RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Comment la guerre d’Irak des-Bush sur celle d’Obama

(Recu de la coordination http://independentwho.org/fr/2014/09/21/forum-effets-genetiques/). L’OMS censure son propre rapport sur les cancers et les malformations de nouveau-nés en Irak. Le recueil "Censored 2015" vient tout juste d’être publié aux États-Unis. Ses 500 pages contiennent les 25 nouvelles les plus importantes au niveau international, mais qui ont été censurées par la presse nord-américaine entre 2013 et 2014. Cette édition – la 38e – a été élaborée par les universitaires Mickey Huff et Andy Lee Roth, respectivement professeur de sciences sociales et d’histoire à l’université Diablo Valley, et professeur de sociologie à l’université d’État de Sonoma. Le choix des nouvelles les plus censurées de l’année est cependant effectué par un jury international, dont font partie quelques personnalités de renom, comme Noam Chomsky, Howard Zinn, et Oliver Stone.

(10e du classement) : l’OMS censure son propre rapport sur les cancers et les malformations de nouveau-nés en Irak

En violation de son propre mandat, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) continue de censurer les preuves découvertes en Irak montrant que l’usage par les militaires étasuniens d’uranium appauvri et d’autres armements n’a pas seulement tué de nombreux civils, mais que cela a causé une épidémie de malformations de nouveau-nés et d’autres graves problèmes de santé publique. En refusant de diffuser ce rapport, l’OMS protège de manière efficace l’armée et le gouvernement américains de toute poursuite, alors que ces derniers sont responsables de cette catastrophe sanitaire.

Un rapport de l’OMS et du Ministère irakien de la Santé sur les cancers et les malformations à la naissance devait être rendu public en novembre 2012, mais les officiels ont repoussé indéfiniment sa sortie. À ce jour, écrit Denis Halliday, le rapport de l’OMS est toujours « classifié ». D’après l’OMS, la diffusion de ce rapport a été remise à plus tard parce que l’analyse qui y était faite nécessitait d’être évaluée par « une équipe de scientifiques indépendants. »

L’article de Halliday compare les cas en Irak avec les problèmes sanitaires au Vietnam consécutifs à l’usage par les États-Unis de l’Agent Orange.

Pendant ce temps, la réalité quotidienne, comme l’affirme Mozhgan Savabieasfahani(*) est que « l’Irak est empoisonné ». Par exemple, citant une étude vérifiée par un comité de lecture et à laquelle elle a contribuée, Savabieasfahani écrit : « Trente millions d’Irakiens se réveillent chaque jour au milieu du cauchemar des cancers affectant les enfants, les adultes, et même les nouveau-nés. Les cas de cancers congénitaux, de cancers en grappe (cluster cancer) et de cancers multiples chez le même individu se font de plus en plus fréquents en Irak. » « Mais alors, pourquoi l’OMS refuse-t-elle de publier son étude ? ». « Une réponse possible, écrit-elle, est parue le 26 mai dans The Guardian. »

Dans cet article, John Pilger mentionnait les récents commentaires de Hans von Sponeck, l’ancien secrétaire général adjoint des Nations Unies : « Le gouvernement des États-Unis a tout fait pour empêcher l’OMS d’enquêter dans les zones du sud de l’Irak où de l’uranium appauvri a été utilisé et a causé de graves problèmes sanitaires et des risques environnementaux certains. »

Savabieasfahani, écrit qu’étant donné que le rapport de l’OMS contient des informations « essentielles » pour informer le public au sujet des problèmes sanitaires en Irak, et pour « permettre aux chercheurs de collaborer, en posant les bonnes questions, et en motivant les recherches visant à remédier à cette urgence sanitaire. »

(*) : Mozhgan Savabieasfahani : chercheuse iranienne basée dans le Michigan aux EU, spécialiste des problèmes de pollution et de l’environnement)

Sources de Project Censored :

Denis Halliday, “WHO Refuses to Publish Report on Cancers and Birth Defects in Iraq Caused by Depleted Uranium Ammunition,” Global Research, September 13, 2013.

Mozhgan Savabieasfahani, “What’s Delaying the WHO Report on Iraqi Birth Defects ?” ZNet, June 12, 2013,

Source1.

Source2 : Traduction.

Autre source.

Source sûre : Eichmann est partout

»» http://ilfattoquotidiano.fr/project-censored-2015-10-loms-censure-son-...
URL de cet article 27445
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
HOLLYWOOD PROPAGANDA
MATTHEW ALFORD
Examinant le fonctionnement interne de l’industrie hollywoodienne, cet ouvrage révèle les liens étroits entre le cinéma et les forces politiques américaines les plus réactionnaires. Ses analyses détaillées de nombreux films démontrent qu’Hollywood, loin d’être le lieu d’expression de la gauche américaine, n’est que le versant culturel d’une politique impérialiste. Alors que des films comme Transformers, Terminator ou La Chute du faucon noir, ouvertement financés par l’armée, glorifient l’hégémonie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu’un objet n’est nôtre que lorsque nous le possédons.

Karl Marx

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.