RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

J’accuse

Alohanews tenait à faire une anaphore à la suite de la tragédie qui est survenue dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce cri du cœur veut remettre la balle au centre de ce terrain qui n’a pas fini de faire de victimes.

J’accuse que l’on se réjouisse de la tragédie de Charlie Hebdo. Quel que soit le combat, les journalistes ne peuvent être les cibles. On combat la plume par la plume et avec rien d’autre.

J’accuse que l’on somme la communauté musulmane de se désolidariser de ces hommes qui se revendiquent de l’islam. Ce sont les mêmes qui crient haro au communautarisme. Mon cri du cœur n’est pas scellé d’une identité déchirée.

J’accuse que ceux qui ont dénoncé l’islamophobie de Charlie Hebdo soient considérés comme les ambassadeurs de cette tuerie.

J’accuse cette « unité nationale » qui ne se regroupe que lorsque le combat lui semble récupérable.

J’accuse Marine Le Pen qui a profité de cette tragédie pour suggérer de réinstaurer la peine de mort.

J’accuse que cette tragédie vienne à restreindre les libertés individuelles et à installer un Patriot Act à l’américaine.

J’accuse les agressions islamophobes dont sont victimes les mosquées et les femmes voilées.

J’accuse les personnes qui alimentent des thèses sans en apporter le moindre fait factuel.

J’accuse madame Démocratie d’être devenue une pauvre « Émocratie ».

J’accuse les médias français de n’avoir pas respecté la présomption d’innocence envers les présumés terroristes.

J’accuse les médias français d’avoir privilégié le scoop au détriment du recoupement des sources.

J’accuse les médias français de créer une psychose.

J’accuse les personnes qui voient en ces événements un choc de civilisations.

J’accuse le journaliste Jean-Paul Ney d’avoir jeté en pâture le nom de Mourad Hamyd comme troisième présumé terroriste alors qu’il était au lycée au moment des faits.

J’accuse BFM TV d’avoir eu au téléphone, Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly pour faire de l’audimat.

J’accuse le raid d’avoir tué ces deux présumés terroristes et de ne pas leur avoir permis un jugement équitable.

J’accuse les personnes qui se sont réjouies de la mort des victimes dans le Hyper Casher parce qu’elles étaient juives.

J’accuse aussi les personnes de s’être réjouies de la mort des présumés terroristes. En tant qu’homme, on ne peut se réjouir de la mort de quiconque. Vous ne valez pas plus que les personnes qui se gargarisaient de l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo.

Toutes ces accusations étaient nécessaires. À l’aube de cette société qui se délite, il ne faut pas laisser la place à l’exacerbation des tensions. L’émotion c’est le début de la déraison. Faites qu’on ne perde pas l’once d’humanité qu’il nous reste. Paix.

»» http://alohanews.be/societe/jaccuse
URL de cet article 27758
  

Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.