RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Théâtre jeunesse - La Bad’J agite les codes

A propos de la pièce "Jouets Interdits" de la Brigade d'Agitateurs De la Jeunesse, jouée à Paris du 26 février au 29 avril 2020, les mercredis et dimanches à 15h. Dates supplémentaires pendant les vacances de printemps.

Dans ce spectacle jeunesse (destiné aux enfants de 5 à 10 ou 12 ans), deux « badjagitateurs » se démultiplient en 4, en 8, en une armée (!) pour nous faire vivre une aventure à destination des petits, sans laisser les grands de côté.

C’est une histoire qui commence simplement : deux enfants jouent, en injectant dans leur jeu leurs difficultés quotidiennes, à la maison ou dans la cour d’école, parents critiques et caïds de CM1. Ils sont amis et pourtant tout en contrastes, mais également confrontés l’un et l’autre au regard de proches qui ne les acceptent pas tels qu’ils sont.

L’histoire amène un mystérieux et omnipotent « Marchand de Jouets » à les transformer en jouets « conformes », poupée en robe rose pour elle, figurine de jeu vidéo (ninja ou Sangoku) pour lui. Mais leur personnalité profonde résiste à cette normalisation apparente, les coups de karaté continuent à pleuvoir, même en crinoline, et le maquillage s’interprète comme des peintures de guerre. Leur périple vers la libération (je dévoile la fin – ça finit bien pour les enfants) passe par des rencontres qui les émeuvent et leur fait comprendre l’impératif qu’il y a à s’accepter, soi et les autres, et rester ce que l’on est.

On ne parle pas seulement de code génétique ici, mais aussi d’égalité, de féminisme, d’amitié, de tolérance, d’entraide, d’amour, de handicap, de solitude ... à quoi sont confrontés les enfants tout autant que les adultes. Tout cela est abordé avec finesse et sans faux-semblants.

La Bad’J, au talent toujours aussi engagé, a écrit un texte aux situations pleines d’humour pour les plus jeunes, et de références pour les plus grands (rap, slam, jeux vidéos), sans oublier les adultes qui se réjouissent de jeux de mots et de références astucieusement placées (« Paymobil », « Teenindo »).

Le décor est constitué de boîtes de jeux qui se révèlent malles aux trésors, antre de sorcière, boîte à musique ou bateau pirate, par la grâce de plusieurs dispositifs marionnettiques très maîtrisés. Les moments de manipulation à vue sont très fluides, et personne, dans le jeune public, n’a été perdu dans les transitions.

Le rythme de la pièce est soutenu, sans lasser les plus jeunes, avec quelques chansons qui permettent des pauses, tout en dévoilant le ressenti et les émotions de « Jo » et « Ju », dont un moment de rap qui a emballé la partie plus adolescente du public ...

La rencontre avec l’actrice Aurélie Normandon à la sortie de la salle prolonge le spectacle, les commentaires et les questions fusent, ce qui crée une passerelle, voire même un tremplin pour susciter des rebonds du spectacle dans les souvenirs des spectateurs !

La salle de la Manufacture des Abbesses est confortable et avec une bonne visibilité, au pied de la Butte Montmartre et à l’écart des touristes.

Manufacture des Abbesses
7 rue Véron – 75018 Paris
Durée du spectacle : 45 minutes. Avec Aurélie Normandon, Sébastien Prieur, Jennifer Catelain et Thomas Girou.
Du 26 février au 29 avril 2020, les mercredis et dimanches à 15h. Dates supplémentaires pendant les vacances de printemps : les lundis 06 et 13 avril à 15h et les mardis 07 et 14 avril à 15h.

réservations http://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris/jouets-interdits/

»» https://sitebadj.wixsite.com/badj
URL de cet article 35767
   

Une histoire populaire des États-Unis - De 1492 à nos jours
Howard ZINN
Cette histoire des États-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Dans toute idée, il faut chercher à qui elle s’adresse et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité.

Bertolt Brecht

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.