Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

J’ai fait un cauchemar

Un gilet jaune, la main arrachée, faisait la queue pour passer à la fouille et au détecteur de métaux à l’entrée d’un marché de Noël vegan afin d’aller boire un horrible vin chaud hors de prix (et dont le goût de piquette était masqué par un excès de cannelle), servi par la mère Macron (non maquillée) dans un faux chalet à l’enseigne de « NOËL.LE ! Vin.e chaud.e pour tous/tes » par un CRS qui le touillait avec le canon de son flash-ball.

Théophraste R. (Ripailleur à mes heures et chalet-de-noëlophobe).

Prime de Noël  :
« Macron n’est qu’une ombre qui passe, un pauvre acteur
Qui se pavane et s’agite durant son heure sur la scène,
Et qu’ensuite on n’entendra plus. Sa vie est une histoire
Racontée par un idiot de BFMTV, pleine de bruit et de fureur,
Et qui ne signifie rien ».

(d’après Shakespeare, Macbeth).

URL de cette brève 6016
https://www.legrandsoir.info/j-ai-fait-un-cauchemar.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/12/2018 à 09:50 par François de Marseille

La mère macron non maquillée !
Peut-on imaginer une vision plus cauchemardesque que la mère macron, non maquillée en plus :O).

#154640 
16/12/2018 à 10:32 par benzekri

On attend qui ? On attend quoi pour réagir ? Puisque en France depuis un certain temps même le rêve est interdit. la "gauche" détenait tous les pouvoir et elle nous lègue Macron comme héritage ... Les gilets jaunes ont ouvert la voie.

Imaginons...
Imaginons le un dixième de ce qui se passe aujourd’hui en France se dérouler dans un pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie :
Une population qui réclame pacifiquement sauvagement réprimée
Une jeunesse -dont des enfants- humilié et maltraité
Des journalistes témoins brutalisés
Des « corps intermédiaires » marginalisés et ensuite -par opportunisme- utilisés
Des vies volées ou brisées
Des personnes mutilées
Etc, etc...
La France donneuse de leçon aurait fermement protesté
L’Europe des mafieux aurait hurlé
La « communauté internationale » aurait exigé la réunion urgente du « Conseil de sécurité » pour déclencher une intervention militaire urgente afin de protéger une population civile sans défense contre les folies meurtrières d’un dictateur, un tyran aux abois très largement rejeté.
Les « chiens de garde » anciens et nouveaux auraient mis le paquet pour mobiliser la population contre cette « barbarie » !
Mais comme cela se déroule dans la -pseudo- patrie des droits de l’Homme... -chantre du système capitaliste- certains dénigrent le mouvement et défendent le président/roi, nombreux observent un silence coupable et d’autres protestent avec modération pour ne pas perdre leurs privilèges en cas de changement radical de la situation.
HB

#154641 
16/12/2018 à 11:17 par Assimbonanga

Macron c’est l’avènement du communicationnel. L’important, c’est de recueillir les 2 minutes qui, mises bout à bout, donneront la conclusion de l’action aux JT du soir. Peu de gens se passionnent comme nous pour le détail de l’histoire. Si on s’est branché non-stop tout l’aprème sur sa téloche, on a entendu qu’un groupe de gilets jaunes s’est retrouvé poussé dans la canopée des halles (Paris). Or, le JT démontre une invasion volontaire de ce lieu par les gilets jaunes et on voit un père de famille excédé en colère contre ces monstres... C’est dans la boîte ! Monsieur Hollande soi-même a décrété que le mouvement entrait dans sa phase de conclusion. Tous les députés de droite (Lr et LRem) semblent ravis de cette super idée du RIC. Ca leur plaît ! Man dieu, s’il n’y a que ça pour faire plaisir à ces (petites) gens, on va le faire. Et même mieux : on va organiser des réunions pour parler, avec un kit pour mener l’opération.
Tiens, mais quel est l’agence de comm’ qui a déjà reçu ce marché ? Ca va vite, ces trucs-là !

On a déjà vu dans l’Histoire (cas de Marseille par exemple) des hommes politiques passer des deals avec la pègre par le truchement des flics pour que des truands puissent voler sans être inquiétés. Pourquoi le pauvre peuple ne pourrait-il pas se représenter que ces nuées de petits casseurs des 1er et 8 décembre y avaient été invités ? On a vu hier aux JT un retour de l’Ordre tout à fait opportun. Combien de médias ont informé que les moyens d’accès aux lieux de rassemblement avaient été coupés ? Métros fermés, autoroutes fermées. Où est l’information ?

L’Ordre règne sur notre bonne France.

