RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pourquoi travailler moins c’est mieux pour la planète, par Dara Colwell.








AlterNet, 21 mai 2007.


Les Américains travaillent plus que jamais. La course effrénée pour avoir un salaire à la fin du mois alliée à une économie qui tourne 24h/24, 7j sur 7 a précipité beaucoup d’entre nous dans une routine sans fin. Mais parmi les victimes de plus en plus nombreuses de cet acharnement à travailler sans relâche, la plus importante a été négligée : la planète.

"Nous sommes, semble-t-il, plus déterminés que jamais à travailler plus pour produire plus, ce qui mène à un étrange paradoxe : nous sommes fiers de nous épuiser à réduire la capacité productive biologique de la planète" explique Conrad Schmidt, militant et fondateur du "Work Less Party" ("Parti pour Travailler Moins"), un Mouvement né à Vancouver qui milite pour la semaine de 32H - un virage à 180° par rapport à l’engrenage auquel nous nous sommes progressivement habitués, à savoir : "arriver tôt au travail et en repartir tard".

"Faire le choix de travailler moins, c’est la grande question environnementale dont personne ne parle"

S’élevant contre le surmenage au travail, le Work Less Party fait partie du nombre croissant de collectifs qui militent pour la réduction du temps de travail qui permettrait à la fois de traiter le problème du chômage, de limiter les activités nuisibles à l’environnement et de consacrer du temps aux loisirs. Pour Schmidt, auteur de "Travailleurs du monde entier DETENDEZ-VOUS", qui se livre à une analyse économique de la réduction de l’activité industrielle, travailler moins nous permettrait de produire moins, de consommer moins, de polluer moins et de (et, là , personne ne proteste) vivre plus longtemps. (...)

- Lire l’ article http://blog.emceebeulogue.fr




La fable de la flexibilité, par Michel Husson.


Mettez du sang dans votre moteur ! La tragédie des nécro-carburants, par Dominique Guillet.

L’empire de la consommation, par Eduardo Galeano.






- Dessin : Alex Falco Chang


URL de cet article 5150
  

Même Thème
La raison ou le chaos
André Prone
Extrait de la préface d’André Tosel, Philosophe, Professeur émérite Avec La raison ou le chaos André Prone dresse un ultime tableau de sa vaste fresque théorique intitulée « Capitalisme et Révolution », consacrée à une critique des divers aspects du capitalisme mondialisé et à la proposition de ce qu’il nomme un écomunisme combinant l’apport du mouvement communiste d’inspiration marxienne et l’écologisme. Nourri d’une culture fondée sur une connaissance effective des sciences de la nature, attentif à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"On pourrait penser qu’un pays qui peut équiper chaque flic comme un soldat pourrait équiper chaque médecin comme un médecin"

Jeff Bercovici

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.