RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Bradley MANNING : Amnesty International accuse les Etats-Unis de traitements inhumains

24 janvier 2011 : Amnesty International exhorte les autorités américaines à améliorer les conditions particulièrement dures de la détention provisoire de Bradley Manning, le soldat accusé d’avoir divulgué des informations à Wikileaks.

Le soldat américain, âgé de 23 ans, est maintenu en détention à l’isolement 23 heures sur 24 dans une cellule rudimentaire, sans oreiller, draps ni effets personnels depuis juillet 2010.

Amnesty International a écrit la semaine dernière au secrétaire d’État à la Défense, Robert Gates, pour lui demander de revoir les restrictions imposées à Bradley Manning. La même semaine, le soldat a été soumis pendant plusieurs jours à des restrictions accrues, après avoir été provisoirement placé dans la catégorie des détenus « à risque suicidaire ».

« Nous sommes préoccupés par le fait que les conditions de détention infligées à Bradley Manning sont plus sévères que nécessaire et constituent un traitement inhumain de la part des autorités américaines, a déclaré Susan Lee, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

« Bradley Manning n’a été inculpé d’aucune infraction, mais les autorités militaires semblent user de tous les moyens dont elles disposent pour le sanctionner durant sa détention - ébranlant ainsi l’obligation des États-Unis de respecter le principe de présomption d’innocence. »

Mardi 18 janvier, Bradley Manning a été placé dans la catégorie des détenus « à risque suicidaire ». Cette décision lui a valu de se voir confisquer ses vêtements, à l’exception de ses sous-vêtements, et ses lunettes de vue pendant la majeure partie de la journée, ce qui l’a plongé, selon ses propres termes, dans une « quasi cécité ».

A la suite des protestations de Bradley Manning et de ses avocats, ces restrictions ont été levées jeudi 20 janvier.

Bradley Manning est soumis à un isolement carcéral maximum, bien qu’il n’ait aucun antécédent de violences ni d’infractions disciplinaires en détention. Cela signifie qu’il porte des chaînes aux mains et aux pieds durant toutes les visites et qu’il n’est pas autorisé à travailler, ce qui lui permettrait de sortir de sa cellule.

Il fait également l’objet de mesures relatives au programme de Prévention du suicide, bien que son psychiatre militaire officiel ait affirmé que c’était inutile. Les détenus associés à ce statut sont soumis à des restrictions encore plus sévères, notamment concernant le sommeil, et sont contrôlés par les gardiens toutes les cinq minutes.

Les autorités n’ont pas fourni d’explication concernant le placement sous surveillance maximum de Bradley Manning et les mesures de Prévention du suicide prises à son sujet, et ont ignoré les requêtes de ses avocats visant à contester ces restrictions.

« Les conditions répressives infligées à Bradley Manning bafouent les obligations qui incombent aux États-Unis de traiter les détenus avec humanité et dignité, a déclaré Susan Lee.

« Nous redoutons également que son isolement cellulaire prolongé, dont il a été prouvé qu’il peut entraîner des troubles psychologiques, ne nuise à sa capacité de se défendre. »

En avril 2010, l’organisation Wikileaks a divulgué la vidéo d’une attaque menée en Irak par des hélicoptères Apache de l’armée américaine, dans laquelle deux journalistes de l’agence Reuters avaient été tués en 2007.

Bradley Manning a été arrêté le mois suivant et accusé d’avoir « transféré des données confidentielles » et « divulgué des informations classées secret défense à une source non autorisée ».

Depuis lors, Wikileaks a divulgué de nombreux dossiers sur la guerre en Irak et le conflit en Afghanistan, ainsi que nombre de télégrammes de la diplomatie américaine.

Bradley Manning encourt une peine maximale de 52 ans de prison.

http://www.amnesty.ch/fr/pays/ameriques/etats-unis/docs/2011/bradley-m...

URL de cet article 12574
  

Même Auteur
We Feed The World (documentaire)
DIVERS
Synopsis Un film pour éveiller les consciences sur les absurdités et les gachis de la production, la distribution et la consommation des produits alimentaires. Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destrction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz... Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ne croyez en rien avant que ce ne soit officiellement démenti.

Claud Cockburn

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.