#154642 
16/12/2018 à 11:45 par Assimbonanga

Moi, j’ai eu une vision. En fait, Macron a complètement raté sa réception au pied de l’arc de triomphe pour le 11 novembre. Un sale temps ! Trump s’est ennuyé toute la journée et en plus il s’est attiré des critiques au pays pour avoir négligé une visite de cimetière. Très désagréable alors qu’il aurait pu profiter d’un week-end ensoleillé sur l’un de ses golfs. Et le spectacle du soir : chiant.
Pourtant Trump gardait un bon souvenir du 14 juillet. Il aurait adoré faire la tournée des grands princes, le Moulin Rouge, ses filles calibrées aux normes internationales blanches.
Du coup, Trump n’est pas content et quand Trump n’est pas content, il se venge. "Viré, vous êtes virés !" Et c’est l’usine Ford de Blanquefort qui paie les pots cassés. On va leur faire voir à ces petits frenchies.
Voilà la vision que j’ai eue. Je la dépose dans la théophrastine car cela ne peut être sérieux. Tout au plus une élucubration.

#154644 
16/12/2018 à 11:53 par franck-y

La "Prime de Noël selon Shakespeare" me rappelle l’époque où le spectacle se passait entre le président Chirac et le ministre Sarkozy.
Rien n’a changé, je ne sais pas si BFM existait à l’époque, mais TF1 et FRx oui, et c’était la même pantonime projetée sur le drap quotidien des médias : Est-ce qu’ils se détestent où c’est un plan pour mettre Sarko au pouvoir ?. Chirac est passé (ça a duré 50 ans), Sarkozy est toujours là, dans les coulisses, et ce théâtre d’ombres continue avec un personnage falot bien que dangereux (Napoléon 4, Pétain 2.0, Trou du cul 1er ) qui nous fait appréhender le prochain polichinel.

#154645 
16/12/2018 à 14:16 par irae

Manipulations sondagières habituelles qui nous rejouent le second tour de la présidentielle pour les européennes. Cousu de fil blanc. Un roitelet à 27% et bon premier alors soit les sondés sont infiniment cons, soit les données sont truquées, soit l’objectif est le même.
Voyons voir si la manipulation marche à tous les coups.
Petit post scriptum j’appelle solanellement tous les partis de gauche du ps au npa en passant par le pcf à asséner un démenti cinglant aux instituts à la solde de l’actionnariat neolibéral.

#154649 
16/12/2018 à 14:57 par Renard

"Emmanuel, il y a bien plus de choses dans le ciel et dans la terre que votre philosophie n’en a jamais rêvé"

#154651 
16/12/2018 à 17:25 par Autrement

Moi, mon cauchemar, c’est que les réjouissants camarades Germinal de Commercy, qui veulent prendre le pouvoir sans bain de sang et sans passer par les urnes, ne finissent par s’adresser à la Clef des Songes.

#154654 
16/12/2018 à 19:45 par irae

Tiens encore un "porte parole" des gilet jaunes qui a élu le berger pour lui tondre encore plus ras la laine sur le dos. Me saisi un doute, peut-on compter sur ceux qui ont créé un problème pour le résoudre ?
Réponse non.
Nous aurons donc aux prochaines échéances électorales une reproduction de la présidentielle.
Précision le mal votant explique son vote il évoque la jeunesse (ça c’est de l’argument) et l’espoir du changement (d’un pur produit du système et qui coche toutes les cases de la caste ça c’est de la lucidité éclairée) et cette conscience affirme avoir été approché par des partis politiques nous voilà bien.
Questel que j’ai vu d’une arrogance et agressivité graves sur les plateaux tv essaie de nous faire pleurer sur son sort. Petite chochotte faut pas faire de la politique.

#154662 
17/12/2018 à 08:38 par François de Marseille

Je serais curieux de savoir de quelles menaces questel a réellement fait l’objet. On l’a menacé de plus voter pour lui peut être, ce qui serait effectivement une menace grave pour ce genre de parasite.

#154673 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

URGENT : Il reste quelques places à prendre pour faire partir un deuxième bus.
Si vous ne pouvez pas participer, vous pouvez aider à financer une place pour quelqu’un. VOIR ICI https://www.lepotsolidaire.fr/pot/jglqu3rm

Indignez-vous ! par Stéphane Hessel
Présentation de l’éditeur « 93 ans. La fin n’est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement politique : le programme élaboré il y a soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance ! » Quelle chance de pouvoir nous nourrir de l’expérience de ce grand résistant, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948, élevé à la dignité d’Ambassadeur de France et de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"J’ai déjà parlé des tueries aux points de contrôle. Dans un incident, après qu’une voiture ait été criblé de balles et examinée, selon ces rapports militaires américains internes, l’homme tué était un médecin qui emmenait une femme enceinte à l’hôpital."

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.