RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Béziers : « L’irrésistible déchéance de Robert Kebab ».

En Août 2013, j’ai publié un opuscule de 65 pages : « L’irrésistible déchéance de Robert Ménard, candidat du Front national » aux éditions Arcane 17 (Le logo ci-joint s’inspire sans vergogne, en l’actualisant lestement, de la couverture initiale du livre).

En octobre 2013 EELV m’avait invité à la Cimade de Béziers pour en parler.
Voir : http://www.legrandsoir.info/beziers-laboratoire-de-la-dediabolisation-du-fn.html

Après m’avoir déjà menacé à 3 reprises dans la presse de me traîner devant les tribunaux, Robert Ménard venait d’annoncer dans Midi-Libre que je l’avais traité de salaud et qu’il avait déposé une plainte contre moi. Double mensonge.

Il était en campagne électorale pour conquérir la ville, il avait fait venir pour l’aider des doux poètes du Bloc identitaire, il venait d’essayer de débaucher le secrétaire d’EELV à qui il reprocha vivement de m’avoir invité à Béziers.

Ce soir-là, il pleuvait averse, le public était peu nombreux, la presse était absente, un responsable du PCF (Aimé Couquet) était passé dire quelques mots entre deux réunions de son parti, une voiture de police patrouillait dans la nuit autour de la salle pour éviter toute provocation et, en sortant de la réunion, mon fils aîné qui m’accompagnait (il s’était persuadé que j’avais besoin d’un garde du corps) s’était arrêté dans un établissement qui fermait tard pour acheter deux shawarmas, autre appellation moyen-orientale des kebabs.

Je ne savais pas alors à quel point mes écrits ne servaient à rien ou à si peu, que Ménard serait maire de la ville de Jean Moulin, que des émules anonymes (et fâchés avec la langue française) du KKK menaceraient de mort les militants communistes biterrois et que tomberait l’interdiction d’ouvrir des magasins dont les produits ne seraient pas estampillés judéo-chrétiens.

D’où me vient cette envie aussi irrésistible que la déchéance de l’autre islamophobe de pousser, en l’adaptant, ce cri chanté par Léo Ferré : «  Ni Dieu ni maître-queue » ?

Maxime Vivas

AUTO-PUB

Béziers. Le vendredi 6 novembre 2015 à 18H302 rue Voltaire (siège du PCF), je participerai à un débat organisé par le cercle populaire Joseph Lazare et la section biterroise du PCF autour de mes derniers livres :
-  L’irrésistible déchéance de Robert Ménard
-  Rouges, les collines de Caracas.
Venez nombreux s’il ne pleut pas, si vous ne partez pas en week end et si vous voulez en apprendre de belles et des peu connues sur votre maire.

URL de cet article 29524
  

Même Auteur
Les Etats-Unis de mal empire : Ces leçons de résistance qui nous viennent du Sud
Danielle BLEITRACH, Maxime VIVAS, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur Au moment même où les Etats-Unis, ce Mal Empire, vont de mal en pis, et malgré le rideau de fumée entretenu par les médias dits libres, nous assistons à l’émergence de nouvelles formes de résistances dans les pays du Sud, notamment en Amérique latine. Malgré, ou grâce à , leurs diversités, ces résistances font apparaître un nouveau front de lutte contre l’ordre impérial US. Viktor Dedaj et Danielle Bleitrach, deux des auteurs du présent livre, avaient intitulé leur précédent ouvrage (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs.

Malcolm X.

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.