Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

29 

Communiqué de presse du collectif "Paix au Venezuela"

Face aux ingérences de plus en plus prégnantes auxquelles doit faire face la République Bolivarienne du Venezuela,

Face à la décision brutale et suspecte de l’opposition de ne présenter aucun candidat aux élections présidentielles fixées au 22 avril 2018, sous le faux prétexte "d’absences de garanties",

Face aux déclarations hostiles des Etats-Unis et de ses affidés l’OEA et le Groupe de Lima mais aussi de la France Officielle et de l’Union Européenne,

Face à l’impérialisme étasunien qui accentue sa pression sur le gouvernement progressiste dirigé par Nicolas Maduro, au point de projeter une intervention militaire,

Il est clair que tout est fait pour tenter de rendre ces élections illégitimes, discréditer le gouvernement de Nicolas Maduro et hâter son renversement par des moyens anti-démocratiques.

Dans cette situation particulièrement alarmante, il nous (*) est apparu impérieux de faire entendre haut et fort, la voix de la solidarité et du soutien au gouvernement progressiste de Nicolas Maduro. L’enjeu est de taille : Il faut empêcher que la République Bolivarienne du Venezuela ne tombe entre les mains de l’impérialisme. Une première réunion s’est tenue dans l’urgence à Paris ce 24 février afin de procéder à une analyse de la situation et décider d’actions communes à mener dans les jours prochains.

Malgré un délai très court, les organisations et personnalités soutenant le Venezuela progressiste sont venues nombreuses. Déterminé et enthousiaste, le collectif s’est mis d’accord sur des propositions d’action de soutien et de solidarité à l’égard du Venezuela progressiste de Nicolas Maduro qui seront mises en œuvre sans tarder.

(*) Le Collectif "Paix au Venezuela"
le 26 février 2018

URL de cet article 32990
   
La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si notre condition était véritablement heureuse, il ne faudrait pas nous divertir d’y penser.

Blaise PASCAL


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.