RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Jean Ziegler et le Savonarole du lac Léman

Rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation de 2000 à 2008, Jean Ziegler n’a rien perdu de sa capacité d’indignation face à la persistance de la faim dans le monde.

Un phénomène appelé à s’aggraver considérablement dans les prochaines décennies si la liberté de spéculer sur les denrées alimentaires continue d’avoir la priorité sur le droit à l’alimentation pour tous. Cet enjeu sert de trame au dernier livre de Jean Ziegler (1), divisé en six parties.

Les deux premières sont un peu trop tournées vers le passé, mais l’auteur tenait à rendre hommage à des hommes et à des femmes admirables rencontrés au cours de ses nombreuses missions de rapporteur spécial. La troisième partie s’attaque aux «  croisés du néolibéralisme  », à savoir les managers de l’agrobusiness et leurs auxiliaires dans des institutions comme le FMI, la Banque mondiale et l’OMC. À ce propos, le socialiste suisse habille pour l’hiver le socialiste français qui dirige l’OMC. Pascal Lamy est comparé à Girolamo Savonarola, qui dirigea la dictature théocratique de Florence entre 1494 et 1498 avant de finir pendu, puis brûlé. Dans la quatrième partie, l’auteur montre que les pays donateurs ont réduit les moyens de Programme alimentaire mondial (PAM) tandis que le FMI et la Banque mondiale ont marginalisé la FAO dans les domaines qui relèvent de sa compétence. Il s’attaque dans la cinquième aux «  vautours de l’or vert  » que sont les multinationales lancées dans la production d’agrocarburants au détriment de la production alimentaire dans les pays pauvres.

À la lecture de ce livre, on partage volontiers l’indignation de Jean Ziegler sur ce que nous préparent les capitalistes et leurs traders avides de faire du fric dans le secteur agricole. On regrette aussi que cet Indigné n’arrive pas à sortir de la seule dénonciation pour tracer quelques perspectives.

Gérard Le Puill

(1) Destruction massive, géopolitique de la faim. Seuil, 20 euros.

»» http://www.humanite.fr/environnement/jean-ziegler-et-le-savonarole-du-...
URL de cet article 22570
  

Mai 68 : Histoire sans fin
Gérard FILOCHE
Nicolas Sarkozy accuse mai 68 d’avoir « imposé le relativisme intellectuel et moral », « liquidé l’école de Jules Ferry », « introduit le cynisme dans la société et dans la politique » et « abaissé le niveau moral de la politique ». Il aime à dire que « Les héritiers de ceux qui, en mai 68, criaient " CRS = SS " prennent systématiquement le parti des voyous, des casseurs et des fraudeurs contre la police », avant d’ajouter : « Je veux tourner la page de mai 68 une bonne fois pour toutes ». Selon (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je l’ai invitée lors d’un prochain séjour à venir jouer avec l’orchestre de Paris et l’Ensemble orchestral de Paris.

Bertrand Delanoe
maire socialiste de Paris, Fév. 2005, en parlant de Condoleezza Rice

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.