RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Quelle justice sociale ici face à la crise climatique ?

QUELLE JUSTICE SOCIALE ICI FACE A LA CRISE CLIMATIQUE ?

La justice sociale de certains écologistes - pas tous - se résume à épargner les pauvres du Sud et du Nord de la taxation. C’est une fausse justice sociale ! La crise climatique ne doit pas être le prétexte à ponctionner les prolétaires du nord.

Baisser les revenus des uns, augmenter les salaires des autres.

Eléments pour une politique salariale et fiscale de classe en France. suite de I et II (*)

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article873

*

Il s’agit de mener une politique salariale et fiscale qui s’appuie sur les considérants politiques dégagés précédemment en I et II ci-dessous. Le texte 1 est lle cadre général, le texte 2 une théorisation intermédiaire. La question du contenu du patrimoine immobilier et mobilier n’y est pas intégré pour mieux dégager l’orientation proposée mais il est évident qu’il importe de prendre en compte.

Le texte III est à écrire collectivement, notamment sur des prérequis tels que la nécessité de prendre des mesures pour réduire les taxations sur la consommation, et donc à terme abolir la TVA. Mais certaines taxes méritent d’être maintenues. C’est au débat démocratique de trancher sur la base d’une discussion ouverte et argumentée. De même, on va ici faire l’impasse sur la présence ou non de service public alors qu’il s’agit d’une différence de situation très importante entre deux pays qui par ailleurs peuvent avoir une distribution des revenus similaire. C’est là un fait avéré, démontré.

Passons à des rudiments qui fournissent la ligne d’une politique de classe en matière de pouvoir d’achat.

1 - Pour les nantis (revenus mensuels supérieurs à 8500 euros) : réduction des revenus, plus forte ponction fiscale. Recherche internationale des prédateurs économiques et financiers.

2 - Pour les travailleurs aisés (revenus entre 3000 et 5000 euros par mois) : blocage des revenus, ponction fiscale moyenne.

3 - Pour les prolétaires (moins de 3000 euros) : Augmentation des salaires de tous et et toutes pour les moins de 2600 euros. Très faible imposition des revenus et autres impositions.

4 - Pour les sous-prolétaires (moins de 1200 euros) : Aucune imposition, forte augmentation de salaire.

Christian Delarue

CA d’ATTAC France

* Rappel des I et II :

I. Le dévoilement des dominations globales

http://www.france.attac.org/spip.php?article10262

II. Les deux alliances de couches sociales au sein du peuple-classe à renforcer

http://www.france.attac.org/spip.php?article10263

Y figure la division en 4 grandes couches sociales

4 - LES NANTIS : Ils sont entre le peuple-classe et la bourgeoisie ; ce sont les dirigeants de sociétés anonymes. Il gagnent de 8500 euros à des sommes exorbitantes. En fait, ils sortent rapidement du peuple-classe pour passer dans la classe bourgeoise, celle la plus collectiviste qui est prêt à tout pour défendre ses intérêts, ses privilèges et ses pouvoirs.

3 - LES TRAVAILLEURS AISES : ils appartiennent au peuple-classe. Ce sont les cadres, les indépendants et le petit patronat. Ils gagnent entre 3200 et 5000 euros. Ils gagnent beaucoup moins que les riches, les nantis.

2 - LES PROLETAIRES : Ils épuisent leur revenu mensuel en fin de mois ou pour les "plus aisés" arrive à épargner modestement. Ils gagnent tous moins de 3000 euros par mois. La zone frontière supérieure du prolétariat tourne entre 2600 et 3200 euros par mois selon les situations, les modes de vie et les lieux de vie.

1 - LE SOUS-PROLETARIAT : Ils gagnent moins que le smic. Ils peuvent travailler et être pauvre. C’est la honte des pays riches.

URL de cet article 9362
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Dominique Fernandez : Ramon
Bernard GENSANE
(Paris, Grasset, 2008) La lecture des livres de Dominique Fernandez (romans, livres de voyage, photographies) m’a toujours procuré un très grand plaisir. Avec, cependant, deux petits bémols. Pour se rassurer, j’imagine, Fernandez éprouve le besoin d’en faire des kilos, d’écrire jusqu’à plus soif. Dans son très beau livre sur Tchaikovski, par exemple, s’il ne nous décrit pas trois cents rues et artères russes, il n’en décrit aucune. Dans son Ramon, il nous inflige, par le menu (c’est le cas de le dire), (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je suis pour la vérité, peu importe qui le dit.
Je suis pour la justice, peu importe en faveur ou au détriment de qui.

Malcolm X

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.