Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les insoumis au lobby sioniste boycottent la Saison France-Israël

A l’occasion du 70e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël, l’Institut français, une institution annexe des ministères des Affaires étrangères et de la Culture, en partenariat avec le bureau du Premier ministre israélien, les ministères des Affaires étrangères, de la Culture, de l’Economie, des Sciences, des Affaires stratégiques, des Affaires de Jérusalem, la Chambre de commerce franco-israélienne et l’ambassade d’Israël à Paris, organisent ensemble « la Saison France-Israël » à partir du mois de juin 2018. Un événement culturel à caractère officiel, qui comporte un grand nombre d’activités dans le domaine de la culture : expositions, représentations théâtrales, lectures, projection de films, etc.

Cet événement est l’occasion pour les uns de manifester leur solidarité active à l’Etat d’Israël, au moment où celui-ci est de plus en plus critiqué ouvertement pour son comportement agressif et permanent contre le peuple palestinien et ses soutiens dans le Moyen-Orient. C’est aussi, pour les autres, une opération de propagande pour atténuer la dégradation de leur image devant l’opinion pour leur poursuite sans limite de la colonisation des terres palestiniennes et la brutalité avec laquelle ils traitent le peuple palestinien au quotidien avec son lot de morts et d’emprisonnements arbitraires.

Cette opération de soutien et de propagande au profit de l’Etat colonialiste d’Israël a été qualifiée d’opération où la culture sert de « vitrine » à l’Etat d’Israël et à sa politique colonialiste et criminelle envers le peuple palestinien par près de 80 personnalités du monde des arts, qui l’ont dénoncée courageusement par solidarité au peuple palestinien. Parmi elles, des musiciennes, écrivains, cinéastes, metteurs en scène, comédiens, techniciennes, plasticiennes, photographes, dessinateurs, danseurs, danseuses, etc.

Une action d’insoumission qui défie le chantage habituel du lobby sioniste et les représailles conséquents pour toute personnalité qui désavoue publiquement la politique israélienne à l’encontre du peuple palestinien.

Dans leur pétition du 4 mai 2018, on peut lire : « Nous refusons de figurer dans cette vitrine, nous ne participerons pas à la Saison France-Israël et nous appelons à ne pas y participer sous quelque forme que ce soit. » Parmi les signataires figurent Alain Damasio, Annie Ernaux, Tardi, Nathalie Quintane, Jean-Luc Godard, un anticolonialiste israélien de la première heure, et surtout Eyal Sivan, un réalisateur né en Israël, que le philosophe Alain Finkielkraut a défini comme un « juif antisémite » pour ses positions courageuses contre la colonisation de la Palestine et les crimes commis contre son peuple.

Eyal Sivan, Jean-Luc Godard et les autres signataires de cette pétition, ainsi que beaucoup d’autres intellectuels, scientifiques, politiques et militants de tous horizons, qui désavouent publiquement la colonisation de la Palestine et le martyre que subit le peuple palestinien au quotidien, sont l’arrière garde de la conscience morale des nations française et européennes, généralement, contrairement au soutien aveugle par leurs compatriotes à la dérive des politiques de leurs pays réciproques, par la solidarité et le soutient aveugle de l’Etat d’Israël dans le cadre d’un totalitarisme mondialiste qui tend de plus en plus vers un néofascisme non avoué. Comme l’ont été ces Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, qui protégeaient et sauvaient des juifs de la barbarie nazie, en contribuant à sauvegarder l’honneur et la conscience morale de la nation allemande.

Y. B.

»» http://www.algeriepatriotique.com
URL de cet article 33380
   
Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La misère ne rassemble pas, elle détruit la réciprocité.

Wolfgang Sofsky


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.