RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

"L’extraordinaire solidarité pour la libération de Julian Assange lui permet de tenir" : John Shipton, père de Julian Assange

Depuis lundi 7 septembre, le fondateur de WikiLeaks, menacé d’extradition vers les États-Unis, est de nouveau sur les bancs du tribunal à Londres. Poursuivi par les Etats-Unis, qui ont rendu publiques de nouvelles accusations, l’Australien risque 175 ans de prison. « Les moyens déployés par les États-Unis pour l’extrader sont sans précédent. Ils en font un exemple pour tous ceux qui souhaiteraient divulguer des informations en lien avec la sécurité nationale. Je me demande si Julian Assange tiendra », alerte son avocate Naomi Colvin.Un véritable acharnement. Son père, John Shipton, réagit en direct du tribunal de Old Bailey à Londres.

Cela fait presque onze ans désormais que Julian se trouve dans une situation de détention. Il entame une deuxième année dans la prison de haute sécurité de Belmarsh. Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, il n’a pas pu voir sa famille ou ses avocats pendant six mois, comme l’ensemble des détenus. Dans le cas de Julian, ce qui est scandaleux, c’est qu’il devait se préparer pour les audiences. Ils lui ont tout de même accordé un ordinateur dont le clavier ne fonctionnait pas. Son utilité était donc réduite à une simple liseuse.

Sa santé reste celle d’un homme qui a passé au gré des circonstances onze années en captivité. Elle n’est donc pas bonne. Son état d’esprit, lui, va mieux car il a décidé d’écrire ses mémoires. Chaque jour, il voit sa famille avec des mesures de distanciation, il voit ses avocats, ses amis et ses soutiens. Il entend les gens manifester autour du tribunal et cela lui donne du réconfort.

À travers toute l’Europe, les citoyens européens prennent conscience de l’intérêt d’un tel procès. Car, il s’agit du droit de pouvoir avoir accès et lire des informations sans avoir la crainte que les pratiques du journaliste lui fassent courir le risque d’être extradé vers les États-Unis et d’être jeté en prison.

Vadim KAMELKA

La vidéo de l’entretien : https://www.youtube.com/watch?v=TXQT9wvgV6s

A lire aussi dans l’Humanité :

Washington s’acharne sur Julian Assange - 09 Septembre 2020, Vadim Kamenka
https://www.humanite.fr/washington-sacharne-sur-julian-assange-693337

»» https://www.humanite.fr/lextraordinaire-solidarite-pour-la-liberation-...
URL de cet article 36478
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Histoire du fascisme aux États-Unis
Larry Lee Portis
Deux tendances contradictoires se côtoient dans l’évolution politique du pays : la préservation des “ libertés fondamentales” et la tentative de bafouer celles-ci dès que la “ nation” semble menacée. Entre mythe et réalité, les États-Unis se désignent comme les champions de la « démocratie » alors que la conformité et la répression dominent la culture politique. Depuis la création des États-Unis et son idéologie nationaliste jusqu’à George W. Bush et la droite chrétienne, en passant par les milices privées, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Les Etat-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations d’autrui, sont devenus un état voyou."

Robert MacNamara
secrétaire à la défense étatsunien de 1961 à 1968
paru dans l’International Herald Tribune, 26 juin 2000.

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.