RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Exclusif : Buzyn et Salomon poursuivis en justice dans une affaire d’empoisonnement aux Antilles

Le scandale a failli passer inaperçu mais a été déniché in extremis par les radars de notre média, Lecourrier-du-soir.com. En effet, moins de 48 heures après la révélation de notre média concernant le scandale de Levothyrox dans lequel Agnès Buzyn est citée, l’ex ministre de la Santé d’Emmanuel Macron vient de faire l’objet d’une nouvelle poursuite judiciaire par une organisation antillaise. Agnès Buzyn et Jérôme Salomon, Directeur général de la santé, sont poursuivis (dans une plainte adressée au Procureur de la République de Paris) pour faux témoignage dans l’affaire dite du Chlordécone, un pesticide qui a empoisonné les populations martiniquaises et guadeloupéennes durant 20 ans.

Les conséquences de la commercialisation de ce pesticide ont été dévastatrices, comme l’explique le média MrMondialisation.org : 95% des Martiniquais et 92% des Guadeloupéens ont été empoisonnés, provoquant un taux très élevé du cancer de la prostate chez cette population.

Plus de 20 ans après l’arrêt de sa commercialisation en 1993, le peuple martiniquais et antillais ne veut céder à rien. Et ce 5 juin, l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe) a exigé (dans un communiqué intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com), de l’Etat français qu’il assume ses fautes et pointe du doigt Agnès Buzyn et Jérôme Solomon qu’elle accuse d’avoir menti sous serment devant la commission d’enquête parlementaire.

Lecourrier-du-soir vous propose de lire le communiqué dans sa version originale.

“L’UGTG porte plainte devant la Cour de justice de la République, le Procureur de
la République de Paris, et engage un référé devant le Tribunal Administratif de
Paris.

L’affaire du chlordécone relève de la responsabilité de l’État, qui a empoisonné 95 %
de la population de la Guadeloupe et pollué les sols pour six siècles. Alors qu’en 1969, la commission des toxiques avait refusé la commercialisation du chlordécone, l’État a organisé une violation de la législation pour commercialiser massivement ce produit en Guadeloupe et en Martinique de 1972 à 1993.

Le plan Chlordécone IV qui vient d’être publié n’est en rien au niveau des enjeux. La
dernière mise à jour de la cartographie est très loin du compte. La priorité est d’établir une cartographie de la pollution, qui n’est réalisée en Guadeloupe qu’à 8 % malgré 23 ans de soi-disant efforts de l’État.

Aussi, l’UGTG a déposé un recours en référé devant le Tribunal administratif de Paris
et réclame des financements à hauteur de 40 millions pour la cartographie de la
Guadeloupe et une provision de 100 millions afin d’indemniser immédiatement les
propriétaires dont les parcelles sont polluées.

En second lieu, l’UGTG entend faire condamner le mensonge d’État. Madame Buzyn, ancienne ministre de la santé, Monsieur Guillaume, ministre de l’agriculture, Monsieur Salomon, Directeur général de la santé, et Monsieur Ferreira, Directeur général de l’alimentation ont menti, sous serment, devant la Commission d’enquête parlementaire pour tenter de disculper l’Etat.

Aussi, une plainte a été déposée contre Mme Buzyn et M. Guillaume devant la Cour de justice de la République pour faux témoignage dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire.

Une troisième plainte a été déposée contre Messieurs Salomon et Ferreira devant
le procureur de la République de Paris pour faux témoignage dans le cadre d’une
commission d’enquête parlementaire.

NOUS NE POUVONS EN AUCUN CAS FAIRE CONFIANCE A CEUX QUI ONT POLLUE LA GUADELOUPE !

NOUS NE POUVONS EN AUCUN CAS FAIRE CONFIANCE A CEUX QUI NOUS MENTENT !”

Le Secrétaire Général

Eli DOMOTA

Lapwent, le 5 juin 2021

Pour lire le communiqué en version PDF, cliquez ici.

8 juin 2021

»» https://lecourrier-du-soir.com/empoisonnement-de-la-population-antilla...
URL de cet article 37166
   

L’Etat voyou
William BLUM
Quatrième de couverture « Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement. D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.