RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

De la dette de la civilisation "moderne" à l’Orient en général et à l’Islam en particulier

Il est tout bonnement incroyable de contempler l’ignorance « occidentale » au sujet de ce qu’il doit à l’Orient en général et à la civilisation islamique en particulier, objets de tout les racismes et de toutes les ignorances.

Tout vient d’Orient, absolument tout y compris l’idée d’un Dieu unique, y compris Jésus son prophète ! Car oui, ce prophète des chrétiens dont ils font leur dieu était avant tout un indigent sémite de Galilée, parlant une langue étrangère, vivant de rien, dormant dehors. Jésus, que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui et sa famille, avait les cheveux crépus, se laissait pousser la barbe et voyageait sur un âne. Il ressemblait plus, si on veut se faire une idée, à Ben Laden dans sa grotte qu’à Benoit XVI tout chamarré d’or et rasé de près par son coiffeur particulier.
L’empereur romain Constantin 1er se converti 300 ans après la prophétie orientale et Clovis 500 ans après (il se convertit d’ailleurs avec 3 000 guerriers, ce qui n’était pas de bon augure pour l’histoire du christianisme européen, qui sera, dans les faits, sanguinaire.) Yahvé, Allah, Dieu oriental civilisateur pour un occident naviguant encore dans la nuit du polythéisme primitif des nomades et des barbares. (Anatole France regrettant qu’en 732 à Poitiers, « L’avancée de la science et de la culture musulmane recula pour trois siècles face à la barbarie franque ! » date, conclut-il, « la plus funeste de l’histoire de France. »)

Ainsi le Dieu, les prophètes, les apôtres, les soutanes aux formes de djellaba, le voile des soeurs, l’encens, les cierges de « Bougie, » les premiers pères dont le berbère Saint Augustin, et les moeurs voués à la paix et l’amour universels, tout vient d’Orient.

Avez-vous vu les princesses anglaise et monégasque se couvrir totalement d’un voile à l’heure du sacrement du mariage ?

Et si l’on veut bien constater que les constructions des cathédrales, sorties opportunément de nulle part, apparurent après les croisades, on a le droit de se demander si même les églises ne sont pas redevables du long savoir faire des bâtisseurs d’Orient…

Mais ce qui est plus extraordinaire encore c’est la totale méconnaissance de l’apport formidable et décisif de la civilisation islamique à la civilisation et la « Renaissance » de l’Occident.

La civilisation islamique est la première civilisation se bâtissant de fond en comble sur l’idée du monothéisme dés l’an 632, car ni les juifs ni les chrétiens n’avaient encore développé de civilisations. Quant aux périodes des monothéismes égyptien ou romain, ils héritaient d’une civilisation que leurs propres pères avaient bâtie pendant des siècles de polythéisme. Et elles s’éteignirent…avant de « Renaitre » pour l’Europe du Sud au 15ème siècle sous l’impulsion et la proximité de sept siècles de civilisation monothéiste islamique scientifique et prolifique.

Avant la civilisation musulmane, chaque civilisation avait sa science, des savoirs souvent « occultes » et réservés à une élite de prêtres, de druides, ou de sorciers. Sciences ou savoirs souvent sclérosés par des dogmes primitifs, cloisonnés par le polythéisme qui attribuait des sciences à des dieux et pas à d’autres. Les dieux se faisaient concurrence, gardaient leurs secrets, se faisaient la guerre. Lorsqu"une civilisation détruisait l’adversaire, elle tuait le peuple et brûlait tout dans de grandes noces orgueilleuses et barbares.

Partant du désert d’Arabie un berger illettré allait réciter un livre extraordinaire à partir duquel la première « civilisation scientifique » selon les « canons » modernes (« kanoûn » en arabe classique…) allait naître. Une religion, un empire, une civilisation scientifique ! Qui d’autre dans l’histoire de l’humanité a-t-il produit un tel livre ? Et les découvertes scientifiques les plus modernes, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, ne faisant que confirmer inlassablement la formidable acuité scientifique et même la préscience de ce livre toujours civilisateur.

De ce postulat unique dans l’histoire de la genèse des civilisations ; « toutes les sciences viennent d’un seul Dieu créateur, » même les sciences des polythéistes, va naître la première révolution scientifique mondiale et universelle. En un siècle de conquêtes à l’heure ou Charlemagne n’était pas encore né, toutes les connaissances du monde connu furent alors réunies et traduites, mises en perspectives les unes par rapport aux autres dans une « novlangue » ; l’arabe. Et étudiées, discutées, développées dans de grands centres tels que Baghdâd, Delhi, Téhéran, Damas, Le Caire, Jérusalem, Tunis, Marrakech, Cordoue, etc ! Toutes les sciences voyageaient librement de Cordoue à Kaboul, ce qui n’est plus possible aujourd’hui, les mathématiques fondamentales, la recherche de l’atome, la géométrie, le vol humain, la chimie, la médecine, la pharmacie, la chirurgie, l’optique, l’astronomie, l’irrigation, la philosophie, la théosophie, etc.

