Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

16 
Applaudissons le massacre à venir !

Après avoir été magnifiquement conditionné : Une autre guerre juste.

Dans mon article précédent, je disais : « Nous avons eu le coup des Armes de destruction massive. Les gens ont déjà oublié qu’on leur a menti pour attiser leur peur et leur haine permettant le cautionnement de l’invasion illégale et assassine de l’Irak.

Aujourd’hui le mensonge des Armes de destruction massive ayant été servi pour diaboliser et renverser Saddam Hussein se trouve à prendre la deuxième position. Un scénario mené de main de maître par la « communauté médiatique » assisté, bien sûr, par la communauté politique et diplomatique de la droite internationale nous est servi. »

Un lavage de cerveau phénoménal. L’arme médiatique dans toute son efficacité.

Aujourd’hui, nous subissons « le coup » des attaques sanguinaires contre des populations manifestant pacifiquement. Tout est mis en place pour attiser notre haine permettant le cautionnement de l’invasion illégale et assassine de la Libye. Jamais nous n’avons assisté à une telle orchestration de tous les moyens « convaincants ». Tout est mis à profit pour faire approuver la guerre d’invasion qui se fera sous les applaudissements de nos cerveaux lessivés.

L’arme médiatique ; avec cette armée de journalistes ayant oublié leur métier.

L’arme politico-diplomatique ; déclaration de présidents de l’axe du bien et de « la démocratie-par-les-armes » avec l’aide de l’ONU instrumentalisé.

L’arme militaire ; jusqu’au brave Canada de Harper, cet être épris de justice et de démocratie qui met toujours tout en branle pour sauver les Êtres Humains.

L’arme judiciaire ; la CPI parle d’enquête avant de nous livrer sa condamnation déjà connue de tous. (La CPI a-t-elle été aussi prompte avec les massacres du Liban ou de Gaza ?)

La Libye subit présentement une guerre afin de parvenir à renverser son gouvernement qui représente un grand danger pour le monde néolibéral dans lequel nous vivons.

Le fantastique éveil des populations fait trembler l’empire. Un régime socialiste dans la région s’avère être une menace considérable. Si les populations du Maghreb prennent pour exemple le nationalisme libyen, les prédateurs économiques mondiaux ainsi que ceux qui aiment voir le monde fonctionner à leur façon verront leur pouvoir ébranlé.

C’est pourquoi une guerre s’impose dans cette région.

De plus, le pétrole libyen n’est pas négligeable. Depuis trop longtemps déjà , les pétrolières le voient couler sans en tirer profit. On cherche depuis des années à corriger cette anomalie mondiale.

Après avoir été conditionnés à accepter l’inévitable (sic), par un spectaculaire lavage de cerveau, nous sommes maintenant prêts à accepter (sic) cette nouvelle guerre d’invasion. Une guerre pour le bien ayant pour fabuleux prétexte de déloger un des plus grands sanguinaires de tous les temps.

Mais cette caricature de Kadhafi qui meuble nos cervelles est-elle l’image de Kadhafi dans la tête des Libyens et des Arabes et même des Africains ?

C’est là que nous risquons de frapper un méchant mur. Un mur sanglant. Une autre guerre, mes amis, comme si le Moyen-Orient ne suffisait pas. Comme si la Côte d’Ivoire ne suffisait pas.

La guerre toujours la guerre ! Ceux qui parlent de Paix paraissent être des personnes fourbes et mal intentionnées face à ce prix politique Nobel de la Paix (sic) qui dirige les manoeuvres assassines.

Voilà le scénario plus que possible : En premier, l’armée d’invasion US va probablement bombarder la télé et radio libyenne. Les communications en temps de guerre sont toujours les premiers objectifs à contrôler. En second ce sera les centres de décisions. L’édifice où a été reçu Raymond St-Pierre va probablement être bombardé ainsi que tout autre édifice servant au gouvernement. On tentera de localiser Mouammar Kadhafi ainsi que les membres de sa famille pour les éliminer avec des missiles chirurgicaux. Ensuite pour venir à bout de la population on effectuera un carnage à Tripoli.

Combien de morts dans ce petit pays ? Cent, deux cent, cinq cent mille ? Qui sait ? En tout cas, il y en aura des centaines de milliers, c’est assuré.

Vous persistez à demander le massacre où vous emboîtez le pas à ceux qui cherchent une solution pacifique et le respect du désir des Libyens et des Libyennes ?

