Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le métro de Londres accueille une campagne dénonçant « l’apartheid israélien »

Des millions d’usagers du métro de Londres ont découvert lundi la réalité de l’apartheid israélien, grâce à une série d’affiches placardées sur les panneaux publicitaires de quelque 500 trains desservant la capitale britannique.

Il s’agit d’une initiative de la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS) qui comptent dénoncer les arrestations massives et la torture d’enfants palestiniens, ainsi que la complicité de firmes britanniques avec l’entité sioniste.

Une affiche mentionne la vision biaisée de la BBC concernant le conflit israélo-palestinien. Sur le visuel, on peut lire une citation émanant d’un ancien correspondant de la chaîne de télévision britannique au Moyen-Orient, Tim Llewellyn : « Nous nous sommes habitués au fait que, dans une salle de rédaction de la BBC, une vie israélienne a une valeur infiniment plus grande que celle des Palestiniens ».

image : http://french.alahednews.com.lb/uploaded/images/2016/2/bbc.jpg

Une autre, intitulée « L’apartheid est génial », dénonce le fait que « plus de cent entreprises britanniques ont fourni du matériel militaire à Israël, ont profité de l’apartheid israélien et contribué à la punition collective militarisée des Palestiniens ».

image : http://french.alahednews.com.lb/uploaded/images/2016/2/genial.jpg

Une autre dénonce l’implication de la société britannico-danoise G4S dans les prisons israéliennes, ou encore les checkpoints en territoires occupés. Selon l’affiche, « plus de cinq cent enfants sont détenus dans des prisons G4S chaque année », cellules dans lesquelles les Palestiniens seraient sujets à « des agressions sexuelles, et de la torture afin d’obtenir des aveux ».

image : http://french.alahednews.com.lb/uploaded/images/2016/2/G400.jpg

Le mouvement BDS vise à faire pression sur « Israël » afin de mettre un terme aux violations des droits de l’homme contre les Palestiniens. Créé en 2005, « Israël » s’y oppose depuis avec vigueur. La France, ainsi que les Etats-Unis, au niveau local, ont déjà adopté des arsenaux législatifs visant à réprimer les partisans du boycott. Pour sa part, le Royaume-Uni s’apprête à mettre en place des mesures anti-BDS. Les institutions qui reçoivent la majorité de leurs financements du gouvernement se verront interdire de participer à des campagnes politiques, visant à encourager à ne pas acheter certains produits. La seule exception pourrait être un boycott national initié par le gouvernement lui-même.

Source : sites web et rédaction

23 février 2016

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=17588&cid...

En savoir plus sur http://www.jacques-tourtaux.com/#gVRoG0vLaojwdstB.99

URL de cet article 29981
   
Ainsi parle Chávez
Hugo Chávez, figure du Venezuela et de l’Amérique latine contemporaine, si critiqué et diffamé dans la plupart des médias, était indéniablement le président métisse, issu d’une famille pauvre, avec lequel les classes populaires pouvaient s’identifier. Pendant 13 ans, chaque dimanche, il s’est adressé à son peuple dans une émission appelée « Allô président », fréquemment enregistrée sur le terrain et en public. Ce livre recueille certaines de ses allocutions. Tour à tour professeur, historien, blagueur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand je donne à manger aux pauvres, ils disent que je suis un Saint. Quand je demande pourquoi les pauvres sont pauvres, ils disent que je suis un communiste.

Dom Helder Camara

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.