Dépouillé de leurs oripeaux de l’histoire tâtonneuse et sectaire de l’antiquité polythéiste, les « savoirs occultes » une fois réunis devenaient « Science Universelle » grâce à la foi des savants et des princes d’Orient en un Dieu créateur unique. Et il faut le répéter, l’Islam et sa civilisation viennent du simple Coran écrit par un gardien de moutons du désert. Ce livre est un joyau de l’Humanité et de la Science quelle que soit son origine.

Le rapport obscurantiste de la chrétienté avec la science, Galilée devant renoncer à sa théorie de la rotondité de la terre au 17ème siècle sous peine d’excommunication, était à l’opposé de l’attitude de l’Islam qui considère « l’encre du savant plus précieuse que le sang du martyre » et signifiait que la terre était ronde et même plus précisément ovale, dés l’an 632 !

« Islam » veut dire « la Paix de Dieu » et le « musulman » est un « serviteur de la paix de Dieu sur la terre. » Rien d’autre. Si l’on remarque des déchéances morales chez les « musulmans » contemporains, ce n’est pas un « trop d’islam, » c’est un « manque d’Islam. » L’intégrisme sectaire et sanguinaire, comme la délinquance, ne sont pas un excès d’islam, mais son absence.

Servir Dieu, qui n’a besoin de rien merci pour Lui, c’est servir Sa création, l’humanité et la nature, en recherchant la paix, la justice, l’harmonie. A ce sujet il est bon de rappeler que Jésus et Marie, Allah les bénisse, sont cités dans le Coran un nombre de fois supérieur à ce qu’ils sont cités dans la Bible…car en effet Jésus et sa mère Marie furent d’admirables « serviteurs de la paix de Dieu sur la terre, » c’est-à -dire en arabe, des « musulmans. »

L’actuelle folie matérialiste générant des crises écologiques, climatiques, économiques, militaires, politiques, sociales, sanitaires, alimentaires, morales tient dans la consommation orgiaque et athée des produits d’une science que seule la foi dans un Dieu Créateur, et propriétaire, peut brider. Car en toute chose il faut alors respecter la création d’Allah et accéder a tout bienfait avec mesure et reconnaissance.

La science musulmane acquise à la gloire de Dieu et pour s’en approcher, fera la gloire et la perte de la civilisation « matérialiste » et « athéïforme. » Par manque de conscience de l’Essence de ce monde, la civilisation moderne et mondiale, scientiste, capitaliste, productiviste, consumériste et polluante court à sa destruction, comme un enfant inconscient dans une voiture à pédale va tout droit contre un mur. Bien le bonjour de Tchernobyl ! Bons souvenirs de Fukushima !

Ainsi, après avoir hérité et abusé de la science universelle coranique, la civilisation « moderne » a encore beaucoup de choses à apprendre du Coran oriental…l’Essentiel peut être ? L’humilité surement ! S’il n’est pas trop tard…

Allah bénisse les savants bienfaiteurs de l’humanité et toi, qui que tu sois cher lecteur qui a été jusqu’au bout, Allah te comble en ce jour de mille et un de ses bienfaits.

V. Després Levard,

le 11 juillet 2011

Fraternités des Ignorants

Pour avoir une idée de l’ampleur de la révolution scientifique musulmane, lire « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident » de Sigmund Hunk, « La Bible, le Coran et la science » de Maurice Bucailles et « Introduction à la Civilisation Musulmane » de Mostayeen Ahmed Khan dont vous pouvez trouver des extraits compilés par le Lieutenant RAHMANI, fondateur de l’Université de l’Ignorance sur le lien suivant : http://lieutenantrahmani.over-blog.com/

URL de cet article 14182
  

Même Thème
Islamophobie. Comment les élites françaises construisent le "problème musulman"
A. Hajjat et M. Mohammed
Les connaissances sur l’islam produites par différents acteurs appellent généralement une action politique pour « résoudre » le « problème musulman ». En ce sens, les conditions de production des connaissances sur l’islam peuvent être déterminées par la « solution » envisagée, et cette « solution » peut varier considérablement en fonction du diagnostic que l’on fait de la réalité sociale. Les mythes propagés par les experts sécuritaires et certains intellectuels médiatiques s’accompagnent souvent d’appels au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La mort de la démocratie ne sera probablement pas le résultat d’une embuscade. Ce sera une lente extinction par apathie, indifférence et privation.

Robert M. Hutchins

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.