RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Gaza : Liste (ubuesque !) des produits interdits ou permis d’importation par les Israéliens

Allowed : autorisés - Forbidden : interdits - Unknown due to lack of transparency : inconnu par manque de transparence. (photo Gisha)

Une ONG israélienne, GISHA, vient de publier la liste partielle des produits interdits/permis à l’importation dans la Bande de Gaza, sous blocus israélien depuis 3 ans. De façon totalement ubuesque mais avec une rare cruauté, cette liste traduit la folie mentale du gouvernement israélien qui ne soucie plus de légalité ni d’humanité depuis longtemps.

De fait, le monde entier sait que des esprits vicieux peuvent aisément fabriquer un engin mortel (menaçant la sécurité d’Israël s’entend) à base de biscuits fourrés au chocolat recouvert de confiture (ou de coriandre, au choix), truffés de quelques bonbons au centre pour faire poids, une feuille de papier A4 formant les ailes de l’engin, et de piaillants et énergiques poussins assurant l’indispensable bruitage, sinon l’envol... : ces produits et ces volatiles sont donc interdits !

A contrario, les préoccupations du gouvernement israélien en matière d’hygiène domestique et corporelle des Gazaouis — alors même qu’il a quasiment coupé l’accès à l’eau, notamment potable, à ces 1,5 millions d’habitants (dont 70 % de réfugiés du fait de la création d’Israël) — me semblent également relever de la psychiatrie lourde.

Quant à l’importation de matériaux (ciment, fer, plâtre, ...) destinés à permettre aux Palestiniens de reconstruire (à leurs frais !) leurs maisons et infrastructures détruites par l’armée israélienne, ou pour consolider les huttes dans lesquelles ils vivent souvent maintenant, on savait déjà que c’était interdit. On comprend pourquoi les bateaux de la Flottille de Gaza ont été piratés et leurs passagers massacrés ou maltraités. Les Arabes palestiniens, selon les Israéliens, se doivent de vivre par terre et à ciel ouvert (mais avec une collection complète de produits ménagers, ne n’oublions pas !). Et rappelons que c’est grâce à John Kerry (ex-candidat à la Maison Blanche) que les pâtes alimentaires sont passées il y a peu de l’interdit au permis.

Après le ’Rachel Corrie’ qui vient d’être également piraté, le Gush Shalom (Bloc de la Paix) israélien annonce le prochain départ du ’Jewish Boat’ (le Bateau Juif), rempli de juifs européens et notamment de juifs allemands... A suivre ! En attendant, merci de diffuser autour de vous.

Claire Paque.

Liste partielle des produits interdits/autorisés dans la Bande de Gaza - Mai 2010

La liste suivante est approximative et partielle, et fait l’objet de modifications de temps en temps. Elle est établie sur la base des informations de commerçants palestiniens et de personnes du monde des affaires, d’organisations internationales, et du Comité de Coordination Palestinien, tous ayant « déduit » ce qui était permis ou ne l’était pas selon leur expérience de terrain à partir des autorisations d’importation de produits à Gaza et les réponses reçues des autorités israéliennes (approbations ou refus).

Il est impossible de vérifier cette liste auprès des autorités israéliennes car elles refusent de divulguer des informations au sujet des restrictions d’importations dans Gaza. Il convient de noter qu’Israël autorise certains produits « interdits » dans Gaza (par exemple : papier, biscuits et chocolat), à la condition qu’ils soient utilisés par des organisations internationales, tandis que les demandes de commerçants privés font l’objet de refus.

Pour plus d’informations, voir l’article de l’ONG israélienne GISHA – Legal Center for Freedom of Movement (Centre juridique pour la liberté de mouvement) : « Restrictions on the Transfer of Goods into Gaza : Obstruction and Obfuscation, January 2010 ». http://gisha.org/UserFiles/File/HiddenMessages/ItemsGazaStrip060510.pdf

Produits interdits (mais certains de ces produits sont autorisés s’ils sont utilisés par des organisations internationale)

Sauge, cardamone, cumin, coriandre, gingembre, confiture, halva, vinaigre, muscade, chocolat, fruits en conserve, graines et noix, biscuits et bonbons, chips, gaz pour boissons gazeuses, fruits secs, viande fraîche, plâtre, bitume, bois de construction, ciment, fer, glucose, sel industriel, contenants en plastique/verre/métal, margarine industrielle, revêtements à base de bitume pour les huttes, tissus pour vêtements, rehausseurs de goût et d’odeurs, cannes à pêche, divers filets de pêche, bouées/balises, cordages pour la pêche, filets de nylon pour serres, couveuses pour poussins et pièces détachées, pièces détachées pour tracteurs, laiteries pour étables, tuyaux d’irrigation, cordages pour serres, planteurs pour jeunes pousses, chauffages pour poulaillers, instruments de musique, papier format A4, instruments pour écrire, carnets de notes, journaux, jouets, rasoirs, machines à coudre et pièces détachées, chauffages, chevaux, ânes, chèvres, bétail, poussins.

Produits autorisés (1)

Farine, sucre, faux sucre, riz, sel, huile de cuisson, semoule, levure, pâtes, pois chiches, haricots, autre sorte de haricots, lentilles, pois, farine de boulgour, maïs, autre sorte de haricots, lait en poudre, produits laitiers, margarine, houmous, viande congelée -poisson-légumes, vitamines et huiles pour animaux, sacs à farine, équipement médical, couches, produits d’hygiène féminine, papier toilette, lingettes pour bébés, shampoing et après-shampoing, savon et savon liquide, dentifrice, lessive, adoucisseur lessive, savon à vaisselle, produit pour nettoyage des vitres, produit pour nettoyage des sols, produit pour nettoyage des salles de bains, chlore, insecticide domestique, café, thé, salami, viande en boîte, poisson en boîte, éponges pour vaisselle, éponges pour laver, éponges pour sols, serpillières, toute nourriture en boîte sauf fruits en boîte, épice zaatar, poivre noir, sésame, bouillon de poule en poudre, couvertures, allumettes, bougies, balais, balais éponge, chiffons à poussière, poubelles, anis, camomille, cannelle, poudre pour purifier l’eau, verre / 200 camions, rafraîchisseurs d’eau + chauffage, eau minérale, tehine (pâte de sésame), brosses à cheveux, peignes, chaussures, vêtements, bois (pour portes et fenêtres), aluminium, sacs en plastique léger, fruits, légumes, paille, œufs fertilisés, pesticides agricoles, terreau agricole, particules pour dilution de la terre, fertilisants chimiques, seaux en plastique, caissons en plastique pour fruits et légumes, cages en plastique pour volaille, cartons à œufs, cartons pour poussins, casiers en fibre de verre et plastique pour plantations, diverses graines agricoles, œufs (à manger), nylon pour serres, divers médicaments et produits vétérinaires, blé, orge, nourriture pour animaux.

(1) Les produits "autorisés" n’entrent à Gaza que de manière très aléatoire, et de toutes façons pas en fonction des besoins de la population (note ISM).

Source : GISHA http://www.gisha.org/index.php?intLanguage=2&intItemId=1795&in...

Traduction : Claire Paque

»» http://www.ism-france.org/communiques/Gaza-Liste-ubuesque-des-produits...
URL de cet article 26471
   

Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand les Etats-Unis sont venus chercher Cuba, nous n’avons rien dit, nous n’étions pas Cubains.

Viktor Dedaj

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.