Que font les navires de guerre US et canadien, français en Libye ? De l’humanitaire ? On a besoin de canons et de missiles pour de « l’humanitaire » ? On va tuer de façon « humanitaire » ?

Regardons la situation en face.

Dommage qu’ici nous n’ayons pas l’odeur du cadavre déchiqueté.

Il faut, s’il vous plaît, analyser à fond l’information. Il faut, s’il vous plait, analyser un peu au lieu de conclure comme nous l’impose la propagande médiatique. Il y a du sang qui coule et ce n’est pas uniquement celui que l’on désigne comme étant le "sanguinaire" qui en est responsable. Tout pays qui est attaqué se défend.

Pensez à ce qui serait arrivé ici si le FLQ avait distribué des armes à la population et aurait incité celle-ci à la violence. Qu’aurait fait le gouvernement canadien ? Qu’a-t-il fait avec sa loi des mesures de guerre (toujours valide si on en a besoin) ? Qu’a-t-il fait à la population qui contestait à Toronto ?

Les gouvernements, même le nôtre, se défendent, même contre des gens désarmés qui semblent le menacer comme ici à Toronto.

En Libye, ce ne sont pas des manifestants qui prennent les villes. Ce sont des groupes bien armés et bien organisés. C’est la guerre et on favorise la guerre, peu importe le nombre de morts à venir. On veut renverser le gouvernement Kadhafi.

La rumeur a dit que l’armée libyenne avait tiré sur la foule avec des avions de chasse. Il est inconcevable qu’on gouvernement, qu’un régime fasse une telle chose. Aucun imbécile n’ordonnerait une telle chose sans être conscient que c’est signer sa chute.

Qui donc a tiré sur la foule, au tout début pour bien aiguiller dès le départ notre jugement ? Qui on ne le saura jamais.

La rumeur dit que c’est le fou sanguinaire de Kadhafi. Kadhafi en 42 ans, bien d’extrêmement extravagant et avec un penchant notable à la mégalomanie, n’a jamais démontré un manque d’intelligence. Kadhafi n’est pas un fou.

Kadhafi en 42 ans n’a jamais commis d’acte "sanguinaire". On lui attribue certains attentats terroristes, mais l’attribution des attentats est une stratégie connue depuis des années. On oublie de chercher à qui profite le crime. Ce crime a-t-il été payant pour Kadhafi ? J’en doute. Kadhafi n’est pas un fou et ça me surprendrait qu’un sanguinaire cache ainsi son jeu pendant 42 ans.

Il faut mettre de côté les jugements clef en main qui sont imposés par la propagande médiatique haineuse qui nous ferme les yeux. Il faut s’efforcer de voir le massacre en cours. Voir les assassinats ciblés, voir les enjeux, voir l’hypocrisie. Il faut faire une distinction entre la rumeur et l’information véritable.

On parle de mercenaires à la solde de Kadhafi. Kadhafi n’aurait aucun partisan dans son propre pays. L’armée libyenne ne serait composée que de mercenaires étrangers.

Voyons, il faut analyser un peu plus la réalité en mettant de côté notre extrême sensibilité maintenue à son paroxysme par cette propagande médiatique d’envergure.

J’ai lu sur des commentaires quelqu’un disant : « C’est quand même incroyable que l’armée de Kadhafi soit pour la plupart des mercenaires étrangers. Kadhafi est coupable de trahison envers son propre peuple ! » C’est incroyable les absurdités qui peuvent devenir comme des vérités. Kadhafi aurait une armée composée d’étrangers et non de Libyens !!! Vous rendez-vous compte ? Heureusement, la réalité est plus forte que la virtualité.

Ce qui me rassure c’est que la réalité est comme de la mauvaise herbe. On croit l’avoir éliminé qu’elle repousse aussitôt. Malheureusement, on réussit toujours à éliminer la réalité le temps requis pour commettre les méfaits.

Nous assisterons, encore une fois, impuissant à un nouveau massacre, cette fois-ci en Afrique, là où la population s’éveillait un peu trop.

Je crois qu’il y aura beaucoup de sang qui va couler au Maghreb et probablement dans toute l’Afrique. La « communauté internationale » craint énormément que l’Afrique devienne une autre Amérique latine.

Un carnage immonde en perspective. Une autre guerre sanglante servant à contrôler l’énergie et les territoires. Voilà où vont nos impôts.

Serge Charbonneau
Québec

URL de cet article 12973
   

Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La vérité, c’est que le gouvernement ne peut construire une prison qui soit pire que celle qui consisterait à trahir ma conscience ou mes principes."

Chelsea Manning.

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.