RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Victoire d’une enseignante canadienne contre le lobby israélien

Nadia Shoufani, institutrice au Canada près de Toronto, vient de clouer le bec au lobby israélien qui a tenté de la faire renvoyer de l’éducation nationale pour ses opinions contre l’occupation et la colonisation de la Palestine.

Un an de harcèlement de la part des groupes sionistes qui s’en sont pris à cette institutrice parce qu’elle avait pris la parole, non pas dans sa classe ni dans son école, mais dans un lieu public, lors d’un rassemblement à Toronto à l’été 2016, en faveur des droits des Palestiniens !

Finalement, Nadia Shoufani, a été dédouanée de toute faute professionnelle par le corps enseignant et a retrouvé ses élèves, montrant ainsi au grand jour les méthodes de dénonciation calomnieuse utilisées par le lobby israélien.

Les officines israéliennes B’nai Brith Canada, le Center for Israel and Jewish Affairs, et Les amis du Centre Simon Wiesenthal Canada s’en sont pris à elle, la qualifiant de soutien des "terroristes" parce qu’elle avait célébré, lors du rassemblement public, la mémoire de Ghassan Kanafani, l’écrivain palestinien, lâchement assassiné par le Mossad en 1972, avec une bombe qui tua en même temps sa nièce adolescente Lamis.

Nadia Shoufani a remercié via Facebook tous ses soutiens, en déclarant : "la victoire remportée n’est pas seulement la mienne, mais celle du mouvement de solidarité pour la Palestine."

A lire également ceci.

URL de cet article 32357
  

Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.