RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le réveil de l’humanité

Que cette année qui se présente difficile à tous points de vue fasse que ceux qui s’opposent à ce système broyeur de rêves soient encore plus combatifs , que LGS soit toujours présent pour que la connaissance de la réalité politique de notre monde soit mis au grand jour.

LE REVEIL DE L HUMANITE

Quand les pontifes de la finance, inflexibles et despotiques
dictent leurs lois aux puissances étatiques,
quand la raison du plus fort érige la turpitude et la bêtise
à la tête du monde, modelant sur l’homme sa vanité et sa sottise,
ceux qui par leurs larmes, leurs chagrins,
meurtris par la peur d’un lendemain noirci de rêves éteint,
brisés par la honte et les vicissitudes
se laissent happer Sans secours, ni recours par le bitume et sa décrépitude.

Quand les, nations requins boivent jusqu’à la lie la coupe pleine de sueur et de sang
des forcenés du travail, pour consommer la convoitise de leurs amis de même rang,
Quand vidant leurs frères humains d’eux mêmes, de leur dignité,
pour assurer à leur coreligionnaires et vassaux la prospérité,
C’est la raison de la négation de l’existence digne
qui enivre l’esprit des hommes à l’intelligence maligne.

Quand celui qui, par son désir d’anoblir les jours de ses pairs,
obtient par son charisme la faveur populaire
ne peut résister à la raison de la vanité et de ses brigues,
succombe aux tentations, aux appels d’offres d’affection vénale qu’on lui prodigue,
se déraisonne, oublie sa vertu, objecte sa mission
glorifie sa nouvelle raison de vivre, adopte de licencieuses passions.

Quand dans une imperturbable indifférence,
se débattent ceux qui dans de lointains pays en souffrance,
s’arrachent à leur terre délavée spoliée de leurs richesses ;
pour fuir vers des espaces usurpés pleins de promesses,
bravent les mers et ses dangers,
dans de frêles esquifs que des prévaricateurs ont arrangés
pour leur vendre le rêve d’une vie meilleure
souvent évanoui dans le désespoir et le malheur.

Quand pour assouvir leurs morbides pulsions,
des créatures que l’on honore en les nommant encore « hommes »vivent des passions
sordides et immorales, libérant leur perverse pestilence
leur des petits d’hommes qui dans leur innocence,
par la faute d’un regard ingénu et angélique,
ont livrés malgré eux leurs corps à la concupiscence dégénérée de ces monstres sadiques.

Quand ces mères, ces femmes subissant les assauts bestiaux et répétés
d’un forcené jaloux de l’ombre d’intention de désirs présumés,
s’écartèlent entre l’insupportable regard railleur des persifleurs amis,
et les crédules promesses d’amour vrai et infini,
se laissent encore, et d’autrefois encore, harceler, briser, gruger
par ces faibles aux poings agiles à marteler leurs dociles sujets,
qui n’ont pour réponse que l’amour amer, mais combien inconsidéré
qu’elles vouent à ces tortionnaires incapables de s’amender
pour finir entortillées dans des séquelles incurables
qu’elles jettent à la face de la société coupable.

Quand la famille en déroute sur les chemins du laisser aller
voit ses enfants éroder ses rêves de fraternité
sur l’écueil de l’incertitude d’un avenir perverti par de sordides blasphémateurs
Aux verbiages prometteurs et trompeurs,
qui leur inculquent la velléité, le dynamisme chétif, l’effort difficile,
par les besoins trop vite assouvis pour avoir laissé naître l’esprit de l’argent facile.

Quand les sanctuaires de la connaissance sont livrés à l’éducation de la violence
professée par l’exemple de dignitaires dévoyés, dévolus aux détournement et à l’irrévérence
Envers une jeunesse orpheline de modèles patriciens
Qui jadis faisait la fierté des peuples anciens.

Quand les sauveurs du monde, les maîtres bellicistes de la démocratie
installent le chaos, la misère l’horreur et l’incurie
pour anéantir l’insoumission des peuples à leurs valeurs athées
relevant d’absurdes théories de liberté,
lèvent des légions mercenaires pour infliger le châtiment aux arrogants tyrans
exclus de leurs cercles d’amis et coupables de la bravade de ne plus leurs faire allégeance.

Quand les dévots du dogme de l’évangélisme punitif,
missionnés par leurs dieux accapareurs et possessifs
profitent des richesses des peuples insoumis,
les délestent de leurs droits à disposer d’eux mêmes, les traitent en ennemis
et installent le népotisme, l’absolutisme, le nihilisme
au nom de la liberté démocratique.

Quand les nations corrompues, un jour par une ultime lueur de discernement
n’accepteront plus d’être victime de la doctrine délétère de l’argent roi aveugle et délitescente,

Quand les hommes refuseront, d’être dépités
de recevoir le mépris, l’indifférence pour dividende de leur solidarité,
que les exactions, la corruption ne seront plus acceptées,
que le monde rejettera les prévaricateurs, les escamoteurs, et autres voleurs patentés.

Quand grondera la colère des nations recherchant l’égalité.

Alors, les peuples soumis aux états destructeurs,
spoliateurs, assassins et menteurs,
exigeront que la politique, ne serve qu’a l’émancipation des hommes
pour que la vie ne s’efface plus d’un coup de gomme,
l’esprit conquérant de la liberté
armera les bras des peuples révoltés
par la condescendance des monarques dévots au culte du dieu de la pécune.

Alors douloureusement l’humanité entière comprendra sans rancune
les principes réels et indéfectibles de liberté, d’égalité, de fraternité pour que cesse l’aporie des hommes, des peuples recherchant la dignité
Et que se réveille enfin l’humanité.

MAGLOIRE Christian

www.copyrightdepot.com

URL de cet article 15504
  

Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La visibilité d’un conflit est inversement proportionnelle à notre propre engagement dans celui-ci." John McEvoy

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.