RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

John Kerry à l’ONU : il est interdit à la Syrie d’attaquer Al-Qaeda

Il n’est pas étonnant que les Etats-Unis aient insisté pour ne pas divulguer l’accord avec la Russie sur un cessez-le-feu en Syrie. Il s’avère que l’une des exigences des Etats-Unis était que l’armée de l’air syrienne serait interdite d’attaquer le Front Al-Nosra (al-Qaeda en Syrie). Du conspirationnisme ? Ecoutons John Kerry hier à l’ONU :

Kerry a affirmé hier à l’ONU qu’il était impossible de distinguer les « modérés » soutenus par Washington d’al-Qaeda lorsque ce dernier était attaqué :

« J’ai dit à de nombreuses occasions à la Russie qu’il était très difficile de distinguer les gens lorsqu’on les bombarde sans discrimination et lorsque Assad s’arroge le droit de décider qui serait bombardé, parce qu’il peut, je cite, « s’en prendre à al-Nosra » tout en s’en prenant aussi à l’opposition parce que c’est ce qu’il veut ».

Cela n’a aucun sens. Il semble plus logique de dire que la menace d’être bombardés aux côtés d’al-Qaeda constituerait le meilleur des arguments aux « modérés » pour s’éloigner d’al-Qaeda le plus tôt possible !

On aurait pu penser que Washington dirait à ses « modérés » : « Vous avez 48h pour cesser et vous abstenir de combattre aux cotés d’al-Qaeda en Syrie, sinon vous deviendrez les cibles des avions Syriens, Russes et de la coalition. »

Mais au lieu, Washington argumente que parce que ses « modérés » refusent de s’écarter d’al-Qaeda, les Russes et les Syriens doivent cesser d’attaquer al-Qaeda !

George W. Bush a prononcé cette phrase célèbre, « ou vous êtes avec nous, ou vous êtes avec les terroristes ». Mais que se passe-t-il lorsque Washington elle-même est « avec les terroristes » ?

Daniel McAdams

Traduction « excellente question » par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

»» http://ronpaulinstitute.org/archives/peace-and-prosperity/2016/septemb...
URL de cet article 30928
   
Même Thème
Une histoire populaire des États-Unis - De 1492 à nos jours
Howard ZINN
Cette histoire des États-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce qui distingue principalement l’ère nouvelle de l’ère ancienne, c’est que le fouet commence à se croire génial.

Karl Marx

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
21 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.