Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Des députés du Parlement européen et du Bundestag critiquent la violation des droits de l’homme au coeur de l’Europe et les conditions de vie actuelles de Julian Assange. (heise.de)

Des députés du Parlement européen et du Bundestag sont préoccupés par la sécurité et la santé de Julian Assange, militant de Wikileaks. Il doit être autorisé à quitter son exil à l’ambassade de l’Equateur à Londres pour un pays sûr, demandent-ils dans une lettre publiée dimanche au Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, entre autres. Si l’ambassade d’Assange descendait dans la rue sans protection juridique, l’extradition et éventuellement la réclusion à perpétuité aux Etats-Unis ne pourraient probablement pas être évitées.

"La menace constante et arbitraire que représentent la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, les années d’emprisonnement, la séparation continue de sa famille et de ses amis, la prévention de soins médicaux adéquats et l’isolement récent de M. Assange depuis mars de cette année sont des violations graves et scandaleuses des droits humains au cœur de l’Europe", ont critiqué les parlementaires verts et de gauche.

L’Équateur s’efforce depuis un certain temps de mettre fin à l’asile de l’ambassade qui dure depuis plus de six ans. Le président Lenín Moreno a déclaré qu’Assange pouvait quitter le bâtiment sans danger pour la vie et les membres. Le gouvernement britannique avait assuré que cet homme de 47 ans ne serait pas extradé vers un pays où il risquait la peine de mort. L’avocat d’Assange a souligné que cela ne signifiait pas qu’il n’était pas menacé de poursuites. Les autorités britanniques ont déjà annoncé qu’elles allaient arrêter Assange parce qu’il a violé la loi [les conditions de sa libération sous caution - NdR]

traduction LGS.

»» https://www.heise.de/newsticker/meldung/Parlamentarier-fordern-sichere...
URL de cet article 34216
   
Communication aux lecteurs
N’extradez pas Julian Assange ! #FreeAssange #Unity4J
Via Wikileaks, Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité. Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté.

suite : https://internal.diem25.org/fr/petitions/1


Vous avez une minute ?

Même Thème
La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Laissez les chiens de l’empire aboyer, c’est leur travail. Le nôtre, c’est de se battre pour achever la véritable libération de notre peuple »

Hugo Chavez


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.