RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Chers journalistes et présentateurs télé...

Chers journalistes et présentateurs télé. Tout le monde se fiche que vous "n’aimiez pas" Julian Assange. Tout le monde se fiche qu’il ne soit pas votre "tasse de thé".

Julian ne s’est pas demandé s’il "aimait" les 150 personnes innocentes qui ont été détenues à Guantánamo Bay pendant des années sans inculpation, ou celles qui ont été torturées, y compris des adolescents - il se souciait de la justice.

Julian ne s’est pas demandé s’il "aimait" les 12 civils désarmés, dont deux journalistes, qui ont été tués lorsqu’un hélicoptère Apache a fait pleuvoir des balles sur eux en disant " Tuez-les tous " et en riant comme s’ils jouaient à un jeu vidéo. Il s’est soucié de révéler des crimes de guerre qui, autrement, n’auraient pas été rapportés.

Julian ne s’est pas demandé s’il "aimait" les 66 000 civils innocents qui ont été tués pendant la guerre en Irak lorsqu’il a mis sa propre vie en danger pour publier les documents sur la guerre en Irak. Il se souciait des droits humains.

Lorsque vous êtes aveuglé par des préférences mesquines et des divergences de personnalité, vous faites le jeu du conglomérat hégémonique de l’hyperpuissance, du cartel de la désinformation et de l’État sécuritaire aux mains de fer de Washington DC.

Ces voyous ont utilisé votre mesquinerie et votre manque de capacité de discernement contre vous - pour éliminer et persécuter un homme innocent qui travaillait pour un monde plus pacifique.

Ils ont menti et vous avez gobé ces mensonges. Ils ont utilisé votre faiblesse pour influencer l’opinion publique et contrer une organisation de presse qui menaçait leur pouvoir et leur contrôle total, leurs infâmes activités de vente d’armes et de blanchiment d’argent.

Cessez d’être des gamins.

Mettez votre mesquinerie de côté.

Cessez de lécher les bottes et de vous plier aux oligarques aux desseins égoïstes.

L’avenir d’un homme, d’un journaliste, d’un diseur de vérité, d’un père, d’un frère, d’un mari, ainsi que la liberté d’expression et d’information, sont en jeu !

Julian a vu clair dans le jeu des mensonges et des illusions.

Le pouvez-vous ?

À ceux qui lisent ces lignes et qui sont capables de voir à travers les mensonges, les calomnies, la diffamation et la manipulation - pour avoir une vue d’ensemble et comprendre l’importance du travail de ce journaliste primé, MERCI de faire preuve de maturité et de responsabilité.

Je réalise actuellement un documentaire dans le but d’informer des millions de personnes de la situation critique de Julian, ainsi que des graves implications plus larges pour la liberté d’expression et la liberté de la presse qui nous concernent tous.

Si vous lisez ceci, que vous soutenez cette cause et que vous comprenez les implications plus larges, j’apprécierais vraiment VOTRE aide pour terminer le film dès que possible afin qu’il puisse être utilisé comme ressource éducative et outil de défense.

Vous pouvez soutenir le film ici : https://gofund.me/ebd7821f

Merci beaucoup !

Kym Staton
https://www.facebook.com/groups/322428902892034/user/100003204774484/

»» https://www.assange.club/p/dear-journalists-and-tv-talking-heads++cs_INTERRO++s=r
URL de cet article 38059
  

Même Thème
La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"On pourrait penser qu’un pays qui peut équiper chaque flic comme un soldat pourrait équiper chaque médecin comme un médecin"

Jeff Bercovici

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.