj avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles

»» https://judefleming.medium.com/christine-assanges-open-letter-to-the-w...
URL de cet article 37617
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
In Defense of Julian Assange
"This book shows why the Julian Assange case is one of the most important press freedom cases of this century or any other century."—James C. Goodale, former Vice Chairman and General Counsel of The New York Times. “I think the prosecution of him [Assange] would be a very, very bad precedent for publishers … from everything I know, he’s sort of in a classic publisher’s position and I think the law would have a very hard time drawing a distinction between The New York Times and WikiLeaks.” (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’emprise des multinationales sur l’opinion publique des Etats-Unis est une des choses incroyables du monde occidental. Aucun pays développé n’a réussi à éliminer des média, et avec autant d’efficacité, toute forme d’objectivité - sans même parler de dissidence.

Gore Vidal

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.