RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
La guerre tue horriblement, mais malheureusement le ridicule ne tue pas.

Syrie : la célèbre émission « Tout le monde en parle » mise à contribution

Scoop à TLMEP : L’équipe ayant passé 2 semaines à Damas est un couple !

Hier soir, 3 mars 2013, la célèbre émission « Tout le monde en parle » abordait le dossier le plus chaud de la planète : La Syrie !

(A 1 heure 19 minutes du début, dernière entrevue)

Un dossier chaud qui fait la Une de nos médias depuis deux ans, et ce, quotidiennement.

La Syrie, ce dossier chaud qui, depuis deux ans, occupe intensément l’ONU.

La Syrie où se vivent depuis deux ans des atrocités sans nom.

On y a vu des gens traînés derrières des autos [1], des gens jetés vivant du haut des toits[2], on y a vu de multiples exécutions sommaires[3], des cadavres d’enfants ayant le crâne ouvert d’une ou plusieurs balles à la tête ou égorgés [4], on y a vu des horreurs épouvantables [5].

La Syrie, ce Pays aux prises avec un terrorisme hors normes. Des dizaines de documents vidéo le prouvent hors de tout doute. Des documents visuels d’une telle barbarie psychopathe qu’on s’interdit même de les décrire. Il faut pourtant que les gens voient pour réaliser le degré de folie extrême qui prévaut. Un degré que la simple imagination ne peut atteindre.

Hier soir à TLMEP on abordait ce dossier chaud de la Syrie.
On recevait l’équipe de Radio-Canada qui a passé deux semaines à Damas.

Damas, une ville dont nous n’avons aucune image et où aucun reporter étranger ne peut mettre les pieds, dit-on, pour nous montrer ce qui se vit dans cette ville de près de 2 millions d’habitants.

Damas, une métropole, moderne ayant hôtels et lieux historiques et surtout des millions d’Êtres Humains qui y sont nés et qui y vivent au quotidien. Un caméraman professionnel et une journaliste « réalisatrice » ont pu être dans cette ville interdite pendant deux semaines. « Tout le monde en parle » les reçoit !

Quel fut le volet choisi à TLMEP pour aborder ce dossier brûlant ? La vie de couple du caméraman et de sa jolie journaliste ! « Renversant » !

La guerre tue horriblement, mais hier à TLMEP, nous avons constaté que le ridicule ne tuait pas.

Lancé comme un "Scoop" cette équipe "professionnelle" déclare être un « sympathique » et courageux couple !

Et hop, le dossier syrien, le plus important dossier de la planète, devient par la magie du détournement de sujet, un dossier mondain : Sylvain Castonguay, caméraman de guerre qui aime cadrer les atrocités pour nous offrir du sang frais à l’écran et Marie-àˆve Bédard journaliste ingénue faisant de la profonde analyse superficielle, nous déclare « qu’ils sont un couple » !

Celui qui tient le rôle de « fou de l’émission », M. Dany Turcotte, est en totale admiration devant le couple ayant été à Damas pour ne nous apprendre « strictement » rien. Il invite les gens à les applaudir pour avoir réussi à nous montrer en close-up le visage d’un grand brulé. Comme si cette image à sensation que l’on pourrait tourner de la même façon dans n’importe quel hôpital traitant de grands brulés nous informait du conflit syrien.

Hier, le plateau de TLMEP était ému par le joli couple et ému par la souffrance humaine. Un joli couple ayant pour mission, non pas de nous informer sur ce que pense la population syrienne et sur les dessous de ce conflit atroce, meurtrier et sanglant, mais simplement de nous émouvoir sur la souffrance humaine.

Leur mission : nous offrir la sensation du sang et de la souffrance par des images-chocs tout en sous-entendant que les souffrances qu’ils nous montrent sont le résultat des actions d’un régime "totalitaire" à éliminer.

Le dossier syrien est d’une simplicité déconcertante pour la jeune et jolie réalisatrice-journaliste et son caméraman de guerre. Suite à un rapide survol caricaturé du conflit, rapidement l’animateur décide de meubler le temps en passant en Afghanistan. Il nous informe que M. Castonguay a reçu une médaille pour avoir sauvé un soldat occidental occupant cet autre Pays qu’on a atrocement "libéré". M. Castonguay aurait-il reçu une médaille s’il avait sauvé la vie d’une des victimes de ces soldats ? La vie des gens n’a pas toujours la même valeur.

Hier, l’émission « Tout le monde en parle » semblait avoir pour mission de redorer la crédibilité de ce beau, sympathique et valeureux couple. Il fallait rehausser leur égo et leur donner du lustre. On peut déclarer : Mission accomplie pour TLMEP.

