Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Craonne nous apprend à dire non !

Quand après deux jours d’repos terminé
On se dit en reprenant la corvée
Y en a marre d’être pris pour un coût
Assez d’la rengaine, envie d’mettre les bouts
On veut plus marcher dans cette combine
Ici comm’ailleurs, c’est toujours la même débine
Chaque jour, sans tapage, sans trompettes
On s’en va trimer en baissant la tête

Adieu la Vie, adieu la fraternité
Adieu toutes les amitiés
C’est bien fini, c’est de tout’éternité
De cette guerre sans pitié
C’est sur l’autel du profit
Qu’on doit y laisser not’vie
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Cinq jours de labeur, cinq jours de cadence
Pourtant on a l’espérance
Que d’main sera pour tous meilleur
Mais pour le genr’humain il n’est point de bonheur
Toujours dans le silence de la nuit
Ce que l’on croyait acquis se voit réduit
Trahis par ceux qu’on croyait nos représentants
Spectateurs on est restés bien trop souvent

Adieu la Vie, adieu la fraternité
Adieu toutes les amitiés
C’est bien fini, c’est de tout’éternité
De cette guerre sans pitié
C’est sur l’autel du profit
Qu’on doit y laisser not’vie
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

C’est dégueulasse d’voir vers les paradis fiscaux
Tous ces gros richards planquer leur magot
Si pour eux, la vie est rose
Pour nous, c’est pas la même chose
Au lieu d’nous voler, tous ces évadés
F’raient mieux d’payer leur quote-part
Avant qu’il nous vienne à l’idée
D’reprendre le flambeau des Communards

Ceux qu’ont le capital, ceux-là sont protégés
Vu qu’c’est pour eux qu’on crève
Mais c’est fini, car les exploités
Vont tous se mettre en grève
Ce s’ra votre tour, messieurs les nantis
D’montrer l’exemple à nous autres
Si vous aimez tant la guerre, les profits
Payez-les du sang des vôtres.

« Personne » et Auteur(s) Inconnu(s),

pessimistes par la raison et optimistes par la volonté

30 brumaire an 226

Chanson de Craonne : https://www.legrandsoir.info/maudite-soit-la-guerre.html

URL de cet article 32582
   
Même Thème
1914-1918 La Grande Guerre des Classes
Jacques R. PAUWELS
Dans l’Europe de 1914, le droit de vote universel n’existait pas. Partout, la noblesse et les grands industriels se partageaient le pouvoir. Mais cette élite, restreinte, craignait les masses populaires et le spectre d’une révolution. L’Europe devait sortir « purifiée » de la guerre, et « grandie » par l’extension territoriale. Et si la Première Guerre mondiale était avant tout la suite meurtrière de la lutte entre ceux d’en haut et ceux d’en bas initiée dès 1789 ? C’est la thèse magistrale du nouveau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

[Jusqu’à présent] le savoir a toujours coulé vers le haut, vers les évêques et les rois, jamais vers les serfs et les esclaves.

Julian Assange


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.