RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les enfants cachés du général Pinochet - Précis de coups d’Etat modernes et autres tentatives de déstabilisation

Le 15 septembre 1970, onze jours après l’élection de Salvador Allende, le président Richard Nixon, en 15 minutes lors d’une réunion avec Henry Kissinger, ordonne à la CIA de « faire crier » l’économie chilienne. Le 11 septembre 1973, Allende est renversé…

En 1985, Ronald Reagan déclare que le Nicaragua sandiniste « est une menace pour les Etats-Unis » et, le 1er mai, annonce un embargo total, similaire à celui imposé à Cuba. Depuis le Honduras et le Costa Rica, la « contra », organisée et financée par la CIA, sème la mort au Nicaragua.

Après le coup d’Etat manqué de 2002, la déstabilisation économique et la tentative de renversement du président Nicolás Maduro menée depuis février 2014…

...le 9 mars 2015, Barack Obama déclare « l’urgence nationale » face à « l’inhabituelle et extraordinaire menace » que représente… le Venezuela « pour la sécurité nationale et la politique extérieure des Etats-Unis ».

* * *

Depuis la fin 1998, en Amérique latine, une vague de chefs d’Etat de gauche ou de centre gauche occupent le pouvoir. Hasard ? Parfois réussis, parfois mis en échec, des coups d’Etat, pronunciamientos et autres tentatives de déstabilisation ont affecté le Venezuela (2002, 2014 et 2015), Haití (2004), la Bolivie (2008), le Honduras (2009), l’Equateur (2010) et le Paraguay (2012). Mais, alors qu’en 1973 la « communauté internationale » exprimait sa solidarité avec le Chili de Salvador Allende, elle se montre aujourd’hui indifférente, quand elle n’appuie pas implicitement les putschistes et la politique interventionniste des Etats-Unis.

C’est que, depuis les années 1970, les techniques ont évolué. Les conservateurs ayant appris que, face à « l’opinion », les méthodes sanglantes se révèlent contreproductives, des recettes sophistiquées permettent à ces sinistres opérations de ne plus être qualifiées de… « coup d’Etat ». De John F. Kennedy et Richard Nixon à George W. Bush et Barack Obama, d’Allende et Fidel Castro à Hugo Chávez, Evo Morales ou Rafael Correa, l’auteur mêle le passé et le présent, le récit, les témoignages et l’analyse pour raconter cette mutation et ses protagonistes – armées, CIA, diplomates, « sociétés civiles », Eglises, think tanks, médias…

A l’heure où de nouvelles forces progressistes – Syriza en Grèce ou Podemos en Espagne – font leur apparition, ce document, qui se lit comme un roman, décrypte les enjeux et la fabrication de ces tentatives de déstabilisation.

Spécialiste de l’Amérique latine et ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, Maurice Lemoine a couvert la plupart des conflits de la région. Il est l’auteur, entre autres, de Chavez Presidente (2005), Cinq Cubains à Miami (2010) et Sur les eaux noires du fleuve (2013).

En librairie le 2 avril 2015

URL de cet article 28186
   

Même Auteur
Venezuela – Chronique d’une déstabilisation
Maurice LEMOINE
A la mort de Chávez, et afin de neutraliser définitivement la « révolution bolivarienne », les secteurs radicaux de l’opposition ont entrepris d’empêcher à n’importe quel prix son successeur Maduro, bien qu’élu démocratiquement, de consolider son pouvoir. Se référant de façon subliminale aux « révolutions de couleur », jouissant d’un fort appui international, ils ont lancé de violentes offensives de guérilla urbaine en 2014 et 2017 (45 et 125 morts), dont une partie importante des victimes, contrairement à ce (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.