Mais concernant le dossier syrien… tant que nos gouvernements hypocrites continueront de favoriser et d’encourager les atrocités qui se vivent en Syrie le conflit fera d’autres victimes.

On continuera à nous présenter des gens « bons » qui reçoivent des médailles pour leur courage de sauver un soldat afin de pouvoir ensuite tourner des images « exclusives » et on continuera à nous décrire les « méchants » qui doivent être éliminés.

La réalité que l’on vit dépasse toutes les fictions qui ont été écrites. Le conditionnement psychologique quotidien que nous subissons semble en constante progression.

On efface la réalité de nos esprits pour la remplacer par ce monde manichéen omniprésent dans tous ces films de nos voisins. De Walt Disney à Rambo en passant par 007 la réalité se résume aujourd’hui à la lutte des bons justiciers humanitaires qui à l’aide d’armes de destruction massive, de drones et de bombes luttent contre les "dictateurs" sanguinaires qui s’accrochent au pouvoir et tue leur population pacifique avec une satisfaction digne des grands méchants s’apparentant au Joker de Batman.

Si vous n’avez pas eu votre dose de conditionnement aujourd’hui, je vous invite à vous émouvoir un peu en regardant cette entrevue de TLMEP.

Voyez les images de ces grands brulés et le tournage à nous couper le souffle de la course sous le tir des "snipers »". Vous ressentirez une intense émotion de dégoût en voyant ce pauvre homme brûlé épouvantablement et votre coeur s’accélérera devant le danger de courir sous le tir de "snipers". Vous allez ressentir beaucoup beaucoup d’émotions. Mais qu’apprenez-vous ?
Quelle information vous aura-t-on apprise ?

Lorsqu’on ressent plus que l’on raisonne, il faut se poser des questions sur ce qu’on nous livre.
L’information !

Serge Charbonneau
Québec

[1] Un homme trainé derrière une automobile.
http://www.youtube.com/watch?v=aoO4...

[2] Personnes (employés des postes syriennes) jetées du toit de leur édifice.
http://rt.com/news/syria-aleppo-pos...

http://fr.euronews.com/2012/08/12/s...

http://www.youtube.com/watch?v=fN4r...

[3] Plusieurs vidéos des atrocités commises par ces fous que Radio Canada protège et admire.
http://www.infowars.com/shocking-vi...

[4] Des images insoutenables. (Houla)
Le cadavre des enfants présentés comme des victimes de Assad par les rebelles criant « Allah wakbar » et démontrant un goût notable pour présenter l’atrocité en remuant même les crânes éclatés des enfants.
http://www.youtube.com/watch?v=jffU...

Des enfants qui selon nos médias sont des victimes de bombardements de Assad.
Les bombardements ont laissé leur corps intact et leur ont tous éclaté le crâne !
Euronews :
http://www.dailymotion.com/video/xr...

Utilisation médiatique du massacre :
http://www.francetvinfo.fr/massacre...

Travail journalistique concernant le massacre :
http://www.wsws.org/fr/articles/201...

Houla sur Radio-Canada (commentaire effacé, interdit)
http://www.radio-canada.ca/nouvelle...

Une analyse de cet attentat par Jean-Michel Vernochet, journaliste français indépendant.

http://www.dailymotion.com/video/xr...

[5] Exécution de prisonniers par les rebelles qui séduisent Radio-Canada
http://rt.com/news/syria-rebel-mass...

Des images insoutenables.

Mais des images qui doivent être vues parce qu’elles sont INCROYABLES.
http://www.youtube.com/watch?v=E0z8...

Ces documents tournés par de dangereux fous psychopathes. Ces gens atteints de démence extrême ou drogués tournent leurs gestes d’une cruauté inimaginable. Une bestialité qui ne se trouve même pas dans la nature.
En ne dénonçant pas ces monstruosités, nos journalistes deviennent ainsi complices de crimes contre l’Humanité.

Encore des images insoutenables des crimes commis par ceux dont Radio-Canada fait la promotion :

http://www.youtube.com/watch?v=qKVE...

Les méthodes de recrutement (torture) de l’armée syrienne libre, cette ASL dont Radio-Canada et tous les médias occidentaux font la promotion :
http://www.youtube.com/watch?v=YwAe...
« Tu es un chiite » Non, je jure que non !
« Dis : Vive l’ASL » Vive l’ASL !

URL de cet article 19623
  

Même Thème
Les éditocrates - Mona Chollet, Olivier Cyran, Sébastien Fontenelle, Aude Langelin
Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies. « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.