RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Jusqu’à la nausée

« C’est pour vous que je suis désolé. Pour nous, cela ira. Malgré le coup immense que nous avons subi, nous nous rétablirons. Nous nous relèverons, nous nous dresserons de nouveau au milieu des ruines, comme nous l’avons toujours fait en tant que Palestiniens, même si ceci est de loin le coup le plus énorme que nous ayons reçu depuis longtemps. Mais encore une fois, vous qui êtes complices, je suis désolé pour vous. Vous en rétablirez-vous ? », révérend Dr. Munther Isaac (1)

Quand Ils ont inventé cette histoire abracadabrantesque de « terre sans peuple pour un peuple sans terre », je n’ai rien dit, je ne me mêlais ni de l’existence, ni des droits des autres peuples, et en plus comme je n’ai pas lu l’Ancien Testament, je ne pouvais pas savoir s’il avait valeur de titre de propriété,

Quand Ils ont maintenu leur soutien inconditionnel à l’État sioniste, malgré sa loi fondamentale (2) qui légalise la colonisation et l’apartheid, je n’ai rien exprimé, je ne me souvenais pas que la colonisation et l’apartheid pouvaient être considérés comme des crimes contre l’Humanité,

Quand Ils ont paré la Tour Eiffel des couleurs de l’État sioniste, pour témoigner de leur compassion pour les quelque 1200 victimes Israéliennes du 7 octobre, et que, plus tard, Ils n’ont pas affiché la moindre compassion après les quelque 20 000 victimes Gazaouies, je n’ai rien conclu, j’étais un peu déboussolé par tous ces chiffres, et tétanisé par l’ampleur du massacre en cours,

Quand Ils ont interdit les manifestations de soutien au peuple Palestinien, et, en même temps, qu’Ils ont organisé leur propre manifestation de soutien inconditionnel à l’État sioniste au nom de la lutte contre l’antisémitisme, je n’ai rien manifesté, même si l’extrême droite semblait la bienvenue, à croire que j’étais vraiment ignorant de la raison d’État, et incapable d’y voir l’arbitraire,

Quand Ils ont affirmé que l’État sioniste avait le droit de se défendre, d’éradiquer le terrorisme et les terroristes jusqu’aux futures générations de terroristes, je suis resté mutique, j’avais oublié que dans l’histoire, ontologiquement, violente du sionisme, le Lehi (ou groupe Stern) se revendiquait comme terroriste, que certains terroristes sionistes devinrent même chefs d’État, et que l’État sioniste rime avec État terroriste, et, de surcroît, je n’avais pas envie de me faire taxer d’antisémite pour des pensées antisionistes,

Quand Ils ont continué à entretenir des liens privilégiés avec l’État sioniste, et que d’autres pays tout autant agresseur (voire moins) étaient ostracisés, subissaient des mesures de rétorsion, que toutes les victimes n’étaient pas, à l’évidence, sur un plan d’égalité, et que les « valeurs occidentales » étaient à géométrie variable, je n’ai rien pu en déduire, ces histoires de géopolitique, de ventes d’armes et d’accès aux hydrocarbures m’étaient étrangères, pourvu que mon niveau de vie en fût préservé,

Quand Ils ont bombardé, anéanti méthodiquement Gaza, ce petit territoire de 365 km², grâce à des logiciels d’optimisation, grâce à l’IA, j’étais dubitatif, intelligence artificielle me semblait être un oxymore qui déresponsabilise, et en plus, cela nous changeait des frappes dites chirurgicales qui faisaient fi des « dégâts collatéraux »,

Quand Ils ont nié jusqu’à l’existence de la Palestine, quand Ils ont enclenché le génocide des Palestiniens, comme solution finale moderne et proche-orientale, première étape vers l’œuvre finale du sionisme, vers l’établissement du Pays de Canaan, j’étais circonspect, il faut le reconnaître que j’étais, comme beaucoup, déjà en plein préparatifs des fêtes de fin d’année.

Et puis vient le lendemain des festivités.

Est-ce les excès de victuailles, de boissons ? Est-ce les mélanges déconseillés, voire inappropriés ? Est-ce les images formidables (au sens premier), terribles qui me reviennent de Gaza ? Est-ce ici le meilleur des mondes ? Est-ce les destructions, tous ces corps encore ensevelis, les morts et les blessés par dizaines de milliers, toutes ces vies supprimées avant qu’elles ne voient le jour ? Est-ce la vision de ces petits êtres qui étaient de chair et non de plastique ? Est-ce les bribes d’un sermon prononcé à Bethléem qui interrogeait notre humanité (1) ?

En tout cas, c’est une sacrée gueule de bois, je ne suis pas à mon avantage. Accroché au lavabo, je fais couler, abondamment, l’eau brûlante pour faire disparaître les traces de cette première nausée.

Et, planté comme une épave devant le miroir embué, je découvre comme une inscription en lettres de sang : « COMPLICE ».

(1) Sermon du révérend Dr. Munther Isaac :

https://ujfp.org/le-christ-dans-les-decombres-une-liturgie-de-la-lamentation/

(2) La loi Israël, État-nation du peuple juif, adoptée le 19 juillet 2018 par la Knesset :
« 1 Principes fondamentaux
Israël est la patrie historique du peuple juif, dans laquelle l’État d’Israël a été établi ;
L’État d’Israël est le foyer national du peuple juif dans lequel il satisfait son droit naturel, culturel, religieux et historique à l’autodétermination ;
Le droit à exercer l’auto-détermination nationale dans l’État d’Israël est propre au peuple juif ;
[...]
 7 Implantation juive
L’État voit le développement de l’implantation juive comme une valeur nationale, encouragera et promouvra son développement et sa consolidation
 » .
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Isra%C3%ABl,_%C3%89tat-nation_du_peuple_juif

URL de cet article 39236
  

Même Thème
Israël, Les 100 pires citations
Jean-Pierre Bouché, Michel Collon
Ce livre contient 100 citations de dirigeants, stratèges et penseurs sionistes, des origines du mouvement jusqu’à aujourd’hui. À partir de ces citations, il s’agit pour les auteurs de faire une analyse à la fois documentée et ludique de la pensée sioniste à travers les années. Les auteurs montrent ainsi qu’il y a bien une pensée sioniste cohérente qui se perpétue à travers le temps. Le conflit israélo-palestinien ne vient pas de nulle part : il prend sa source au moment même où le projet sioniste s’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient un mensonge. »

Yevgeny Yevtushenko

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.