RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les habitants de Gaza subissent «  un emprisonnement terrible »

www.info-palestine.net

Les habitants de Gaza subissent « un emprisonnement terrible »

samedi 15 novembre 2008 - Mary Robinson - BBC

Mary Robinson, anciennement haut commissaire aux Nations Unies pour les droits de l’homme, a déclaré avoir été effarée lors d’une récente visite, par les « terribles » conditions qui règnent à Gaza.

Mme Robinson a aussi déclaré qu’il était « presque incroyable » que le monde ne s’inquiète pas de ce qu’elle a qualifié « de violation choquante de tant de droits humains ».

Israël applique un blocus sur Gaza depuis que le mouvement Hamas en a pris le contrôle en juin 2007.

Ce mardi [4 novembre] l’Egypte a temporairement ouvert sa frontière de Gaza pour permettre le passage à des étudiants et des personnes ayant besoin de soin médicaux.

Mme Robinson, ancienne présidente de l’Irlande, a dit la BBC qu’elle « avait été profondément choquée par la situation terrible et l’emprisonnement subis par les familles » à Gaza.

Elle a ajouté que la situation s’était détériorée depuis qu’elle avait pour la dernière fois visité le territoire palestinien en 2000, et qu’elle était bien plus mauvaise que dans les villes de Cisjordanie.

Des femmes avec lesquelles elle a parlé lui ont dit que leurs terres agricoles avaient été rasées au bulldozer [par l’armée israélienne] et que leurs familles ne pouvaient trouver ni du travail ni approvisionnements.

« Leur civilisation entière a été détruite, je n’exagère pas, » a encore dit Mme Robinson.

« Il est presque incroyable que le monde ne s’inquiète pas de ce qui se produit ici. »

Critiques attendues

Israël et l’Egypte ont verrouillé la bande de Gaza surpeuplée et appauvrie depuis que Hamas a pris violemment le contrôle du territoire en juin 2007.

Israël affirme que le blocus de Gaza, sous lequel il tolère le passage d’à peine plus que le strict minimum vital, est nécessaire pour isoler le groupe de résistance et pour faire cesser les tirs de cette organisation et d’autres, de fusées artisanales en direction d’Israël.

Israël a convenu d’une trêve avec les groupes palestiniens en juin cette année, mais Mme Robinson a estimé que ceci avait eu peu d’effet sur les conditions de vie des habitants du territoire et « avait juste laissé un goût amer dans la bouche ».

Selon Mary Robinson, les gens à Gaza sont sous la responsabilité d’Israël, et elle préfère croire que les Israéliens ordinaires n’ont pas conscience de la situation car « ils ne pourraient probablement pas la tolérer s’ils en avaient vraiment connaissance ».

L’ancien commissaire a invité les pays européens et le reste du monde à faire l’effort de comprendre les conditions « inhumaines » dans Gaza.

Elle a dit aussi s’attendre à être critiquée pour ses déclarations, mais que la question devait être traitée.

« Quand je vois 1,4 million de personnes emprisonnées dans le cadre d’une punition collective, privées de droits, je dois le dire et je continuerai à le faire, » a-t-elle encore dit.

Passage ouvert

Mardi, l’Egypte a temporairement ouvert sa frontière de Rafah à des étudiants et à des personnes devant suivre à l’extérieur un traitement médical.

Le passage frontalier est fermé depuis bientôt deux ans et demi, mais il est de temps en temps ouvert pour des raisons humanitaires.

Israël insiste sur le fait que « les activités normales » ne pourront reprendre à Rafah tant que le Hamas n’aura pas libèré un soldat israélien, Gilad Shalit, capturé il y a deux ans [lors d’une opération de la résistance palestinienne].

Plus tôt cette année, des centaines de milliers de Gazans avaient traversé la frontière après que celle-ci ait été ouverte par une brèche.

Les officiels égyptiens ont déclaré que la frontière était susceptible de rester ouverte pendant trois jours, donnant à plusieurs milliers de Gazans la possibilité d’entrer en Egypte et de ramener des approvisionnements dans Gaza.
4 novembre 2008 - BBC - Vous pouvez consulter cet article à  :

[Traduction : Info-Palestine.net]

URL de cet article 7432
  

Même Thème
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.