RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Lettre ouverte aux députés européens : "Maïs OGM : ne laissez pas faire ça !"

Lettre ouverte aux députés européens

"Maïs OGM : ne laissez pas faire ça !"

- Alors que l’ONU vient de reconnaître ce que de nombreux paysans, militants et citoyens affirment depuis longtemps : l’agriculture biologique peut nourrir la planète et constitue le meilleur moyen de répondre aux défis alimentaires, climatiques et de pauvreté dans le monde (Olivier De Schutter, Rapporteur spécial des Nations Unies pour le Droit à l’Alimentation, "Agroécologie et droit à l’alimentation", mars 2011).

- Alors que dès 2007 l’ONU soulignait déjà la pertinence de l’agriculture biologique face à l’agriculture intensive usant des pesticides, des engrais issus de la pétrochimie et des OGM (rapport de la "Conférence internationale sur l’agriculture biologique et la sécurité alimentaire" de la FAO, mai 2007).

- Alors qu’aux Etats-Unis, des scientifiques du Ministère de l’Agriculture viennent de découvrir un agent pathogène dans le maïs et le soja OGM, qui semble associé à de graves maladies sur les plantes mais également sur le bétail qui les consomment, avec notamment une forte augmentation de la stérilité et des avortements spontanés. Ces scientifiques viennent d’alerter en urgence leur ministre de tutelle (ISIS Report 21/02/2011 (en anglais)).

- Alors que les OGM alimentaires apparaissent de plus en plus pour ce qu’ils sont avant tout : un outil pour protéger les marchés de l’oligopole de l’agro-business.

Aujourd’hui, la Commission Européenne s’apprête à annuler la Clause de Sauvegarde par laquelle la France interdisait sur son territoire la culture du maïs OGM MON 810.

Les citoyens et électeurs que nous sommes vous le demandent solennellement : Ne laissez pas faire ça ! Le maïs OGM ne doit pas revenir dans nos champs, dans nos assiettes et dans les cantines de nos enfants !

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’analyse de l’association Inf’OGM sur les conclusions de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) rendues le 22 mars 2011.

Comment signer la pétition ?

Les signatures seront envoyées aux députés européens élus. Elles seront regroupées par circonscriptions électorales européennes (c’est pourquoi vous devrez préciser votre code postal).

 » Cliquez ici pour accéder au formulaire de signature de la pétition.

 » Vous pouvez consulter la liste des signatures confirmées.

 » Personnalités et organisations : pour vous associer officiellement à cette initiative, contactez-nous par e-mail.

Pourquoi la Coopérative Atanka s’engage-t-elle ?

La Coopérative Atanka commercialise des produits bio et paysans, elle regroupe des consommateurs qui refusent d’avaler n’importe quoi et des producteurs tournés vers l’avenir, qui inventent au jour le jour l’agriculture de demain. Pour survivre, ces producteurs doivent lutter contre le lobby de l’agro-business et ceux qui le servent. Pour les soutenir et donner à nos enfants la possibilité d’une autre agriculture et d’une autre alimentation, nous commercialisons leurs produits (ça tombe bien ils sont délicieux !) et soutenons leurs combats.

Ensemble, consommateurs et producteurs, nous voulons montrer très concrètement qu’un autre monde est possible, et que l’on peut agir tout de suite pour imaginer et développer des alternatives.

Retrouvez Atanka sur Facebook !

URL de cet article 13234
  

TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un socialiste est plus que jamais un charlatan social qui veut, à l’aide d’un tas de panacées et avec toutes sortes de rapiéçages, supprimer les misères sociales, sans faire le moindre tort au capital et au profit.

Friedrich Engels

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.