RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Chez Yahoo !, les évaluations masquent des licenciements de masse

Marissa Mayer, PDG de Yahoo !

Les managers chez Yahoo ! sont obligés de mal évaluer jusqu’à 15 % de leurs subordonnés. Au moins 600 licenciements pour insuffisance de résultats en ont découlé, ce qui a créé un véritable climat de panique chez les salariés et un vrai malaise chez les cadres.

Les managers de Yahoo ! sont obligés de noter leurs subordonnés selon une courbe en forme de cloche. Chaque trimestre, la note tombe et prend en compte les objectifs individuels. Le verdict est brutal, si un employé n’a pas atteint ses objectifs ne serait-ce que deux fois sur les cinq dernières évaluations, c’est la porte. Et pour être certain de réussir à licencier quelqu’un, Yahoo ! multiplie les objectifs et les temporalités, avec des buts trimestriels semestriels différents. Pas moins de 600 employés auraient ainsi été licenciés pour insuffisance de résultat.
Pire, certains managers témoignent qu’ils ont été obligés d’évaluer à la baisse des employés, de leur expliquer qu’ils n’ont pas atteint leurs objectifs alors que c’est le cas. C’est un véritable plan de licenciement massif déguisé, avec les effets traumatisants sur les salariés licenciés comme sur les managers.

Le règne de l’arbitraire

Marissa Mayer espère faire de son groupe une des entreprises où il est le plus agréable de travailler. Ce classement annuel rassemble surtout les entreprises les plus totalitaires qui abolissent la distinction entre vie professionnelle et vie privée (lire à ce sujet : Management : Google et le meilleur des mondes). Pour rejoindre Google au sommet, Mayer (elle-même ancienne cadre de Google) a lancé une grande boite à idée numérique et anonyme, rassemblant les idées mais surtout doléances des employés. Alors qu’elle espérait des mesures qu’elle avait dans ses cartons, par exemple la cantine gratuite pour les employés, elle a reçu par milliers des reproches contre le système d’évaluation qui ont été écrits. Doléances qu’a pu récupérer Kara Swisher d’All Things Digital.

« Parce que Marissa l’a dit » est souvent la seule réponse que les managers peuvent donner pour justifier une décision. Car eux même n’en connaissent pas forcément la raison. L’arbitraire règne également au plus haut niveau puisque des messages dénoncent le fait que des employés sont licenciés alors qu’ils ont atteint plus de 50 % de leurs objectifs et que certains cadres supérieurs ne le sont pas avec à peine 30% de réussite.

La cloche @http://allthingsd.com

Des managers obligés de saquer

Comme le montre la « cloche », le système d’évaluation de Yahoo ! oblige les managers à placer les salariés les uns par rapport aux autres et d’en mettra 15 % dans la zone rouge : 10% ne remplissant pas leurs objectifs « occasionnellement », 5 % pas du tout. Un système qui crée une panique chez les employés du fait de la quantité de licenciements qui ont suivi. Marissa Mayer a du amender sa propre courbe récemment, une « pause » selon elle, où les managers n’ont plus à sanctionner que 5% des salariés…

Pi.M., le 14 Novembre 2013.

»» L’Humanité.fr
URL de cet article 23315
  

Même Thème
Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La CIA contrôle tous ceux qui ont une importance dans les principaux médias."

William Colby, ancien directeur de la CIA

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.