Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Bye bye Nahed, vous resterez à jamais vivant dans la mémoire des Levantins

Hier et aujourd’hui, la presse écrite et télévisée du Levant honore la vie et l’œuvre de l’homme politique et écrivain engagé, Nahed Hattar, citoyen jordanien assassiné ce dimanche par un « Takfiriste », comme l’affirment les autorités jordaniennes ; une brève définition de cette catégorie d’assassins regrouperait ceux qui rejettent autrui et agissent pour réduire au silence l’autre qui ose penser autrement.

Des autorités jordaniennes qui auraient profité d’une caricature, dont il n’est pas l’auteur et qu’il n’avait fait que reprendre sur son compte Facebook, pour l’accuser d’incitation aux dissensions confessionnelles et engager des procédures judiciaires à son encontre.

Il s’était pourtant excusé d’avoir involontairement heurté la sensibilité de quelques uns, et avait expliqué qu’il avait repris la caricature en question sur sa page pour illustrer la manière dont les terroristes imaginaient Dieu et le paradis. Trop tard, la machine de la haine s’était emballée et l’a fauché de trois balles sur les marches du Palais de justice à Aman.

Huffingtonpost.fr, entre autre, a rendu compte de la prétendue raison de ce crime odieux [1] contre un homme qui n’a cessé de défendre le « vivre ensemble » et, plus encore, comme le souligne M. Ghaleb Kandil dans son éditorial de ce matin :

« Ce crime assassin de l’écrivain arabe, Nahed Hattar, est en rapport avec le rôle primordial qu’il a joué dans la lutte contre les idées obscurantistes des Takfiristes ensauvagés et avec son engagement, précoce et publiquement déclaré, en faveur du camp de la résistance, de la libération et de l’indépendance, dans les plus sombres des circonstances… C’est avec beaucoup de courage qu’il s’est opposé aux gangs terroristes en les qualifiant, très tôt, d’instruments d’une agression coloniale et sioniste… Il a payé de sa vie son combat pour un Levant arabe digne des rêves de ceux qui sont tombés en Palestine, au Liban, en Syrie et en Irak. Si nous devions proposer une épitaphe, ce serait : « Nahed hattar, tombé en martyr pour la Syrie et la Résistance… martyr du nouveau Levant arabe » [2] ».

Reposez en paix Monsieur Nahed Hattar, et comme votre prénom l’indique, montez plus haut… toujours plus haut. Sans vous connaître, nous avions compris ce que vous représentiez pour le Levant, empoisonné par le wahhabisme, bafoué par les gouvernements occidentaux drapés dans leur prétendue élégance humanitaire, saigné par leurs protégés terroristes.

Sans vous connaître, nous avions tenté de franchir la barrière de la langue, si commode pour certains gouvernements qui continuent à intoxiquer leurs citoyens, lesquels refuseraient peut-être de les suivre s’ils vous lisaient [3].

Vous n’aurez probablement pas le grand honneur d’un cortège de chefs d’État devant lequel marcheraient votre roi et votre reine, comme cela s’est passé à Paris en signe de solidarité avec le droit à la liberté d’expression de tous les « Charlie »… Vous aurez beaucoup plus. Vous resterez à jamais vivant dans la mémoire des Levantins. Et puissiez-vous, de là où vous êtes, apaiser la douleur de vos proches et de tous ceux que vous avez éclairés.

Mouna Alno-Nakhal

26/09/2016

Notes :

[1] L’écrivain jordanien Nahed Hattar assassiné à Amman après une caricature jugée anti-islam

http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/25/nahed-hattar-caricature-jordanie_n_12178334.html

[2] شهيد المقاومة وسورية

http://www.neworientnews.com/index.php/news-analysis

[3] Articles de M. Nahed Hattar traduits en français : Syrie : L’Occident prépare son plan B pour le jour d’après http://www.mondialisation.ca/syrie-loccident-prepare-son-plan-b-pour-le-jour-dapres/5337309

Liban / Syrie : Le défi de Nasrallah à la guerre israélo-saoudienne ! http://www.mondialisation.ca/liban-syrie-le-defi-de-nasrallah-a-la-guerre-israelo-saoudienne/5346530

Syrie : Un massacre nommé « Adra ».http://www.mondialisation.ca/syrie-un-massacre-nomme-adra/5362048

Bye bye Genève, bonjour Damas 1 ! http://www.mondialisation.ca/bye-bye-geneve-bonjour-damas-1/5366177

Syrie : Les cloches des Églises de Raqqa se sont tues… http://www.mondialisation.ca/syrie-les-cloches-des-eglises-de-raqqa-se-sont-tues/5371455

Initiative de Poutine : une réconciliation syro-saoudienne est-elle possible ? http://www.mondialisation.ca/initiative-de-poutine-une-reconciliation-syro-saoudienne-est-elle-possible/5464327

***

URL de cet article 30942
   
« Fidel Castro, Biographie à deux voix », interview d’Ignacio Ramonet
Hernando CALVO OSPINA, Ignacio RAMONET
« Ce livre est une semence qui va germer » Paris le 22 février 2007. Ignacio Ramonet est le directeur du mensuel français de référence Le Monde Diplomatique, mais aussi l’une des personnalités les plus prestigieuses parmi les intellectuels progressistes à travers le monde. Voici un an qu’est sortie en Espagne la première édition de son livre « Fidel Castro, Biographie à deux voix » où il s’entretient longuement et sans réserves avec le dirigeant principal de la révolution cubaine. Le livre se vend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si les lois de Nuremberg étaient appliquées, chaque président des Etats-Unis de l’après-guerre aurait été pendu.

Noam Chomsky


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
115 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.