Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Une journaliste bulgare licenciée après avoir révélé des livraisons d’armes aux terroristes en Syrie

Dilyana Gaytandzhiev, journaliste pour le site d’information bulgare Trud, a été licenciée après avoir été interrogée par les services de renseignement bulgares concernant son enquête sur des livraisons d’armes occidentales aux terroristes en Syrie.

L’enquête de Dilyana Gaytandzhiev, journaliste bulgare, sur des livraisons d’armes à des terroristes du Front Fateh al-Cham (ex-Front Al-Nosra, ancienne branche armée d’Al-Qaïda en Syrie) lui aura coûté son poste.

Après avoir découvert lors d’un reportage sur la libération d’Alep, en décembre 2016, des caisses contenant des armes en provenance de Bulgarie dans des caches du groupe terroriste, la journaliste a décidé de remonter la filière et a découvert un vaste système permettant d’alimenter des opposants à Bachar el-Assad en armes et munitions, par le biais de vols diplomatiques au départ de pays d’Europe de l’Est et d’Azerbaïdjan.

Au cours d’une attaque informatique, des hackers bulgares ont réussi à dérober des documents officiels permettant d’attester l’implication de la société azerbaïdjanaise Silk Way dans ce trafic.

La journaliste, qui a pu consulter ces documents, a découvert que l’entreprise offrait des vols diplomatiques, permettant à divers acteurs tels que des fabricants d’armes israéliens et américains, mais aussi des Etats tels que l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, les Etats-Unis ou encore des pays des Balkans, de profiter d’une totale opacité.

D’après Dilyana Gaytandzhiev, 350 vols de Silk Way ont permis de faire transiter en trois années plusieurs milliers de tonnes d’armes lourdes à destination de pays géographiquement proches de la Syrie tels que l’Arabie saoudite ou la Turquie avant leur destination finale : les groupes terroristes syriens.

Ont notamment été envoyés plusieurs dizaines de milliers de lance-roquettes, de mortiers, de grenades, de lance-missiles anti-char ainsi que des roquettes de 122 mm. L’acheminement de plusieurs tonnes de phosphore blanc a aussi été répertoriée.

Dilyana Gaytandzhiev a confié à RT le 1er septembre que lors de son audition par les services de renseignement bulgares, elle avait seulement été interrogée sur l’origine de ses sources lui ayant permis d’accéder à ces documents et non sur le fond de l’affaire. A la suite de cet interrogatoire, le site Trud, sur lequel avait été publiée cette enquête, lui a notifié qu’elle était licenciée.

»» https://francais.rt.com/international/42796-journaliste-bulgare-licenc...
URL de cet article 32277
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Les trajectoires chinoises de modernisation, Jean-Claude Delaunay
La Chine est entrée dans les temps modernes, au xixe siècle, avec un mode de production inapte à assurer sa modernisation. La dynastie Qing en a fait l’expérience. Le républicain Sun Yatsen n’a pas réussi à le dépasser. Seule la révolution communiste a débarrassé ce pays de ses structures anciennes. Depuis lors, son économie a suivi de nouvelles trajectoires. La première partie du livre décrit les trajectoires réelles contemporaines de la Chine (démographiques, agricoles, industrielles, commerciales). Elle (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le journalisme véritablement objectif non seulement rapporte correctement les faits, mais en tire leur véritable signification. Il résiste à l’épreuve du temps. Il est validé non seulement par des "sources sûres", mais aussi par le déroulement de l’Histoire. C’est un journalisme qui, dix, vingt ou cinquante ans après les faits, tient encore la route et donne un compte-rendu honnête et intelligent des évènements.

T.D. Allman (dans un hommage à Wilfred Burchett)


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.