Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les États-Unis ont l´intention de répandre leur propagande à Cuba par Facebook

Washington, 24 août (Prensa Latina) En citant des documents existants à ce sujet, le journal Miami New Times a révélé que les États-Unis ont des plans pour utiliser Facebook pour répandre leur propagande et promouvoir la dissidence clandestine à Cuba.

Dans sa version digitale, l´hebdomadaire a expliqué qu´au centre de ces plans se trouvent l´Office de Transmissions vers Cuba (OCB), actuellement dirigée par l´ancien maire de Miami Thomas Regalado, et qui est en charge de Radio Marti, TV Marti et Marti Noticias (3 médias opposés au gouvernement cubain).

Selon ce média, les buts de ces opérations sont détaillés dans les documents budgétaires pour les années fiscales 2018 et 2019 du Comité de Gouverneurs de Radiodiffusion des États-Unis.

Alors qu´il existe dans ce pays une suspicion de prétendue interférence russe lors des élections de 2016, ce média nous informe qu´il y a des plans pour utiliser des comptes cubains de Facebook, "natifs" et "sans étiquettes", pour diffuser le contenu créé par le gouvernement nord-américain, et ce sans en informer les utilisateurs cubains du réseau social.

Face à l´efficacité des autorités cubaines pour bloquer la diffusion et la réception de Radio et TV Marti, que l´île dénonce, et considère comme une violation des règles internationales de l´usage de l´espace radioélectrique, la stratégie de l´OCB se concentre sur une offensive par le biais des réseaux sociaux.

Le Miami New Times a indiqué qu´ils se sont pour cela basé sur des chiffres qui positionnent Youtube, Google et Facebook parmi les sites les plus visités à Cuba, et que grâce à la technologie AVRA (Audio et Video pour Radio) les programmes de Radio Marti ont commencé à transmettre par le biais de Facebook Live, conjointement avec la programmation de TV Marti.

Selon ces sources, pour l´année fiscale 2018, l´OCB compte se positionner par des personnes qui créent dans l´île des comptes Facebook "natifs" et "sans étiquettes" pour pouvoir ensuite répandre l´information souhaitée.

Il y est expliqué que "les pages natives augmentent les possibilités d´apparaitre sur les pages des utilisateurs cubains de Facebook. La même stratégie sera ensuite reproduite sur d´autres réseaux sociaux".

Selon ce média, les documents n´expliquent pas réellement ce que signifient les termes "natifs" et "sans étiquettes", mais il est clair qu´ils font référence à des pages qui doivent ressembler à celles des utilisateurs habituels pour persuader les cubains de lire la propagande.

Le Miami New Times souligne que l´OCB prévoit de répandre la propagande de telle manière que les cubains croient que l´information provient de concitoyens insulaires et non de bureaux étasuniens.

Le professeur de l´Université de Pennsylvanie John S. Nichols a estimé que si le plan de propagande par Facebook prend réellement son envol, il rentrera dans une longue histoire et liste de tentatives d´utilisation de la technologie pour déstabiliser Cuba.

Pour le coauteur du livre Clandestine Radio Broadcasting (1987), il y a certainement des signaux d´alarme dans ce qu´a révélé le journal, mais il a tenu a ajouté que "le Congrès ne se rend apparemment pas compte que ces stations et radios sont un échec total, et couteux".

"C´est triste car ils utilisent l´argent des contribuables. Mais ce qui est réellement mis à mal c´est notre crédibilité en tant que grande nation ; en faisant ce type de choses, bêtes et stupides, on y porte atteinte", a-t-il conclu.

»» http://frances.prensa-latina.cu/index.php++cs_INTERRO++option=com_content++cs_AMP++amp ;view=...
URL de cet article 33733
   
Même Thème
Les enfants cachés du général Pinochet - Précis de coups d’Etat modernes et autres tentatives de déstabilisation
Maurice LEMOINE
Le 15 septembre 1970, onze jours après l’élection de Salvador Allende, le président Richard Nixon, en 15 minutes lors d’une réunion avec Henry Kissinger, ordonne à la CIA de « faire crier » l’économie chilienne. Le 11 septembre 1973, Allende est renversé… En 1985, Ronald Reagan déclare que le Nicaragua sandiniste « est une menace pour les Etats-Unis » et, le 1er mai, annonce un embargo total, similaire à celui imposé à Cuba. Depuis le Honduras et le Costa Rica, la « contra », organisée et financée par la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Malheur aux pays qui ont besoin de héros.

Bertolt Brecht


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.