RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Grand Soir en (bonne) compagnie

A propos du spectacle « Cabaret Louise », vu au théâtre Funambule Montmartre à Paris en septembre 2018

C’est une compagnie théâtrale qui n’a rien à voir avec un Journal Militant d’Information Alternative bien connu. Son nom a néanmoins attiré un œil vigilant.

Nous avions vu avec grand plaisir un de leur spectacles précédents : « Dieu est mort, et moi non plus je ne me sens pas très bien », au titre décalé et provocateur (il paraît que ce titre gêne d’ailleurs sa programmation dans des théâtres aux directeurs pourtant ouverts d’esprit). Ce spectacle semble comporter une part autobiographique pour l’auteur-acteur (Régis Vlachos), accompagné par un écho faussement naïf (Charlotte Zotto), mais il n’y a rien de pesant dans cette émouvante chronique familiale élargie où toutes les religions reçoivent le même traitement musclé, critique et interrogateur.

Nous avons donc couru voir leur création suivante, « Cabaret Louise », qui veut rétablir des vérités oubliées de l’histoire officielle « simplifiée » (pour dire les choses gentiment), à propos de la Commune de Paris et de Louise Michel. Il ne s’agit pas d’un spectacle historique mais, sous la forme d’un cabaret (faussement) quelque peu amateur, de refaire partager des moments forts de la Commune et rétablir plusieurs réalités historiques déformées par la transmission officielle de l’Histoire.

Il ne s’agit pas de théâtre militant mais d’un bon moment très divertissant et rafraîchissant et qui sera instructif pour de nombreux spectateurs – ceux qui pensent, par exemple, que Jules Ferry a inventé l’école gratuite ...

La fresque historique de la Commune est entrecoupée de quelques fenêtres sur les amphis d’université en 1968, sur des luttes féministes et autres (coucou, les Fralib et 1336 !), le tout soutenu par une mise en scène inventive et dynamique.

C’est sans conteste une compagnie à suivre !

Site de la compagnie : http://www.compagniedugrandsoir.fr
Plus sur Cabaret Louise : http://www.compagniedugrandsoir.fr/cabaretlouise/index.html

»» http://www.compagniedugrandsoir.fr
URL de cet article 34008
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En Occident, la guerre deviendra la norme, la guerre constante. Les gens grandiront, atteindront la maturité, deviendront adultes, avec l’idée qu’il y a toujours une guerre. Alors la guerre ne sera plus une chose exceptionnelle, inhabituelle ou horrible. La guerre deviendra la nouvelle normalité.

Julian Assange

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.