Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

20 

La différence de traitement entre islamophobie et antisémitisme

Après avoir publié un article pour rappeler la différence fondamentale entre l’antisémitisme et l’antisionisme, dont l’amalgame, volontaire, sert surtout à décrédibiliser et à condamner toute parole contre la politique menée par l’Etat d’Israël, il est temps d’aborder un autre sujet tout aussi l’important : la différence de traitement entre l’antisémitisme et l’islamophobie

Il est aujourd’hui facile de la remarquer. En effet, si les propos antisémites sont largement réprimandés et condamnés, à raison, les propos contre les musulmans le sont bien moins. Pire, il semblerait que certains des polémistes alimentant ce genre de discours aient pignon sur rue dans certains médias et alimentent sans aucune restriction cette haine. Le récent cas d’une jeune femme portant le voile et verbalement attaqué par un élu d’extrême-droite au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Eric Zemmour a depuis longtemps régulièrement accès aux plateaux de télévisions (sa dernière émission sur Cnews intitulée « Face à l’info » a d’ailleurs récemment fait un record d’audience) où il peut tranquillement développer ses discours ou venir présenter ses livres. Il y a quelques semaines, déjà, LCI diffusait en direct la Convention de la droite, qui réunissait plusieurs personnalités allant d’Eric Zemmour à Marion-Maréchal (Le Pen) et dont les thèmes étaient assez centrés sur l’islam et immigration. A la suite de ce discours, où il avait notamment prononcé : « le nazisme était raide et intolérant mais de là à le comparer à l’islam » et « tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam » beaucoup de journalistes de LCI ou du Figaro étaient montés au créneau.

Finalement, peut-être que le coup de gueule de Jean-Michel Apathie sur France 5 résume à lui seul l’ambiguïté de la situation :

« Dieudonné a été condamné pour incitation à la haine raciale. Depuis, il n’a été invité nul part. Eric Zemmour a été condamné il y a 15 jours, mais il l’avait déjà été avant. On a fait semblant de pas le voir avant, mais là on le voit, on peut pas dire qu’on ne le voit pas. Il a été condamné pour incitation à la haine religieuse. Donc, comment expliquer que Dieudonné n’a pas le droit à la parole dans la société française (c’est très bien d’ailleurs qu’il ne puisse pas parler), alors qu’Eric Zemmour on ne l’interdit pas de parole. Ses employeurs ne le lâchent pas. RTL a défendu Eric Zemmour dans des moments où il ne l’était pas. Le Figaro continue, Cnews va peut-être le faire. Il y a un deux poids deux mesures dans la société, un discours antisémite sanctionné et un discours anti-arabe qui ne l’est pas. »

»» https://lesnouvelleslibres.com/2019/10/17/rappel-lislamophobie-comme-l...
URL de cet article 35333
   

Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes ou ce que vous voulez. Rien n’est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout simplement d’affirmer une dignité, d’affirmer la possibilité d’être considéré comme un être humain. C’est ça la réalité des choses.

Henri Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT
Extrait sonore du documentaire de Gilles Balbastre "Le chômage a une histoire",

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
31 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.