RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
65 

De l’« objectivIté » du Grand Soir

Ah la la, les gens sont parfois drôles.

Il paraît que le Grand Soir n’est pas "objectif". Il paraît qu’il faudrait donner la parole aux deux côtés de la barricade.

Comme si tous les grands médias ne faisaient que ça, donner la parole aux deux côtés. Comme si cette absence de parole d’un des côtés n’était pas la raison même de notre existence.

Mais voilà, donner la voix aux sans voix ne serait pas "objectif" car il manquerait la voix des omniprésents.

Leur raisonnement, il est le suivant :

Il faudrait que ceux qui représentent, disons, 0,1% de la presse donnent aussi la parole à ceux qui s’épanchent déjà dans les 99,9% restants. Moitié-moitié. Genre, si tu donnes du temps de parole à un Irakien (qu’on entend déjà partout, n’est-ce pas ?) il faudrait donner le même temps de parole à un Général américain (qu’on aimerait quand même parfois entendre, n’est-ce pas ?).

Là, on redeviendrait "objectifs". D’une objectivité qui ferait qu’au final les omniprésents occuperaient désormais 99,95 % de l’espace médiatique, et les sans voix plus que 0,05%. Bref, en nous demandant d’être "objectifs", ils ne font que nous demander de diviser par deux le temps de parole de ceux qui n’en ont déjà pas.

Au lieu d’exiger des grands médias qu’ils fassent leur travail, c’est autour de nous qu’ils viennent faire les marioles. Peut-être parce que nous sommes plus accessibles, moins intimidants. Et oui, on engueule une barque et on pousse un soupir devant un paquebot. Un minimum de dignité exigerait peut-être le contraire, non ? Mais c’est apparemment sur nos frêles épaules de média alternatif que repose l’honneur de la presse toute entière.

Ben voyons.

C’est pour ça que nous disons, et répétons : Les « autres » auront un droit de réponse chez nous lorsque nous aurons enfin un droit de parole chez eux. Au moins, ça a le mérite d’être clair, non ?

Viktor Dedaj
 « je crois que vais me contenter de l’honnêteté »

URL de cet article 35769
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.