RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

ALBA-TCP décision sur le Venezuela (Cubadebate)

ALBA-TCP décision sur le Venezuela – Déclaration spéciale en Soutien à l’institution démocratique, le dialogue et la paix dans la République bolivarienne du Venezuela à l’occasion de la V° Réunion extraordinaire du Conseil politique de l’ALBA-TCP, tenue à Caracas, République bolivarienne du Venezuela, le 8 Juin, ici 2016.

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Alliance bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) à l’occasion de la V° Réunion Extraordinaire du Conseil politique de l’ALBA-TCP, tenue à Caracas, République bolivarienne du Venezuela, le 8 juin 2016.

Considérant l’engagement du Président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro Moros, avec la défense sans restriction de la paix et des institutions constitutionnelles démocratiques de la République et sa détermination à garantir les droits de l’Homme du peuple vénézuélien.

Réitérant la nécessité de respecter pleinement le droit inaliénable de tout État de choisir son système politique, économique, social et culturel, comme condition essentielle pour assurer la coexistence pacifique entre les nations et consolider l’Amérique latine et les Caraïbes comme Zone de Paix, comme il a été officiellement proclamée lors du Deuxième Sommet de la CELAC, tenu à la Havane en janvier 2014.

Reconnaissant le dialogue comme voie conciliante, et comme instrument légitime et approprié pour la résolution des conflits internes des États membres.

Compte tenu de l’illégitime tentative d’appliquer la Charte Démocratique contre le Venezuela, par le Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, dont le but est de favoriser une intervention contre le gouvernement constitutionnel de ce pays.

Nous déclarons que :

1. Nous exigeons le respect absolu envers la souveraineté du Venezuela, en insistant sur les principes de non-ingérence, d’auto-détermination et le droit d’exercer le système constitutionnel, politique, économique et social que son peuple s’est donné .

2. Nous approuvons le gouvernement constitutionnel du Président Nicolás Maduro Moros dans sa persévérance à préserver la paix et garantir le caractère institutionnel démocratique dans son pays.

3. Nous soutenons l’initiative du dialogue National proposé par le président Nicolás Maduro, avec le parainnage d’UNASUR, et la participation des anciens Présidents Jose Luis Rodriguez Zapatero d’Espagne, Leonel Fernández de la République Dominicaine, et Martin Torrijos du Panama, à la demande du gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela.

4. Nous rejetons la conduite de M. Luis Almagro, Secrétaire général de l’Organisation des États américains, qui en agissant contre la Charte de l’OEA, – laquelle exige l’indépendance, l’impartialité et la transparence -, a pris un rôle interventionniste dans les affaires internes de la République bolivarienne du Venezuela, créant ainsi potentiellement une instabilité dans ce pays et motivant des facteurs de l’opposition vénézuélienne à prendre des positions antidémocratiques et violentes.

5. Nous exhortons les pays représentés à l’OEA, de veiller à ce que le Secrétaire général de l’Organisation s’ajuste, dans l’exercice de ses fonctions, aux Normes Générales du fonctionnement du Secrétariat général comme l’établit l’article 113 de sa Charte, et par conséquent appelle le Secrétaire général à respecter de façon stricte l’article 137 des dites normes.

6. Nous rejetons la résolution interventionniste du 8 juin 2016, le Parlement européen contre le Venezuela et son manque de respect aux institutions et à l’État de Droit.

7. Nous resterons vigilants à toute initiative qui menace la stabilité constitutionnelle de notre sœur la République bolivarienne du Venezuela pour agir en conséquence en défense de la paix et la tranquillité dans notre région.

8. Nous sollicitons le Secrétaire exécutif de l’ALBA-TCP de garantir que la présente Déclaration soit remise aux organisations régionales et sous-régionales d’intégration et circule en tant que document officiel.

Source originale : Cubadebate, le 9 juin 2016.

Traduction : Admin Site France-Cuba, le 9 juin 2016.

»» http://www.francecuba.org/alba-tcp-decision-venezuela/
URL de cet article 30496
  

Etat de siège. Les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba
Salim LAMRANI
Début du chapitre IV Les citoyens étasuniens sont autorisés à se rendre à Cuba mais il leur est strictement interdit d’y dépenser le moindre centime, ce qui rend quasiment impossible tout séjour dans l’île. Le Département du Trésor considère donc tout voyage dans l’île comme une violation de la législation sur les sanctions économiques, à moins que les personnes ayant visité Cuba puissent démontrer qu’elles n’y ont effectué aucun achat. La justice étasunienne poursuit sans relâche les contrevenants à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous faisons semblant de ne pas comprendre le lien entre notre confortable niveau de vie et les dictatures que nous imposons et protégeons par une présence militaire internationale.

Jerry Fresia

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.