RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
26 

Epîtaphe : oulala.net c’est fini

EPITAPHE

« Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité. », Bertolt Brecht, extrait du Me ti, livre des retournements (1965)

Le site Oulala.net a cessé toute publication, depuis le 21 juin 2012 à 24h00. Les dénigrements publiées par Rue89, le 30 mai 2012, à l’encontre du candidat du Front de gauche aux Législatives, René Balme, via sa qualité de créateur et membre du collectif du site Oulala.net sous le pseudo de Gilles Lestrade, ont eu l’effet escompté. Malgré les nombreux soutiens exprimés à Oulala, à son équipe, au candidat et à l’homme qu’est René Balme, le site Oulala.net et le candidat ont été jugés immoraux.

« Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple », disait, encore, Bertold Brecht. Eh bien voilà , c’est fait. Oulala.net est dissout. Oulala.net fête son onzième anniversaire dans la douleur. Ce site d’information et d’analyse politique n’est plus.

Le maccarthysme a toujours d’aussi beaux jours devant lui, semble-t-il.

A la différence que notre société, ici et maintenant, 74 ans après la Chasse aux sorcières instituée aux Etats-Unis, et aussi menée en France, se prétend émancipée, les pires radicalités rétrogrades semblent pouvoir justifier leur bien-fondé absolu. Tandis que la critique est combattue, la guerre froide a toujours d’aussi belles croisades devant elle, semble-t-il.

A la différence que notre société, ici et maintenant, 21 ans après la dissolution du Pacte de Varsovie, se prétend libérée de la tyrannie bipolaire. Les pires stratégies de manipulation de l’opinion publique et des émotions, fondées sur la persuasion en s’appuyant sur le pouvoir des médias, semblent pouvoir justifier leur bien-fondé absolu. Tandis que la démocratie est corrompue.

Une expression est morte. Vive la liberté ! Les « istes » et « ismes » ont surfé sur l’ignorance pour discréditer, plus qu’un homme, une autre stratégie, celle qui consiste, chère à Jean Jaurès, à avoir « le courage de chercher la vérité et de la dire ». Notre équipe prend acte qu’elle doit se doter de moyens plus importants et plus fins, pour déjouer les attentats politiciens, et promet une renaissance offensive.

La rédaction - oulala.net@wanadoo.fr

« Il faut apprendre, non pas pour l’amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants », Charlie Chaplin, extrait de Histoire de ma Vie (1964)

URL de cet article 17063
  

Les éditocrates - Mona Chollet, Olivier Cyran, Sébastien Fontenelle, Aude Langelin
Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies. « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le fait que nous soyons martelés de propagande de manière si agressive 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 est une cause d’espoir, pas de désespoir. Le fait qu’ils doivent déployer tant d’efforts pour maintenir l’humanité à ce niveau de folie signifie que l’attraction gravitationnelle va vers la raison, et qu’ils luttent de plus en plus fort contre cette attraction.

Il faut beaucoup d’éducation pour nous rendre aussi stupides.

Caitlin Johnstone

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.