RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Nicaragua dénonce une violation de la souveraineté par le Nica Act (TeleSur)

Le Gouvernement du Nicaragua a qualifié mardi de « violation de sa souveraineté » l’approbation par le Congrès des Etats-Unis de la Ley Nicaraguan Investment Conditionality, connue sous le nom de Nica Act.

« Nous considérons ce projet de Loi comme une violation de la souveraineté du Nicaragua et une négation de tous les processus politiques, sociaux, culturels et économiques qui se développent dans notre Patrie pour améliorer la vie de tous, » indique un communiqué du Gouvernement.

Le texte signale que l’année dernière, pendant la campagne présidentielle au Nicaragua, le Congrès des Etats-Unis a discuté et approuvé ce même projet de loi.

Le Gouvernement du Nicaragua a réaffirmé sa conviction de se « trouver face à des positions rétrogrades, d’ingérence et irrespectueuses de certains congressistes nord-américains qui ne dépassent pas encore les situations de conflit et les intérêts éloignés de la volonté et de la tranquillité des peuples. »

Dans ce communiqué, le Gouvernement du Nicaragua affirme que son engagement envers la démocratie ne variera pas.

Mardi, le Congrès des Etats-Unis a approuvé à l’unanimité le Nica Act qui sera débattu au Sénat.

Le Nica Act cherche à interdire les prêts des institutions financières internationales au Gouvernement du Nicaragua. Il impose des sanctions au Gouvernement de Daniel Ortega pour de soi-disant « violations des droits de l’homme et recul de la démocratie au Nicaragua. »

« La chute de la qualification des agences de notation et la baisse conséquente des investissements étrangers directs s’y ajouterait si les Etats-Unis sortent leurs griffes contre cette économie. L’investissement privé et l’activité de crédit locale ont déjà montré une chute depuis que cette initiative a été mise en marche, » explique Lucía Converti dans son article « Le Nica Act, la menace des Etats-Unis envers l’économie du Nicaragua. »

Converti précise que « la situation économique à laquelle le pays serait exposé (si le Nica Act était appliqué) irait contre les politiques appliquées jusqu’à présent pour améliorer les conditions de vie et diminuer la pauvreté. Le financement international, comme on l’a précisé antérieurement, est utilisé en grande partie pour améliorer les conditions structurelles de vie de la population et stimuler le développement de l’économie. Dans les 2 cas, cette loi provoquerait des effets contraires à ceux qu’elle cherche. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/Nicaragua-denuncia-violacion-a-su-sober...

»» http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/10/nicaragua-le-nicaragua-denon...
URL de cet article 32392
  
Communication aux lecteurs
JULIAN ASSANGE : Le documentaire "Hacking Justice" à Paris

Le 17 novembre à 20h
au cinéma Espace St Michel
7 Pl St Michel, Paris 75005

Les Amis du Monde Diplo & Les Mutins de Pangée organisent une projection du film "Hacking Justice Julian Assange" de Clara Lopez Rubio et Juan Pancorbo suivie d’un débat avec la réalisatrice.

https://lesmutins.org/hacking-justice

à partir du 17 novembre, le film sera suivi de débats aux séances de 20h les lundi, mercredi, Vendredi. Calendrier : https://lesmutins.org/hacking-justice?tab=projections

Le cauchemar de Humboldt de Franz Schultheis
Bernard GENSANE
Bien qu’un peu long, ce compte-rendu rend à peine justice à la richesse de cet ouvrage indispensable à ceux qui veulent comprendre pourquoi, par exemple, la première contre-réforme imposée par Sarkozy fut celle des universités. On pourrait commencer par cette forte affirmation de 1991 de sir Douglas Hague, universitaire britannique de haut niveau, professeur de sciences économique, spécialiste du " marché de l’éducation " et, ô surprise, ancien conseiller de Madame Thatcher : "Si les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« La politique étrangère américaine est ignoble car non seulement les États-Unis viennent dans votre pays et tuent tous vos proches, mais ce qui est pire, je trouve, c’est qu’ils reviennent vingt ans plus tard et font un film pour montrer que tuer vos proches a rendu leurs soldats tristes. »

Frankie Boyle, humoriste écossais

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.