Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Assassinat de Margarita Murillo – communiqué de Vía Campesina Honduras

La Vía Campesina Honduras (LVC) informa à l’opinion publique nationale et internationale que notre chère camarade de luttes Margarita Murillo a été assassinée pendant la nuit du 26 août 2014, dans la communité de la montagne El Planon, jurisdiction du village El Venado, dans la municipalité de Villanueva Cortes, où elle cultivait une petite parcelle de terre.

Notre camarade Margarita Murillo a fondé le Front Paysan d’Unité Nationale (FENACAMH) et de la Centrale Générale des Travailleurs des Champs (CNTC) durant les années 80 –des années de répression- et c’était aussi une infatigable militante en faveur de la justice agraire et de la libération nationale. C’est pourquoi son départ nous laisse un vide incalculable, non seulement pour ces organisations mais aussi pour la société civile du Honduras, tous regrettent aujourd’hui sa perte.

Notre camarade Margarita Murillo a eu à sa charge la direction nationale, départementale et de base du Front National de Résistance Populaire (FNPR) ainsi qu’au Parti Liberté et Refondation (Libre) ; elle faisait parti actuellement du Forum Social de la Vallée du Sulia.

Ironiquement, au moment de son assassinat, Margarita Murillo bénéficiait de mesures de protection : l’Etat hondurien avait l’obligation de défendre sa vie suite aux multiples dénonciations et pétitions d’organismes internationaux des droits de l’homme car elle était constamment menacée de mort.

Nous rendons hommage à toutes ces années de lutte que notre camarade Margarita Murillo a livré aux côtés de notre peuple pour revendiquer le droit à la terre, sa lutte pour la défense de notre souveraineté, pour une réforme agraire intégrale, en faveur de la sécurité alimentaire du peuple hondurien.

La Vía Campesina Honduras (LVC) condamne ce vil assassinat et éxige de l’Etat du Honduras qu’il assume ses responsabilités et trouve les assassins et les fasse traduire devant la justice.

Nous condamnons ce vil assassinat sur la personne de Margarita Murillo qui prouve encore une fois la criminalité institutionalisée [éxistant dans notre pays], ce pourquoi nous dénonçons le gouvernement de Juan Orlando Hernandez qui n’assume pas ses responsabilités comme il le devrait, comme pour les multiples crimes commis contre 130 paysans assassinés durant les deux deniers gouvernements.

Source : La radio del Sur http://laradiodelsur.com.ve/?p=303496 (espagnol)

Traduit par Paúl Hernandez pour http://voiebolivarienne.wordpress.com/.

* * * * * * *

D’autres articles sur la triste disparition de Margarita Murillo :

Assassinat au honduras – L’Humanité 01/09/2014

Le Parti de la gauche européenne a condamné le meurtre, le 27 août, de Margarita Murillo. Celle-ci est le plus important membre de l’opposition, formée à la suite du coup d’État de 2009 contre 
le président Manuel Zelaya, à avoir été assassiné.

http://www.humanite.fr/assassinat-au-honduras-550445

 !!!!!!L’Humanité : le seul journal français qui a traité le sujet et publié un article dans sa version papier !!!!!!

Margarita Murillo : Another Victim of Neoliberalism in Honduras ? – The Huffington Post 31/08/2014

> http://www.huffingtonpost.com/marco-caceres/margarita-murillo-another_b_5744476.html

P. H.

»» http://voiebolivarienne.wordpress.com/2014/09/02/assassinat-de-margari...
URL de cet article 26838
   

Enjeux politiques de l’histoire coloniale
Catherine COQUERY-VIDROVITCH
Notre patrimoine historique « national » doit-il inclure l’histoire de la colonisation et de l’esclavage colonial ? La réponse positive, de bon sens, ne fait pas l’unanimité : soit parce que parler sans tabou du domaine colonial serait « faire repentance », soit parce que l’ignorance ou la négligence entretenues depuis plusieurs générations font qu’il ne vient même pas à l’esprit de beaucoup de nos concitoyens que notre culture nationale héritée n’est pas seulement hexagonale. La culture française (que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si je devais naître pauvre en Amérique latine, je prierais le bon Dieu pour qu’il me fasse naître à Cuba »

Manu Chao

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
31 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.