RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Equateur : Lenín Moreno en voie de destitution

Après avoir trahi toutes les avancées que Rafael Correa avait fait faire à l’Equateur, le traître Lenín Moreno applique sagement, à la manière de Macri en Argentine, les ordres néo-libéraux du FMI et d’autres organismes internationaux comme la Banque Mondiale ou la Banque Interaméricaine de Développement. Le pays se trouve ainsi endetté de plus de 10 milliards de dollars sur 30 ans. Le « paquetazo », comme on l’appelle, s’avère être une véritable catastrophe pour le peuple équatorien, salaires et qualité de vie des travailleurs, retraités et les moins favorisés, bref, les pauvres.

Le pire est qu’il l’a mis en place quelques jours seulement après avoir dit qu’il ne l’appliquerait pas mais annoncerait une série de mesures et de réformes pour la prospérité de la nation alors qu’elle ne font que profiter à l’oligarchie conservatrice et aux riches entrepreneurs qui vont gagner encore plus d’argent et payer moins d’impôts.

Les mesures sont drastiques comme la diminution de 20% des salaires pour les nouveaux contrats ou les congés qui passent de 30 à 15 jours mais aussi la libération du prix des combustibles.

Il n’en fallait pas moins pour que le vent de la révolte se lève et qu’il y ait des mobilisations massives de protestation dans tout le pays, ce qui a conduit Moreno à déclarer l’état d’exception et à faire appel à l’armée, alors que la police s’est livrée à une répression brutale d’une rare violence, ce qui a provoqué un communiqué du haut-commissaire de l’ONU pour les Droits Humains.

L’Assemblée Nationale a revendiqué son droit de veto au décret d’état d’exception et demandé une élection présidentielle anticipée ainsi que la possibilité de déterminer l’incompétence de Moreno et aller vers un processus de destitution.

¡ Hasta la victoria siempre !

Christian RODRIGUEZ

URL de cet article 35296
  

"Pourquoi les pauvres votent à droite"
Thomas Frank
Titre original : What’s the matter with Kansas ? (2004, 2005, 2007) Traduit de l’anglais par Frédéric Cotton Nouvelle édition. Première parution française dans la collection « Contre-feux » (Agone, 2008) À la fin des années 1960, la concurrence internationale et la peur du déclassement transforment un populisme de gauche (rooseveltien, conquérant, égalitaire) en un « populisme » de droite faisant son miel de la crainte de millions d’ouvriers et d’employés d’être rattrapés par plus déshérités qu’eux. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(CUBA) "Tant qu’il y aura l’impérialisme, nous ne pouvons nous permettre le luxe du pluri-partisme. Nous ne pourrions jamais concurrencer l’argent et la propagande que les Etats-Unis déverseraient ici. Nous perdrions non seulement le socialisme, mais notre souveraineté nationale aussi"

Eugenio Balari
in Medea Benjamin, "Soul Searching," NACLA Report on the Americas 24, 2 (August 1990) : 23-31.

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.