Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Bagoaz et EH Bai refusent la décision de Strasbourg

Bagoaz et EH Bai n’acceptent pas la décision rendue ce mercredi 23 octobre par la Cour européenne des droits de l'homme à propos des recours présentés par Santiago Arrozpide, Alberto Plazaola et Francisco Mujika. Selon eux, une telle délibération amène le prolongement mécanique des peines des prisonniers basques et la souffrance de leurs proches.

Suite à la décision rendue publique hier sur le cumul des peines des prisonniers basques, EH Bai et Bagoaz ont fait connaître leur mécontentent à travers des communiqués. Ils refusent la décision qui, selon eux, soutient "une mesure d’exception" appliquée par l’État espagnol.



Bagoaz critique la décision prise par la Cour européenne des droits de l’homme car, selon la dynamique, Strasbourg a "protégé l’Espagne et ses lois créées pour des raisons politiques imprégnées de vengeance. Cette décision ne fait que créer de la souffrance dans la société basque et dans l’entourage des prisonniers". La décision représente "un obstacle au processus de paix". 



Bagoaz pense que l’État espagnol doit changer sa loi immédiatement afin de permettre aux prisonniers de confondre leur peine. "Il est temps que l’Espagne change de posture, en s’éloignant de la vengeance et en se rapprochant du vivre ensemble. Il est temps que l’Espagne s’implique réellement dans le processus de paix", rajoute-t-elle.



Bagoaz, tout comme EH Bai, ont souligné que, pour que le processus de paix avance, la situation des prisonniers doit être résolue. "L’Etat espagnol doit rapprocher les prisonniers basques, permettre la confusion des peines, libérer les prisonniers malades ainsi que permettre le changement de grade au sein des prisons pour un traitement humain de tous les prisonniers".

"Plus d’excuses, la société basque attend des avancées sur la voie de la paix et nous espérons vivement que ces prochains mois, nous n’aurons plus ce genre de mauvaises nouvelles", lance le mouvement politique abertzale.

Incompréhension et indignation

Le Comité pour la Défense des droits de l’Homme en Pays Basque a également fait part de son "incompréhension et indignation". Il souligne que de nombreux juristes voyaient dans l’application par les autorités espagnoles de cette "double peine", une mesure abjecte de cumul des peines.

Selon le comité, une telle décision plonge des dizaines de prisonniers et leurs proches dans un abîme, "celui d’un enfermement à une durée humainement insupportable". De plus, la décision de Strasbourg est "un coup porté contre la dynamique en faveur du désir de pays existante au Pays Basque. C’est un attentat contre la Justice restaurative préconisée dans toute sortie de conflit, un attentat contre l’idéal de Paix et du Concorde", conclut-il.

»» https://mediabask.naiz.eus/eu/info_mbsk/20181023/bagoaz-et-eh-bai-refu...
URL de cet article 34018
   
Leur Grande Trouille - journal intime de mes "pulsions protectionnistes"
François RUFFIN
GoodYear, Continental, Whirlpool, Parisot-Sièges... Depuis dix ans, à travers la Picardie d’abord, la France ensuite, j’ai visité des usines de robinets, de pistons, de cacao, de lave-linge, de canapés, de chips ; de yaourts, avec toujours, au bout, la défaite. Ca m’a lassé de pleurnicher. Mieux valait préparer la contre-offensive. C’est quoi, leur grande trouille, en face ? Leur peur bleue ? Il suffit de parcourir le site du MEDEF. Ou de lire leurs journaux, Le Monde, La Tibune, Les Echos : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Nous préférons croire au mythe selon lequel la société humaine, après des milliers d’années d’évolution, a finalement créé un système économique idéal, plutôt que de reconnaître qu’il s’agit simplement d’une idée fausse érigée en parole d’évangile. »

« Les Confessions d’un assassin financier », John Perkins, éd. Editions Alterre, 2005, p. 247


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.