RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Nicaragua dénonce une violation de la souveraineté par le Nica Act (TeleSur)

Le Gouvernement du Nicaragua a qualifié mardi de « violation de sa souveraineté » l’approbation par le Congrès des Etats-Unis de la Ley Nicaraguan Investment Conditionality, connue sous le nom de Nica Act.

« Nous considérons ce projet de Loi comme une violation de la souveraineté du Nicaragua et une négation de tous les processus politiques, sociaux, culturels et économiques qui se développent dans notre Patrie pour améliorer la vie de tous, » indique un communiqué du Gouvernement.

Le texte signale que l’année dernière, pendant la campagne présidentielle au Nicaragua, le Congrès des Etats-Unis a discuté et approuvé ce même projet de loi.

Le Gouvernement du Nicaragua a réaffirmé sa conviction de se « trouver face à des positions rétrogrades, d’ingérence et irrespectueuses de certains congressistes nord-américains qui ne dépassent pas encore les situations de conflit et les intérêts éloignés de la volonté et de la tranquillité des peuples. »

Dans ce communiqué, le Gouvernement du Nicaragua affirme que son engagement envers la démocratie ne variera pas.

Mardi, le Congrès des Etats-Unis a approuvé à l’unanimité le Nica Act qui sera débattu au Sénat.

Le Nica Act cherche à interdire les prêts des institutions financières internationales au Gouvernement du Nicaragua. Il impose des sanctions au Gouvernement de Daniel Ortega pour de soi-disant « violations des droits de l’homme et recul de la démocratie au Nicaragua. »

« La chute de la qualification des agences de notation et la baisse conséquente des investissements étrangers directs s’y ajouterait si les Etats-Unis sortent leurs griffes contre cette économie. L’investissement privé et l’activité de crédit locale ont déjà montré une chute depuis que cette initiative a été mise en marche, » explique Lucía Converti dans son article « Le Nica Act, la menace des Etats-Unis envers l’économie du Nicaragua. »

Converti précise que « la situation économique à laquelle le pays serait exposé (si le Nica Act était appliqué) irait contre les politiques appliquées jusqu’à présent pour améliorer les conditions de vie et diminuer la pauvreté. Le financement international, comme on l’a précisé antérieurement, est utilisé en grande partie pour améliorer les conditions structurelles de vie de la population et stimuler le développement de l’économie. Dans les 2 cas, cette loi provoquerait des effets contraires à ceux qu’elle cherche. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/Nicaragua-denuncia-violacion-a-su-sober...

»» http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/10/nicaragua-le-nicaragua-denon...
URL de cet article 32392
  

En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Les Français savent que la Russie soviétique a joué le rôle principal dans leur libération. »

phrase prononcée par De Gaulle à Moscou en 1966.

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.