RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Mali : l’heure de la retraite pour Soumaïla Cissé ?

La claque électorale reçue par Soumaïla Cissé à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle malienne va-t-elle marquer la fin de la carrière politique de l’opposant ? A 69 ans, et avec un score d’à peine 32%, les électeurs maliens ont sans doute montré la sortie à ce dinosaure de la vie politique malienne.

Avec moins d’un tiers des voix lors du second tour d’un scrutin présidentiel qui l’opposait pourtant à un président sortant (Ibrahim Boubacar Keïta) affaibli et très impopulaire, Soumaïla Cissé a démontré son incapacité à rassembler au-delà de sa base électorale. L’échec de trop ?

A l’exception de la présidence, Soumaïla Cissé a connu tous les postes du pouvoir. Tous les honneurs. Véritable apparatchik issu de cette génération dorée de l’ADEMA (dont le président IBK est également issu), il est de ceux qui gèrent le pays sans discontinuer depuis le début des années 1990 et le retour de la démocratie au Mali.

Pas vraiment le pédigrée de l’opposant que les médias occidentaux ont cherché à lui coller au dos au cours de la campagne présidentielle. Soumaïla Cissé est un enfant du système en place, au même titre qu’IBK, et son élection à la tête de l’état n’aurait pas entraîné de changements majeurs dans la façon de gouverner le pays.

De cela, les Maliens sont bien conscients. C’est sans doute la raison pour laquelle le taux de participation au second tour du scrutin a été historiquement bas (moins de 40% de participation). C’est aussi cette réalité qui explique que le candidat Soumaïla Cissé n’est pas parvenu à capitaliser sur le rejet massif d’IBK, notamment auprès des jeunes.

C’est que la démocratie malienne est parasitée par des oppositions factices entre tenants d’une même ligne politique. Celle du statu quo et de la gestion attentiste d’une situation qui est pourtant sur le point d’exploser.

La seule chance du Mali dans cette situation de crise, c’est que compte tenu de l’âge de cette génération qui a mis le pays à genou, elle va être contrainte et forcée de laisser la place dans les années à venir. IBK ne pourra pas se représenter à l’issue de son second mandat, et Soumaïla Cissé, qui aura 74 ans en 2023, devrait aussi prendre le chemin de la retraite. D’où toute sa hargne à vouloir déstabiliser le pays. « Moi ou le chaos » titrait justement l’hebdomadaire Jeune Afrique. Un titre qui avait provoqué la furie du candidat de l’URD mais qui paraît aujourd’hui comme une prédilection de l’avenir.

Les rêves de victoire présidentielle de l’ancien ministre des Finances sont de toute façon désormais totalement évanouis. Soumaïla Cissé ne dispose plus que de la rue pour se faire entendre. Mais malheureusement, même à se niveau, il ne parvient pas à mobiliser car n’ayant pas de base électorale et de crédibilité suffisante pour atteindre la majorité silencieuse du pays. Il ne lui reste plus qu’un pouvoir de nuisance très réduit pour empêcher IBK de s’installer et, à long terme, une véritable alternance de s’imposer. Gageons que la sagesse l’emportera et qu’il se retirera sur cet ultime échec.
Tout le monde n’a pas pour destin de devenir président de la République.

URL de cet article 33744
   

"Pourquoi les pauvres votent à droite"
Thomas Frank
Titre original : What’s the matter with Kansas ? (2004, 2005, 2007) Traduit de l’anglais par Frédéric Cotton Nouvelle édition. Première parution française dans la collection « Contre-feux » (Agone, 2008) À la fin des années 1960, la concurrence internationale et la peur du déclassement transforment un populisme de gauche (rooseveltien, conquérant, égalitaire) en un « populisme » de droite faisant son miel de la crainte de millions d’ouvriers et d’employés d’être rattrapés par plus déshérités qu’eux. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le succès ou l’échec d’une révolution peut toujours être mesuré par l’ampleur avec lequel le statut de la femme a rapidement évolué dans un sens progressiste.

Angela Davis

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.