RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Communiqué de SYRIZA pour la Journée mondiale contre le racisme

De l’exploitation indicible des travailleurs agricoles à Manolada jusqu’au récent crime à Chalandritsa, des déportations illégales de réfugiés aux frontières jusqu’au camps de détention d’ Amygdaleza, et des arrestations de masse fondées sur la couleur de la peau jusqu’à l’exclusion des immigrés sans-papiers des hôpitaux et des écoles, le racisme, celui des institutions et celui de la société, est révélé tous les jours, depuis des années, comme ce qu’il est : non pas une tendance spontanée de la société, renforcée pendant les années de la crise, mais comme une « technique » de l’exercice du pouvoir : une idéologie et une politique qui capitalisent les préjugés et les inégalités dans le but d’appliquer des exclusions sociales, prétendant finalement de définir quelles vies humaines valent la peine d’être protégées et quelles vies humaines ne valent pas la peine d’être sauvées.

Sur cette tendance s’appuie partout en Europe l’extrême droite montante, laquelle, bien qu’elle « parle » contre l’austérité, elle « investit » dans le désespoir que celle-ci provoque, en acceptant en effet le noyau de la logique néolibérale : plutôt que de repousser l’agressivité des riches, elle organise en réalité la guerre contre les pauvres.

Un barrage contre cette perspective cauchemardesque d’une Europe dirigée par les néo-libéraux et l’extrême droite, est actuellement la gauche radicale – et notamment en Grèce, son gouvernement, ayant comme tronc SYRIZA (coalition de la gauche radicale). Celle-ci se présente, d’une part, comme un obstacle à la politique de l’austérité misanthrope ; d’autre part, comme une force de solidarité qui défend dans la pratique l’égalité et la liberté sans discriminations ni exclusions.

Au cours de ces années où l’extrême droite européenne émerge et se fortifie, l’opposition au racisme, à une politique d’inégalité et d’absence de liberté, ne se limite pas à des anniversaires. C’est un combat quotidien qui passe par l’action commune des Grecs et des immigrés. L’opposition au racisme est notre devoir démocratique commun. Pour toutes ces raisons, SYRIZA soutient la mobilisation anti-raciste de demain, initiée par des communautés de migrants et des organisations / associations antiracistes, à 12 h sur la place Klafthmonos (Athènes) « .

Traduction : Anastassia Politi

20 mars 2015

»» http://syriza-fr.org/2015/03/21/communique-de-syriza-pour-la-journee-m...
URL de cet article 28267
  

Hélène Berr. Journal. Paris, Tallandier, 2008.
Bernard GENSANE
Sur la couverture, un très beau visage. Des yeux intenses et doux qui vont voir l’horreur de Bergen-Belsen avant de se fermer. Une expression de profonde paix intérieure, de volonté, mais aussi de résignation. Le manuscrit de ce Journal a été retrouvé par la nièce d’Hélène Berr. A l’initiative de Jean Morawiecki, le fiancé d’Hélène, ce document a été remis au mémorial de la Shoah à Paris. Patrick Modiano, qui a écrit une superbe préface à ce texte, s’est dit « frappé par le sens quasi météorologique des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Abolissez l’exploitation de l’homme par l’homme et vous abolirez l’exploitation d’une nation par une autre nation.

Friedrich Engels

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.