RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

A propos du questionnaire sur l’Assemblée Constituante

Bonjour,

Malheureusement, et comme cela était prévisible, le questionnaire sur la mise en place d’une Assemblée Constituante n’a pas rassemblé les "foules" que je souhaitais, et je le regrette. Après quelques tentatives d’explications introspectives, je me suis interrogé sur la manière de rendre attractif un tel projet, et surtout de faire en sorte qu’il ne soit pas trop rébarbatif à remplir.

Ne voulant pas admettre que le questionnaire lui-même serait la cause du désintérêt général, j’ai préféré rester positif et réfléchir aux moyens d’en améliorer la diffusion. J’ai bien sûr tout fait pour le proposer à des personnalités dont je pensais les opinions accessibles à mes arguments démocratiques, mais le silence y a répondu de manière éloquente : c’est à croire qu’il est impossible de mettre tout le monde d’accord, ne serait-ce que sur la méthodologie à employer pour y parvenir.

Nous sommes pourtant nombreux sur le net à réclamer à la fois la mise en place d’une telle Assemblée et l’union des forces désirant un véritable changement des institutions de ce pays. Je n’ai bien sûr pas de remède miracle, et je ne souhaite pas non plus faire un "porte à porte" virtuel pour les convaincre tous de se rassembler.

Alors pour l’instant, je me suis contenté de lancer le questionnaire original (avec ses imperfections) en ligne sur internet, à l’adresse qui suit : questionnaire sur l’Assemblée Constituante
J’espère qu’il sera plus agréable à utiliser, et qu’il se développera mieux que par téléchargement.

Je vous invite une nouvelle fois à le diffuser le plus largement possible, car une information qui n’est pas relayée se meurt.

Si par un heureux hasard les réponses recommençaient à venir, il me sera possible, avec un peu de patience, de débattre des questions qui ne font pas consensus à travers un forum qui sera destiné à éclaircir les avis.

En attendant, je vous remercie de votre attention

Caleb Irri

http://lavoiedespeuples.unblog.fr

URL de cet article 12782
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Que fait l’armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d’Odile Tobner-Biyidi Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je n’en dors pas la nuit de voir comment, au cours des 11 dernières années, nous, journalistes, activistes, intellectuels, n’avons pas été capables d’arrêter ce monde à l’envers dans lequel de courageux dénonciateurs et éditeurs vont en prison tandis que des criminels de guerre et des tortionnaires dorment paisiblement dans leur lit."

Stefania Maurizi
28 octobre 2021, au cours du procès d’appel en extradition de Julian Assange

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.