Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Alerte rouge

La météo l’avait prévu : « alerte rouge aux avalanches » ...de promesses.

Fringants, maquillés, ils sont tous là ces « hommes neufs ». Ils font leurs premiers pas en politique et sont amnésiques au point d’oublier que les « favoris », lorsqu’ils avaient secrétaires et chauffeurs, et un salaire plusieurs fois supérieur à celui de EVO MORALES, (les Valls, Hamon, Peillon, Montebourg), n’ont pas moufté. Ils ont été ministres du président NORMAL, donc comptables et responsables du bilan cataclysmique.

Ils ne se souviennent pas qu’ils ont peu regimbé, ni rué dans les brancards, ni crié « Non, on va dans le mur ! », ni rejeté les trahisons aux valeurs de gauche (les plans d’aide au patronat qui en a tant besoin par ces temps de grand froid), de démocratie (le 49/ 3), au matraquage des salariés, des manifestants contre l’horreur elkhomriaque...

Bref, ils ont perdu la mémoire. Seul Valls assume le bilan, tout en défendant le contraire. L’homme, droit dans ses bottes, ne craint pas le grand écart. Hamon et Montebourg jouent les jolis cœurs. Peillon est en mission commandée. Et les quelques écolos en caution.

Les voilà, les sauveurs, comme de jeunes vierges offertes, promettant pour demain ce qu’ils n’ont pas fait hier , alors qu’ils en avaient tous les moyens. Et ils nous voudraient nous endormir, nous tromper encore et encore. Ils devraient s’excuser. L’école ? ils auraient créé les postes promis. Menteurs, par dessus le marché !
Les voilà en « rassembleurs de la gauche »... mais pas un mot sur les communistes. Par contre, beaucoup d’appels du pied à Macron, et du mépris pour Mélenchon. Avec le gouvernement valseur, ils ciblèrent leurs attaques contre la CGT. Tout est dit... Lorsque l’on s’en prend à la CGT, on fait une politique de classe, pour les patrons.

Oui, dans quelques jours l’alerte sera levée, et les promesses fondront comme neige au soleil. Mais qui est vraiment dupe ?

Jean ORTIZ

(Les illustrations sont des choix du GS).

»» http://www.humanite.fr/blogs/alerte-rouge-630402
URL de cet article 31427
   
Même Auteur
Vive le Che !
Jean ORTIZ
Comment expliquer en 2017 le prestige têtu de Che Guevarra, la fascination qu’il exerce encore et toujours ? Le nouvel ouvrage de Jean Ortiz propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est évident que se joue sur cette figure du combat anticapitaliste comme dans son legs au mouvement pour l’émancipation humaine, une bataille toujours aussi (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.