Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Bilderberg 2013 : rien de neuf sous le feu de la finance

Parmi les plusieurs centaines d’opposants au rassemblement annuel du club Bilderberg qui se tenait du 6 au 9 juin à l’hôtel Grove près de Londres, l’un d’eux a fait preuve d’un humour de potache. À l’entrée du périmètre réservé aux augustes politiciens et autres gourous financiers, il portait une pancarte sur laquelle on pouvait lire une inscription des plus sardoniques : « lobbying register : all corporate lobbyists please sign in here (registre du lobbying : chaque lobbyiste est prié de signer ici). D’autres brandissaient aux invités défilant à l’intérieur des limousines aux vitres fumées des affiches les invitant à payer leurs impôts avant de déguerpir.

Un ex-ministre travailliste de l’environnement, Michael Meacher, était lui aussi aux premières loges. Interrogé par le Financial Times, il a blâmé le secret dans lequel se déroulait le rassemblement en dépit des promesses de transparence faites l’an dernier par les membres de ce club confidentiel à Chantilly (Virginie). M. Meacher a bien évidemment insisté sur le caractère peu démocratique de ces procédés, affirmant qu’il avait demandé au président de la chambre des Communes que le chancelier de l’Échiquier George Osborne rende publiques, en tant qu’invité de marque, les conclusions des entretiens tenus à l’hôtel Grove.

Il y a tout lieu de penser que les sujets abordés cette année par les délégués du club Bilderberg avaient trait à la crise économique européenne et aux moyens permettant de juguler cette dernière. Ce sentiment était d’ailleurs largement partagé par tous les observateurs ainsi que par les opposants au rassemblement. Au vu de la composition des hôtes et de l’aréopage de conseillers qui les accompagnaient, il y a fort à parier que les conclusions seront une fois de plus à sens unique : les plus faibles se serreront la ceinture pendant que les puissants empocheront la mise.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-biderberg-2013-rien-de-neuf...

URL de cet article 20956
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Maurice Tournier. Les mots de mai 68.
Bernard GENSANE
« Les révolutionnaires de Mai ont pris la parole comme on a pris la Bastille en 1789 » (Michel de Certeau). A la base, la génération de mai 68 est peut-être la première génération qui, en masse, a pris conscience du pouvoir des mots, a senti que les mots n’étaient jamais neutres, qu’ils n’avaient pas forcément le même sens selon l’endroit géographique, social ou métaphorique où ils étaient prononcés, que nommer c’était tenir le monde dans sa main. Une chanson d’amour des Beatles, en fin de compte très (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Al Qaeda est aux médias ce que Stéphanie de Monaco est à "Questions Pour Un Champion".

Viktor Dedaj


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.