Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Interlude : ces gens-là ne sont pas comme nous

Consternation : alors qu’on nous bassine depuis des années avec les terroristes musulmans barbus, c’est un fondamentaliste chrétien, blond et imberbe qui aurait (j’emploie le conditionnel, puisque faute de jugement, ce monsieur est aussi présumé innocent que DSK par exemple) massacré plus de 90 personnes en Norvège.

J’ose à peine imaginer la psychose si l’assassin avait été musulman.

Mais quand même. Ces gens-là , les chrétiens, ne sont décidément pas comme nous. Comme nous, je veux dire les athées anticléricaux.

Ces gens-là génocident les moutons à Pâques. Pour ne pas voir le sang, ils les font trucider en Nouvelle-Zélande. On reconnaît bien là leur côté lâche et fourbe.

Ces gens-là sont très nombreux chez nous. Bien plus que les musulmans. Des dizaines de millions. Sans tomber dans la paranoïa et le racisme, il convient de prendre les mesures de précaution qui s’imposent, et leur faire comprendre une fois pour toutes qu’ils doivent s’in-té-grer. C’est simple : la France, tu l’aimes ou tu la quittes.

Voici les premières mesures que nous pourrions prendre :

Interdire les médailles, les croix, ces accessoires communautaristes qui sont contraires aux principes de la laïcité.

Interdire les jupes plissées, les souliers plats, et les serre-tête dans les lieux publics. De même, contraindre les bonnes soeurs à retirer leur foulard et leur burqa sous peine d’une amende de 22 euros. On en est France, merde !

Interdire les messes en latin pour éviter tout risque de prêche non conforme aux principes de la république, et renvoyer les prêcheurs contrevenants dans leur pays (le Vatican).

Interdire les autocollants des JMJ sur les bagnoles : c’est un signe de prosélytisme inacceptable. Par ailleurs, faire encadrer cette manifestation par l’armée et par des traducteurs assermentés latin-français en civil.

Surveiller de près et mettre sur écoute les activistes catholiques : Nicolas Sarkozy, François Fillon, François Bayrou, Christine Boutin, Christian Vanneste, Hervé Mariton, Ségolène Royal, Philippe De Villiers, Marine Le Pen…

Interdire les scouts, qui sous couvert de convivialité chrétienne, (où on apprend en vrac l’art de faire un feu de camp et celui de la branlettte collective), sont en fait des camps d’entraînement de futurs insurgés prêts à tout pour anéantir la République Laïque.

Supprimer les clims dans les maisons de retraite ; cela devrait mécaniquement diviser par deux le nombre de catholiques pratiquants français à la prochaine canicule.

Au musée du Louvre, virer toutes les "Vierge à l’Enfant" , "Mater Dolorosa" , "Christ en Croix" , et tous les primitifs flamands. Remplacer "La Joconde" par "Piss Christ" .

Obliger les jeunes gens à avoir des relations sexuelles avant le mariage.

Supprimer toute subvention aux écoles privées, ce qui ramènerait au passage 9 milliards d’euros tous les ans dans le budget de l’Etat.

En cas de rébellion, envoyer l’OTAN bombarder le repère de ces terroristes : le Vatican.

….

Et surtout : rappeler à Jean-François Copé d’organiser sans tarder un débat sur la place de la chrétienté en France.

Superno

http://www.superno.com/blog/2011/07/interlude-ces-gens-la-ne-sont-pas-...

URL de cet article 14255
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
L’ÉCONOMIE MONDIALE A BOUT DE SOUFFLE L’ultime crise du capitalisme ?
Jean Baumgarten
L’économie mondiale à bout de souffle se consacre à l’analyse de la crise qui traverse le monde et est partie des États-Unis en 2007 : elle est loin d’être terminée et va dans les prochains mois prendre de nouveaux développements. L’auteur commence par épingler les économistes « attitrés » qui se sont trompés et continuent de tromper le monde. Il analyse la longue dépression de 1929 en montrant que la crise actuelle en valeur est largement supérieure, et en utilisant la méthode marxiste il démontre qu’il y a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.