Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Journée Internationale de Solidarité avec les Prisonniers Palestiniens

Grève illimitée lancée par les prisonniers palestiniens à partir du 17 Avril 2017

Les prisonniers politiques palestiniens commenceront une grève de la faim illimitée le 17 avril prochain. La dernière grève de la faim illimitée remonte à 2014. Celle de 2012, qui avait impliqué 2 000 prisonniers avait conduit à un accord avec les forces d’occupation israélienne, qui dans les faits n’a pas été respecté par Israël.

Dans le cadre de cet accord Israël avait accepté de limiter la pratique de la détention administrative à des circonstances exceptionnelles, mais depuis Israël a continué à pratiquer systématiquement la détention administrative en ne laissant aux détenus que le choix de lancer une nouvelle grève.

Du 1 er Mars 2014 au 24 Avril 2014, c’est 183 palestiniens détenus sans inculpation ni jugement en détention administrative, parmi eux 9 membres du Conseil Législatif Palestinien (CLP). Du 1 er Janvier 2014 au 24 Avril 2014, Israël a eu recours à la détention administrative contre 142 détenus, y compris le renouvellement d’injonctions existantes et l’application de nouvelles injonctions.

A l’instar des deux précédentes grèves de la faim, citées ci-dessus, le mouvement des prisonniers palestiniens entament le 17 Avril 2017 une grève de la faim illimitée pour faire entendre leurs revendications.

Leurs revendications majeures portent sur les visites et les soins médicaux  :

Les visites :

  • Reprogrammer la deuxième visite prévue par La Croix Rouge et qui a été annulée.

  • Le respect de la régularité des visites : toutes les deux semaines.

  • Plus d’interdiction de visite aux proches d‘un détenu.

  • Prolongation de la durée de visite de 45 minutes à 90 minutes.

  • Permettre au détenu de se faire prendre en photo avec ses proches tous les trois mois.

  • Faciliter l’accueil des familles des détenus devant les portes des prisons.

  • Permettre aux enfants et aux petits enfants de moins de 16 ans de rentrer à chaque visite.

  • Les détenues palestiniennes demandent un transport particulier lors des transferts et des visites hors du parloir.

Installer un téléphone public pour les détenus palestiniens dans toutes les prisons et dans les différents quartiers afin de leur permettre de communiquer avec leurs proches. ( les détenus de droit commun ont droit au portable dans les prisons. )

 Les soins :

La fermeture du dit « Hôpital de la prison Al Ramla » pour sa non-conformité tout en réunissant les conditions nécessaires pour prodiguer les soins aux détenus.

  • Rompre avec les pratiques et la politique du délaissement et l’abandon sanitaire.

  • Organisation de consultations médicales périodiques.

  • Procéder avec rapidité aux interventions chirurgicales et les traiter dans l’urgence qu’elles nécessitent.

  • Permettre aux médecins spécialistes de l’extérieur d’accéder à l’établissement.

  • Libérer les détenus souffrant de maladies chroniques ou de handicaps.

  • Les soins ne doivent pas être à la charge du détenu.

Le leader du Fatah, Marwan Barghouthi, figure de la lutte palestinienne et emprisonné depuis 2004, participera à la grève et représentera les prisonniers du Fatah à toutes les négociations ou décisions concernant la grève de la faim illimitée .

L’association  » Addameer Prisoner Support & Human Rights Association «  appelle à une journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens le 17 Avril 2017.

Addameer rappelle aussi : » 2017 marque les 100 ans de la déclaration Balfour ; les 70 ans de la catastrophe palestinienne (Al-Nakba) ; les 50 ans d’occupation militaire brutale. C‘est aussi l’année où il faut tenir l’occupation israélienne pour responsable de ses actions et exiger la libération immédiate de tous les prisonniers politiques palestiniens ! « 

 

La situation actuelle des prisonniers palestiniens est de :

  • 6 500 palestiniens emprisonné-es

  • 61 femmes dont 12 mineures

  • 300 enfants

  • 550 détentions administratives

  • 24 journalistes

Le Mardi 28 Février 2017 nous vous avions adressé un petit dossier de presse sur la nouvelle détention administrative et la grève de la faim du journaliste palestinien Mohammed Al – Qiq. Grâce aux nombreuses pressions et soutiens internationaux, un accord avec les forces d’occupation a pu être passé, et il a mis fin à sa grève de la faim le 10 Mars. Il devrait être libéré le 14 Avril 2017, selon les termes de l’accord mais de nouvelles charges sont retenues contre le journaliste palestinien par une cour militaire israélienne le 4 Avril, soit 10 jours avant sa libération.

Source : http://www.info-palestine.eu/spip.php?article14516

Source : http://lemonde.co.il/2017/03/28/pour-restaurer-l039unit-et-la-dignit-des-prisonniers-marwan-barghouti-mne-la-bataille-de-la-libert-le-17-avril/

Source : http://www.addameer.org/news/take-action-palestinian-prisoners-month-2017

Source : http://chroniquepalestine.com/prisonniers-palestiniens-greve-de-faim-de-masse/

Source : http://samidoun.net/2017/04/ten-days-before-his-release-imprisoned-journalist-al-qeeq-hit-with-new-military-court-charges/

»» http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2017/04/07/greve-illimitee-lan...
URL de cet article 31765
   
Même Thème
Une histoire populaire de la Résistance palestinienne.
Mazin QUMSIYEH
20 ans après la signature des Accords d’Oslo, découvrez l’Histoire de la Résistance palestinienne depuis le commencement, avec la lutte contre la domination ottomane, jusqu’à nos jours avec la campagne BDS (Boycotts, Désinvestissements et Sanctions)... Chercheur en génétique et professeur aux Universités de Bethléem et de Birzeit, après avoir enseigné aux États-Unis, le docteur Mazin QUMSIYEH est président du Centre palestinien pour le rapprochement entre les peuples. Figure importante de la résistance (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« La démocratie et les droits de l’homme ne nous intéressent que très peu. Nous utilisons simplement ces mots pour cacher nos véritables motifs. Si la démocratie et les droits de l’homme nous importaient, nos ennemis seraient l’Indonésie, la Turquie, le Pérou ou la Colombie, par exemple. Parce que la situation à Cuba, comparée à celle de ces pays-là et de la plupart des pays du monde, est paradisiaque »

Wayne Smith, ancien chef de la Section des Intérêts Américains à La Havane (SINA) sous l’administration Reagan


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.